Derniers articles

Affichage des articles dont le libellé est Portrait. Afficher tous les articles

Interview du curé de Pérols

Hervé Dussel, prêtre de Pérols

Pâques approche, l'occasion toute trouvée d'aller interroger le curé de Pérols

1/ Un peu mot pour nous faire partager la tristesse de tous les catholiques face à l’incendie de la reine des cathédrales françaises ?

Je suis abasourdi, interloqué, "K.O." pour reprendre le mot de l’Archevêque de Paris. En plus, j’y ai concélébré une messe, il y a à peine dix jours maintenant avec le recteur. Quand je monte sur Paris pour un ou deux jours,  j’y vais régulièrement. Avec les paroissiens, nous y sommes allés pour le pèlerinage lors du 850e anniversaire de la Cathédrale de Paris.

2/ Avant de commencer, une question qui revient souvent, doit-on vous appeler «Pére», «Abbé» ou «Révérend» quand on vous croise dans les rues de Pérols ?

Le terme exact, c’est «Monsieur l’Abbé». «Père» c’est pour un religieux comme un franciscain, un bénédictin, un cistercien, etc… «Révérend» c’est aussi pour les religieux. Moi, je suis prêtre diocésain. Etant responsable d’une paroisse, on peut dire aussi «Monsieur le Curé». 

3/ Pour les neo-pérolien(nes) qui ne vous connaissent pas, comment avez-vous été amené sur le chemin de Dieu ? Quel a été votre parcours avant votre nomination à la tête des paroisses du littoral, en septembre 2012 ?

Je suis originaire de Pézenas. La question de ma vocation s’est déclenchée vers 14 ans, mais je suis entré au séminaire qu’à 23 ans, il a fallu donc 9 ans. Je suis d’un milieu catholique "basique", mes parents étaient peu pratiquants, catholiques de tradition pour faire simple. 
Une première nomination assez jeune à Clermont-l’Hérault, paroisse Saint-Paul-Cœur-d'Hérault qui regroupait 25 clochers de 35 villages, soit 25000 habitants pour une fréquentation moyenne de 500 paroissiens.

4/ Une nomination ensuite en bord de mer, n’importe quel laïc se sentirait chanceux, et vous ?

Pas plus chanceux ici qu’ailleurs. Je suis très heureux d’être en bord de mer mais j’étais très heureux aussi à Clermont-l’Hérault. Contrairement aux idées reçues, c’est plus contraignant le bord de mer car pendant l’été vous ne pouvez pas vous dire « je vais prendre un peu de repos », l’année liturgique ne faiblit pas avec l’arrivée des vacanciers. On estime que la population du littoral se multiplie par 10 et la fréquentation des clochers du bord de mer par 2. Moins à Pérols forcement qui n’est pas en bord de mer.

5/ Après plus de 6 ans de présence, comment dépeindriez-vous la paroisse du secteur Grand Montpellier Sud à un jeune novice pour l’encourager à venir ?

Je suis dans ma 7ième année pour être précis. Le bord de mer, justement, est un bon argument. La spécificité de la pastorale d’été est une bonne expérience à découvrir. La proximité de la grande ville aussi : l’effet d’entraînement avec le dynamisme des églises de Montpellier, est un atout. Je connais des jeunes couples qui vont régulièrement à Montpellier.

6/ Justement au sujet de la jeunesse, comment enrayer la raréfaction des jeunes sur les bancs des églises ? Scoutisme, patronage, colonies de vacances, … comment les réhabiliter ?

La vraie question, ce n’est "COMMENT" mais "QUI" s’en occupe ? Ce n’est pas qu’on ne veuille pas, c’est qui pour s’en occuper ? Déjà pour le ménage dans l’église de Pérols, ca ne se bouscule pas ! Pour nous reprocher de ne pas suffisamment en faire, il y aura toujours des gens. Si quelqu’un veut lancer une équipe de foot ou de rugby de la paroisse, allez-y, banco ! 
Nous ne sommes pas dépourvus pour autant, le diocèse dispose d’une école, d’une troupe de scouts à Palavas et d’une aumônerie qui organise des camps, comme en juillet prochain, avec Lascaux et le Futuroscope au programme.

6/ La Semaine sainte commence jeudi. Quelle est la fête la plus importante : Noël ou Pâques ? Comment expliquer aux profanes que célébrer une mort est plus importante qu’une naissance ?

En réalité, la Semaine Sainte a déjà commencé dimanche avec les Rameaux. 
A Pâques, on ne célèbre pas la mort mais au contraire la résurrection. On pourrait presque dire, en exagérant un peu, que Noël est au même niveau que le Vendredi Saint. Ce qui fait la foi du chrétien, ce n’est pas la mort de Jésus, ni sa naissance, ni son repas avec ses apôtres, ni l’Assomption de la Vierge,… Le chrétien croit que Jésus Christ, fils de Dieu, Messie, envoyé du Père, est ressuscité ! C’est le coeur de la foi !

7/ Un dernier mot ?

Je dois avouer que je suis bien meurtri par l’actualité :  Notre Dame de Paris, les affaires de pédophilie,… c’est un carême un peu douloureux cette année. Mais le motif d’espoir dans cette période, c’est le christ ressuscité.

Amen et merci à vous.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Joëlle, pérolienne bénévole aux Restos du Cœur

Joëlle à Pérols

Aujourd'hui se tient une collecte particulière au Auchan de Pérols puisque ce sont les 30 ans des Restos du Cœur.

Un moment que Joëlle et son mari ne rateront surtout pas, eux les deux bénévoles de Pérols engagés depuis plusieurs années auprès de la célèbre association créée par Coluche. « Le plus amusant c’est que mon mari et moi avons croisé Coluche quand nous habitions encore dans le Nord » s’amuse-t-elle à répéter.

Si vous avez besoin d’une piqûre de rappel sur le bien-fondé de votre don, Joëlle n’hésitera pas à vous décrire la réalité du terrain au centre de distribution de Prés d’Arènes, celui le plus proche de Pérols. C’est là qu’elle passe une partie de son temps à aider dans les locaux du 370 de la rue Centrayrargues « Car les Restos proposent aussi un accompagnement social au-delà des simples repas » explique-t-elle. De poursuivre : « Rien qu’à Prés d’Arènes se dévouent 50 bénévoles comme moi pour servir 710 familles par semaine... de Pérols, j’ai identifié 4 familles … chose nouvelle, on voit même de plus en plus d’étudiants ! » 

En 30 ans, l’association s’est considérablement structurée et a adopté des procédures afin de garantir un sérieux auprès des donateurs. Pour bénéficier des services hebdomadaires des Restos du Coeur, il faut remplir un dossier, justifier de ses revenus, ensuite les bénéficiaires obtiennent une carte personnalisée.

Rendez-vous donc ce samedi à Auchan Pérols pour soutenir l’initiative ! 

Plus d’infos : http://restosducoeur34.fr

Auchan Pérols Restos du Coeur

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Suzuki choisit le port de Pérols pour son concessionnaire hors-bord

Pérols Marine

C’est officiel, les adeptes du nautisme entre la Grande Motte et Frontignan devront désormais venir à Pérols pour trouver un interlocuteur agréé Suzuki. 

Son prénom : Florian, jeune patron de l’enseigne Pérols Marine située aux cabanes derrière le port. Ce dernier a eu le trait de génie en allant directement démarcher la célèbre marque japonaise pour obtenir l’exclusivité avec un argument-massue : être mono-marque et bannir les produits concurrents.

Pas de regrets, Florian est sûr de son coup, pour lui il n’y a pas photo : «Suzuki, c’est la fiabilité !». Une confiance placée également dans les innovations du constructeur «qui a considérablement réduit les rejets polluants, tout en baissant la consommation». L’écologie comme argument d’avenir. Reste maintenant à convaincre ses clients de tenter l’aventure "Suz" lors d’une remotorisation ou un nouvel achat. 

Pérolien de souche, Florian aimerait jeter son dévolu en priorité sur la clientèle de son port. Il a même un rêve : organiser une journée porte ouverte sur le port. «Ce qui manque à Pérols, c’est une sorte de "Journée de la Mer", où tous les professionnels péroliens de la mer (clubs de plongée, loueur de jet, moniteur de kitsurf, pécheurs, société de gardiennage de bateaux…) soient présents» regrette-t-il. Et poursuivre : «Quant on songe qu’il n’y a même pas de bornes d'électricité et d’eau à tous les emplacements des bateaux, le chemin reste encore long pour rendre le port attractif !» .

Au delà du côté concessionnaire, Florian est avant tout un amoureux de la mécanique, vous le trouverez plus souvent accroupi dans son atelier que derrière son comptoir. Solutionner un problème sur un moteur, quand cela reste possible, c’est aussi son domaine de compétence, sorte de garantie supplémentaire pour celui qui achète chez lui. Au premier contact, on devine le jeune passionné, celui qui aime son métier, inspire confiance et se met à l’écoute. Une figure qui gagne à être connue.


Pérols MARINE

Marine Pérols

Moteurs bateaux SUZUKI Pérols

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Une pérolienne triple médaillée d’or

Fabrique à Pâtes

Vanessa Durand, gérante de La Fabrique à Pâtes, était déjà double médaillée d’or en 2018 pour sa Fougasse d’Aigues-Mortes et son Sacristain, elle vient de récidiver en obtenant une nouvelle médaille d’or dans la catégorie Fougasse pour 2019. 

Des récompenses décernées au concours annuel Gard Gourmand, organisé par le département du Gard (en partenariat avec la Chambre de Commerce et d'Industrie du Gard, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gard, la Chambre d’Agriculture et Bienvenue à la ferme). 

Un nouvel autocollant de Lauréat 2019 devrait donc bientôt orner la vitrine de leur stand sur le marché hebdomadaire de Pérols les samedis matin, à l’angle de la rue Gaston Bazille et la rue Baudin.

Forte de son succés, cette habitante de Pérols, et ses associés Rachel Binet et Frédéric Cecere, multiplient leur présence sur d’autres marchés (Castelnau, Nîmes, Aigues-Mortes) pour faire connaître leurs produits d’excellence, fabriqués dans leur atelier au Grau-du-Roi.

Un conseil : venez tôt pour éviter la pénurie ! 


La Fabrique à Pâtes

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Votre imprimeur 3D à Pérols

www.3d-skult.com

Aujourd’hui, Perolsblog a décidé de mettre en lumière un artisan proche de chez vous dont la passion est devenue désormais le métier. 

Digne représentant de la "Génération Y", Aurélien n’a pas hésité à mettre de côté la sécurité du CDI à plein temps pour l’entrepreneuriat d’autodidacte. Certains sont boulangers, plombiers, mécaniciens,… lui a choisi l’impression 3D, un savoir-faire acquis dans son ancien métier qu’il a décidé de réorienter d’une clientèle de professionnels vers celle de particuliers.

Contrairement aux idées reçues, l’impression 3D n’est pas une technologie à la portée de la ménagère. Il ne suffit pas d’acheter son imprimante premier prix, appuyer sur un bouton, dans l’intention de fabriquer des nouvelles pièces détachées à l’aspirateur familial cassé. Il faut maîtriser tout un processus : du paramétrage au calibrage de la machine, en passant par une connaissance minimum des logiciels de graphisme. Autant dire du temps, un luxe que tout le monde n’a pas ! Les professionnels de l’impression 3D sont là justement pour vous faire économiser ce temps en vous garantissant une expertise confirmée.

Aurélien 3D Pérols

Il y a encore un an, Aurélien travaillait dans son garage. Les choses ont bien évoluées, il dispose maintenant de son propre atelier. Avec sa page facebook dédiée, son site web, son réseau de copains, les commandes s’accentuent. Des entreprises montpelliéraines le sollicitent également de plus en plus.

Aurélien ne propose pas seulement ses compétences techniques et son matériel d’impression, il vous offre aussi (et surtout) son œil de "designer" acquis sur le tas. Vous arrivez avec une idée imprécise ou confuse, il s’occupera de vous diriger sur le possible et la meilleure façon de le mettre en forme. C’est tout l'intérêt de l’artisan de proximité, cette valeur ajoutée que vous ne trouverez pas via un site web impersonnel.

Imprimer en 3D Pérols

Si vous avez une pièce à réparer, un objet à fabriquer, un article à customiser,… en habitant Pérols et ses alentours, de nouvelles perspectives s’offrent à vous. N'hésitez pas à le contacter !

Son site web : www.3d-skult.com
Sa page facebook dédiée : www.facebook.com/3DSKULT
Ses photos sur instagram : www.instagram.com/3d_skult/

3D imprimer Pérols

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Le pérolien Franck Marcou, nouveau chroniqueur à Radio AVIVA

Franck Marcou Radio AVIVA

Ca commencera dés le 16 novembre pour une chronique hebdomadaire les vendredis à 9h45 (rediffusée le dimanche suivant à 9h). 

Après un passage à Sud TV puis France Bleue Gard Lozère, Franck Marcou signe à Radio Aviva pour des émissions sur la culture gitane plus particulièrement "hispano-languedocienne" ancrée notamment depuis bientôt un siècle dans le folklore camarguais (particulièrement depuis l’officialisation du pèlerinage gitan aux Saintes-Maries-de-la-Mer en 1935).

Au delà de sa spécialité, la musique gypsy, il nous plongera dans les autres aspect de cette culture : la cuisine, la religion, les fêtes et traditions spécifiques.

Radio AVIVA s’écoute à la radio sur 88FM ou en ligne (lien sur leur site ou via les applis) >> www.radio-aviva.com

NB : Voir aussi sa page dédiée sur facebook 

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Une figure de la plage

Loulou beignet Carnon

Il y a deux écoles à Pérols : les habitués de la Plage de La Roquille, et ceux de la plage du Centre. La Roquille fédère les adeptes d’une plage ouverte sur l’horizon et "populaire", celle du Centre attire les partisans d’une plage à l’allure de piscine (digues obligent) plus "familiale". 

Si vous optez pour celle du Centre - c’est mon cas - afin de peaufiner votre bronzage estival, vous avez forcement croisé cette institution : le célèbre vendeur de chez Loulou Beignet. 

Il est là depuis 15 ans, mais la marque pour laquelle il travaille règne en maître sur les plages de l’est de l’Hérault (de Palavas à la Grande Motte) depuis plus de 30 ans. Et pour cause, le beignet "Loulou" a acquis une solide réputation au fil des ans avec son label "fabrication artisanale garantie", au goût ça ne trompe pas ! 

Je me suis enfin décidé à lui rendre un petit hommage à travers mon blog puisqu’il fait parti de mon décor d'’été à la plage, à moi comme à beaucoup d’autres péroliens(nes) j’imagine. Toujours souriant, en brun rigolo avec les habitués, il donne un air de professionnalisme à un simple job d’été avec son t-shirt estampillé. Ca tranche de ses concurrents aux allures de forçats des chariots qui disparaissent l’été suivant.

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Art : découverte insolite au bureau de poste de Pérols

Zest artiste Montpellier

La queue à la poste, c’ est presque un rituel…le passage obligé pour l’usager à la quête de son recommandé. On connaît tous ce long moment de solitude dans la file d’attente où tu n’as que les pubs sur le mur à contempler. C’est ce que j’ai vécu au bureau de poste de Pérols. Et là, mon regard se pose sur un dessin fait main dans un coin : un enfant sur la plage avec le logo de La Poste en fond.

Je m’approche, je fais la photo, je rentre chez moi, j’examine en détail et stupéfaction : la signature indique « Zest 06 » ! 

Zest, c’est le pseudo d’un artiste montpellierain très en vogue qui collabore dorénavant avec des célébrités comme Philippe Stark ou Agné B. Il expose à New York et dans les plus grandes villes européennes. Et ses toiles se vendent dans des Galeries d'art et notamment chez At Down, spécialisée dans l'art du graffiti.

Le dessin est un cadeau offert au bureau de poste de Pérols mais je n’en sais pas plus. Il date de 2006, donc assez tôt dans la vie de l’artiste (à 26 ans) qui était spécialisé dans le graffiti à ses débuts. Bref, du rare ! 

Graffeur Zest
(c) www.facebook.com/zest-170470783019420/

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Un pérolien fait la Cigale à Paris

Franck Marcou Pérols

On ne le présente pas tellement la fratrie dont il est issu est associée à Pérols, avec notamment un frère aîné 1e maire-adjoint de la ville et star des dojos français. "Franky" pour ses proches est celui qui va se tourner définitivement vers la musique et porter haut les couleurs de ses origines gitanes à travers son art. 

A 37 ans, Franck Marcou sera le premier pérolien de l’histoire à fouler une des salles mythiques de la scène parisienne, ce week-end, en compagnie d’autres artistes du sud, lors d’une soirée destinée à faire connaître de nouveaux talents. C’est surtout une occasion en or de se faire connaître dans la capitale, lieu incontournable pour être dans les petits papiers des décideurs à l’échelon national.

Au-delà de la maîtrise de sa guitare et ses textes, lui et ses musiciens devront surtout savoir se faire les dignes ambassadeurs d’une âme gitane ancrée dans notre terroir camarguais depuis plus de 5 siècles.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier