Derniers articles

Affichage des articles dont le libellé est Ecologie. Afficher tous les articles

Circuit court : le magasin Locavorium aux portes de Pérols

Thibaux de Locavorim Mauguio

On l'a trouvé ! En bout de la Zone d'Activité de Fréjorgues Est, ce magasin incarne la quintessence du concept de localisme cher à notre blog. Concept qui vient de prendre un coup de boost avec la crise du coronavirus : une alimentation saine et raisonnée n'a jamais été autant d'actualité pour aider nos défenses à se prémunir d'une épidémie, le premier geste barrière en somme. Commençons à reconstruire le monde de demain par l'alimentation, une nécessité !

À elle toute seule, l'enseigne résume le projet, contraction de "Locavore" (mouvement sociétal d’actualité) et le suffixe latin "rium" qui signifie lieu ou structure.

C'est le deuxième établissement de la marque, après celui ouvert fin 2015 à Saint-Jean-de-Védas, preuve que l'idée trouve son chemin. A l'origine du projet, trois associés ayant lié connaissance en école d'agronomie, des passionnés, pas juste une histoire de business plan à la sauce greenwashing. Entrepreneurs de terrain aussi, puisque lors de notre passage, c'est Thibaux que nous avons croisé dans les rayons en conseil clientèle.  

On connaît bien le triptyque Circuit-court/Bio/Commerce-solidaire, par contre on oublie souvent "saisonnalité". En gros, manger de saison pour respecter une sorte de chrono-biologie saisonnière (bien connue de la médecine chinoise sous le nom de "Théorie des Cinq Mouvements") pour être en symbiose avec son terroir. A Lacavorium, c'est un peu le leitmotiv ; ne cherchez pas des fruits et légumes hors saison, encore moins des produits qui ont voyagé (bananes, mangue, kiwis,…) ! Privilégiez les batavias du Cailar, les poireaux du Capestang, les pommes d'Arles, les haricots plats de Mauguio,... !

Un lieu à mettre en favoris dans votre GPS ou votre carnet d’adresses, si une alimentation saine fait partie de vos priorités.

Locavorium Fréjorgues

Locavorium Fréjorgues


Locavorium Fréjorgues

Locavorium Fréjorgues

Locavorium Fréjorgues

TROUVER CET ENDROIT
Locavorium
114 rue du Rajol
ZAC de Fréjorgues Est, Mauguio


--------- Pérols ----------

[...] Lire l'article en entier

Ode : Michaël Delafosse devra aussi rendre des comptes à Pérols

Michaël Delafosse abandon Ode à La Mer

S’il est élu Président de la Métropole, les pérolien(nes) n’oublieront pas sa responsabilité indirecte auprès des électeurs dans l’abandon du projet Ode à la Mer, et ses conséquences économiques désastreuses pour notre commune.

Particulièrement sa vidéo tournée à Pérols, chef d'œuvre de populisme vert (>> voir ici), avec le chiffre bidonné de 100 000 m² de commerces prévus, alors qu’il n’était en réalité que de 61 000 m² (soit presque 1/3 de moins) !!! 

On se souviendra aussi qu’il a délibérément enfreint le pacte de la Métropole en s’ingérant dans les affaires d’une autre commune que la sienne sur un projet pourtant voté par son propre camp politique au Conseil de la Métropole. Pire, dans sa vidéo, il assume crânement son choix de vouloir privilégier les commerces du centre de Montpellier, au détriment de ceux du Fenouillet !

50 millions, c’est la somme minimum que le Groupe Frey, porteur du projet Ode, est en droit de demander à la Métropole pour le préjudice. Une somme qui aurait sans doute été bien plus importante si l’actuel Président de la Métropole avait passé le délai du 30 juin (clause de revoyure). 

Il appartient donc au futur maire de Pérols de demander à son tour des comptes pour le préjudice économique subi par notre commune. Depuis 2006, date à laquelle la métropole achète les terrains de Ode, on a laissé croire aux acteurs économiques locaux que le Fenouillet n’avait plus aucun avenir à cause de sa requalification vers Ode ! 14 ans (! ! !) de mensonges qui ont fait fuir les nouveaux commerçants, laissé des surfaces de ventes vides, baissé le prix du m², abandonné des parkings aux prédateurs en caravanes (et leurs déprédations à nettoyer),…  

Et comme la démagogie écologiste n’en est plus à un revirement près, monsieur Delafosse milite dorénavant pour installer un stade de foot à la place de Ode ! Peut-être pour calmer son allié politique, Cyril Meunier maire de Lattes, vent debout contre l’arrêt du projet Ode et son extension vers les Hauts de Lattes. On attend avec impatience la réaction de notre candidate pérolienne, elle aussi écolo-opportuniste, Cathy Prost ! 

A suivre donc…

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Une nouvelle adresse à Pérols entre dans le BOCAL

Guide BOCAL Montpellier

La 3e édition du guide BOCAL (contraction de Bon et Local) vient de paraître.

C’est un peu le "Gault et Millau" des points de vente écoresponsables de produits du terroir engagés dans des pratiques vertueuses pour une alimentation saine, locale et respectueuses  de la planète, en accord avec la Charte pour la Transition Agroécologique et l’Alimentation Durable. Ces points de vente sont situés sur les 3 agglomérations autour de Montpellier : Montpellier Métropole, Grand Pic Saint-Loup et du  Pays de l’Or, partenaires de la démarche.

Dans la 1e édition du guide, seul les horaires du marché hebdomadaire de Pérols y figuraient.

Dans la 2e édition, La "Maison Christofoli", notre maraîcher du centre du village y faisait son entrée (>> voir notre article).

Dans cette 3e édition, on compte désormais une nouvelle adresse à Pérols : celle du récent magasin "La Vie Claire" (>> voir notre article), qui propose tout un rayon fruits & légumes répondant aux critères du BOCAL.
 3 adresses de Pérols dans le BOCAL 2020

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

La démagogie sur ODE s’invite dans le débat électoral à Pérols

Anti-Ode à la Mer

Quand le débat électoral à Pérols franchit le cap de la tartuferie de façon aussi grotesque, cela en devient presque gênant pour tout le monde, un affront à l’intelligence des électeurs de la commune. Il était donc important de notre part de tenter d’inoculer un vaccin contre le "corona-mensonge".

La raison de notre courroux : l’émergence du slogan ODE = ÉCOCIDE ! ! ! Les bras nous en sont tombés ! C’est quoi la suite : une ÉCO-EXTERMINATION, un ÉCO-POGROM,… ? Bienvenue dans le monde du charlatanisme !  

Justement le projet ODE est l’inverse d’un projet anti-environnemental, mais bien au contraire un projet de requalification urbaine. On déplace de quelques centaines de mètres des commerces, actuellement sur une zone inondable que l’on restitue à la nature. Bilan : encore plus de nature à la biocénose riche, moins de risque d’inondations en aval.

Autre élément, totalement passé sous silence par la propagande démagogique, la part de "terres pleines" obligatoires imposées par le PLUI (Le plan local d'urbanisme) dans chaque nouvelle construction. Cette part oscille entre 30 et 35%. ODE ne peut y échapper ! Sur 15 hectares de l’Acte 1 du projet (Shopping Promenade), on est loin de la dalle de béton cauchemardesque !

Quant à l’argument des candidats à la mairie Montpellier « quasi-totalement » opposés à ODE, il est à l’image du reste : de la rhétorique mensongère sans nuance, ni précisions ! De la part des mêmes qui vous promettent une baisse d’impôts immédiate sur des avenirs de budgets incertains (surtout en annulant les recettes générées par ODE), rien de surprenant ! Même la liste du RN à Pérols n'y s'est pas risquée dans son programme, c’est dire !


---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.

[...] Lire l'article en entier

Environnement sain de notre terroir, nos abeilles le disent

Les abeilles à Pérols

La qualité de l’air et la qualité des sols sont au beau fixe à l’aéroport et à proximité, donc à Pérols. 

Ce sont les abeilles qui le disent suite aux analyses en laboratoire de la seconde récolte de miel des ruches de l’aéroport garantissant sa pureté (>> voir article du Midi-Libre). Les abeilles sont les premières lanceuses d’alerte puisque le pollen est un témoin imparable de la présence de polluants.

La proximité des deux autoroutes, et leur forte émission d’hydrocarbures, ne semble pas avoir un impact alarmant non plus, déjouant ainsi les théories des écolos-catastrophistes locaux. Rappel : les abeilles ont un rayon d’action de 3 km. L’impact du vent fort, ultra présent chez nous, avec son rôle de balai naturel des sols, n’y est peut-être pas pour rien ? 

Selon les études, les abeilles disparaissent des campagnes, mais s’épanouissent en zone urbaine. Preuve qu’un urbanisme contrôlé avec une continuité écologique en parallèle est profitable à tous, voire nécessaire sous certains aspects.

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Localisme prés de chez nous, plutôt que le bio !

Le Comptoir Paysans d'Oc

Le bio c’est bien, mais le local c’est beaucoup mieux ! Bio ne rime pas forcement avec environnement et éthique. Ce qui est bon pour votre santé, ne l’est pas forcement pour la planète ! 

Les incendies de forêts au Brésil de cet été ont levé le voile sur les conséquences du boom de la demande bio devenue un agrobusiness gourmand en espace au détriment des forêts (le Brésil est le 2nd producteur mondial de bioéthanol). 60% des fruits bio et 30% des légumes bio consommés en France sont importés avec un bilan carbone catastrophique. Tout cela parce que certains veulent manger, hors saison, des fraises bio en hivers ou des avocats bio tous les jours !
Le saviez-vous ? La charte du bio autorise quand même des seuils de pesticides et d’additifs (ex : nitrites de sodium dans la charcuterie, pourtant cancérogènes), l’utilisation de l’huile de palme, les emballages en plastiques (contenant des perturbateurs endocriniens),… L’essentiel du maraîcher bio qui arrive de l’étranger est produit sous serres avec des tonnes de plastique non recyclé (jonchant les sols ou brûlé ! ! !). Sans oublier l’afflux d’immigrés clandestins pour la main d’œuvre logée dans des taudis.
A Pérolsblog, on privilégie le localisme, le circuit-court, gage d’une meilleure traçabilité dans notre assiette. Partisan du chauvinisme alimentaire, du protectionnisme de terroir et du respect de l’alimentation saisonnière… comme nos anciens, quoi ! 

A ce titre, il est temps de mettre en lumière ce petit supermarché "Le Comptoir Paysans d’Oc" prés de chez nous (à Lattes derrière l’autoroute, à côté du Brico Dépôt). Produits du terroir, identités des producteurs affichées, légumes de saisons, limitations des emballages plastiques,… l’illustration parfaite de la démarche localiste à promouvoir.

On vous encourage à y aller régulièrement, même pour un petit achat de soutien à la cause. Plus on sera nombreux à opter pour ces types de magasins, plus leurs prix baisseront (comme le bio à ses débuts).

Le Comptoir Paysans d'Oc

Maison Pourthié Candillargues

Produits de saison Pérols

Aubergine Mauguio

Les ruchers du Haut-Languedoc

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Arrêtez de vous plaindre du vent à Pérols !

Direction des vents à Pérols

Si, si… des gens qui se plaignent encore du vent à Pérols, ça existe ! J’en ai croisé hier lors du petit coup de Mistral sur la commune. Il est donc temps de remettre les pendules à l’heure !

C’est vrai que notre Bas Languedoc fait parti des endroits les plus remuants d’Europe (seules le nord de l’Irlande, l’Ecosse et les rives ouest de la Scandinavie peuvent rivaliser) mais sans vent nous ne serions pas là ! 

Tout simplement parceque la Côte d'Améthyste est un gigantesque marécage, avec ses lagunes infestées de moustiques. La démoustication chimique ne suffirait pas pour vaincre ce fléau. Un été avec un "temps de curé" (expression locale pour décrire une période sans vent) et nous serions tous sous quinine ou porteurs du chikungunya grâce à notre nouvel ami le moustique tigre ! 

Autre fléau, les odeurs sulfurisées, surtout en été avec l’évaporation des étangs et le phénomène des malaïgues. C’est bien le vent qui nous les atténue en poussant tout vers la mer. C’est bien le vent qui permet aussi l’oxygénation des eaux stagnantes, provoque l’entrée d’eau salée par les graux lors du Marin,… tout cela pour garantir l’équilibre fragile propice à notre faune actuelle. Par exemple : pas de vent = pas de flamants roses !

On aurait le droit de se plaindre du vent mais que dans une circonstance bien précise : lorsqu’il arrive de la mer. C’est lui qui provoque les phénomènes cévenols et autres épisodes méditerranéens dévastateurs, qui dépose le sable du Sahara sur nos voitures, ou qui ronge notre littoral. 

Dans le folklore languedocien, le vent de mer est un "vent des morts" (sournois, porteur de pluie et de maladies, ramollissant la terre) tandis que le vent de terre est "vent des anges" (asséchant les pourritures des vignes, protégeant du mildiou, transportant les pollens des arbres et des fleurs).

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Pourquoi pas une aire de covoiturage à Pérols ?

Covoiturage à Pérols

Ce 15 août le département inaugurait sa 11e aire de covoiturage dans l'Hérault. L'occasion de dévoiler les 7 futures aires en projet. Et là grosse déception : toujours rien de prévu dans le sud de la Métropole ! 

En général, on choisit toujours un endroit avec un nœud routier pour en implanter une. Il suffit de regarder une carte pour s'apercevoir que la commune de Pérols est toute désignée, à la jonction de la D66 et l'avenue de la Mer vers Montpellier. C'est LE passage obligé pour les habitants de la Grande Motte, Le Grau du Roi et Aigues-Mortes à l'est, et d'une partie des habitants du littoral ouest obligés de travailler à l'est de la Métropole. La proximité de l'aéroport, la nouvelle gare TGV, le futur Ode à la Mer plaide encore plus pour une implantation chez nous.

Si on a la place pour construire une future aire de passage aux gens du voyages (qui n'empêchera d’ailleurs pas les occupations illégales, comme on le voit à Lattes actuellement) on devrait bien trouver de la place pour une aire de covoiturage bénéfique à notre environnement. Une étude prouve que le covoiturage sur des petits déplacements répétés (ex : domicile-travail) est plus salutaire que les longues distances (>> voir article).

En plus, ca n’est pas qu’un simple parking car le Département, dans le cadre de ses compétences en matière d’insertion économique et sociale, envisage d’y développer une offre de services confiée à des structures œuvrant dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. Parmi les services qui pourraient être proposés : repassage, entretien du véhicule, etc. 

Une initiative à inscrire sur le programme des futurs candidats aux prochaines municipales à Pérols.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Et hop, 800 m de piste cyclable en plus !

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

Youpi, on peut désormais prendre son vélo de ville pour emprunter la route des terres noires en toute quiétude avec une vraie piste cyclable flambant neuve ! Parcequ'auparavant il fallait carrément opter pour un VTT, avoir son casque bien attaché, et prier au passage de chaque voiture qui vous doublait.

Une route trop longtemps abandonnée, otage des rivalités communales entre Pérols et Lattes, presque une ligne de démarcation façon "no man's land" !  L’inauguration de la nouvelle route ce soir avait d’ailleurs des airs de signature de traité de paix avec les deux maires enterrant le passé, et leurs administrés respectifs côte à côte partageant le pot de la réconciliation.

On sera quand même obligé de continuer à serrer les fesses sur nos vélos une fois arrivé au bout de la rue, puisque le chemin des Moulières dans le prolongement est toujours un chemin de terre bosselé à faire sauter les chaînes de vélo (du vécu). Mais là aussi, il semblerait que le Maire de Lattes soit en  de bonnes dispositions pour améliorer les choses.

Photos de la cérémonie d'inauguration

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Pressing écolo à Pérols : demandez Guy !

Crystal'Eco de Auchan Pérols

La galerie Auchan de Pérols redevient attractive semble-t-il. Dernière arrivée en date, la boutique de pressing Crystal’Eco. Un pressing banal à première vue, quoique la déco tranche avec des labels écolos partout sur l’enseigne. Une énigme vite résolue après une petite discussion avec le patron des lieux.

Et cela tombe bien puisque Guy, c’est son prénom, est assez loquace. D’abord installé à Palavas, il a vite changé son fusil d’épaule pour la galerie commerciale la plus proche, celle de Pérols donc : « C’est beaucoup plus pratique pour les clients de pouvoir venir en voiture, se garer facilement, et transporter leur linge volumineux que dans les rues de Palavas ! » confie-t-il. 

Mais ce n’est pas tout, Guy vous narre aussi volontiers l’histoire terrifiante du perchloroéthylène. Et là tu découvres un des plus grand scandale sanitaire contemporain, après l’amiante, dont tu n’avais même pas idée. Celui des pressings qui ont empoisonné les gens pendant plusieurs décennies (>> voir article). La raison pour laquelle Guy a choisi le label écolo.

Non seulement le perchlo est prohibé chez Guy mais en plus son procédé de nettoyage ‘Text’eau’ est particulièrement économique en matière de consommation d’eau. De plus, il utilise un secret de fabrication à base de produits nettoyants sains adaptés à chaque type de taches. 

Plus d'infos sur son site web : crystalecopressing.com

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Réunion du RLPi : Pérols va perdre de l’argent mais gagner de la qualité de vie

PLRi Métropole Montpellier

C’est sur cette conclusion que le Maire de Pérols a clôturé la réunion sur le RLPi à la salle Abric ce soir. 

Une réunion de concertation présidée par le Maire de Cournonterral, Thierry Breysse, Vice-Président de la Métropole en charge de la voirie et l’espace public qui soumettait le RPLi aux habitants du secteur sud (Pérols, Lattes, Villeneuve-lès-Maguelone).

Le RLPi (Règlement Local de Publicité intercommunal) est un document contraignant qui va contingenter l’affichage publicitaire dans la métropole. Il existe déjà un code de l’environnement sur la question, mais la Métropole a souhaité aller plus loin que la loi pour préserver plus encore ses habitants. 

Tout a été passé à la loupe : la taille des pré-enseignes et enseignes, les interdictions, le zonage par catégorie, l’interdistance, etc … Pour rappel, les pré-enseignes sont soumises à déclaration et les enseignes à autorisation.

Pérols perçoit actuellement des taxes lucratives sur l’affichage publicitaire. Avec les nouvelles règles applicables dés 2020 (avec un mise en conformité de 2 ans pour les pré-enseignes, 6 ans pour les enseignes), notre commune va perdre plusieurs centaines de milliers d’euros. Un manque à gagner sur lequel notre Maire ne rechigne pas quand il s’agit de la qualité de vie et de l’environnement. Une mansuétude à saluer.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Pérols, choisit comme « site touristique remarquable »

Location vélo électrique Pérols

C’est le choix de la jeune Star-up "Stations Bee’s", spécialiste de la location de vélos électriques au départ de sites touristiques remarquables. 

Avec trois ans d’expérimentation, les fondateurs veulent dorénavant mettre en place partout en France des points de location mobiles, situés au plus près de « lieux d’intérêts ». Un bon moyen pour découvrir les fonctionnalités du vélo électrique, en profitant tout autant des pistes cyclables que des chemins et massifs environnants en tout terrain.

Pérols a donc le privilège d’être le premier site expérimenté hors de la Provence, cœur de marché de la jeune société (son siège étant à Aix-en-Provence). La station à Pérols a été installée devant l’ancienne cave coopérative.

Voilà leur présentation élogieuse de Pérols : 
Située entre terre, mer et étangs, la Station Bee’s de Pérols vous permettra de découvrir un territoire riche et diversifié : observation des oiseaux et flamands roses, promenade au bord de la mer, dans la garrigue ou près des champs d'oliviers et les vignes... le tout à vélo électrique bien entendu ! Vous pourrez également profiter du centre ville historique de Pérols, ville fleurie, de ses arènes... et si vous poussez un peu plus loin découvrez la magnifique Cathédrale de Maguelone (église forteresse de style roman qui vaut le détour), Le Grau du roi, Palavas les flots et même Montpellier pour les plus urbains !

Pourquoi "Bee’s" ? "Bee" c’est l’abeille en anglais, une évocation du faible bruit émis par le moteur électrique des bicyclettes. La station se veut être une ruche autour de laquelle se retrouvent les passionnés. Car la station ne propose pas que de la location, l’animateur fait de l’information touristique aux clients, de l’entretien, de la préparation, et propose même des journées d’accompagnement avec balades à thèmes (visite de vignobles, de sites naturels, de monuments à proximité,…) sans oublier évidemment le conseil à la vente. 

Toutes les infos utiles sont sur leur site web  : www.stationsbees.com

  ---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Les préconisations du nouveau PPRi à Pérols sont-elles excessives ?

Nouveau PPRi de Pérols

C’était aux habitant(e)s de Pérols de venir en débattre dans le cadre de la réunion publique de mercredi dernier à la salle Yves Abric, en présence des responsables de la DDTM 34 et du Maire. Une réunion abordant justement le volet crucial du zonage des secteurs de la commune exposés aux inondations afin d’élaborer le nouveau PPRi.

Un débat malheureusement boycotté par un trop grand nombre de gens concernés. A l’exception des familiers des quartiers inondables "des Cabanes", très au fait des réglementations et leurs conséquences, on pouvait déplorer une forte absence des habitants du quartier "du Radel". 

Car les vrais impactés par ce nouveau PPRi sont bien les propriétaires et bailleurs du quartier "du Radel". En effet, l’ancien PPRi de 2004, toujours en vigueur, ne classait pas ce secteur habitable en zone à risque.


Les conséquences risquent pourtant d’être impactantes pour eux avec des mesures d’interdictions ou de prescriptions limitant les nouveaux travaux sur le bâti, les reconstructions, les extensions, etc… Un impact non moins important sur le prix de leur bien, sans oublier celui des assurances. 

D’autant que le Maire a récupéré son droit de préemption et d’expropriation depuis sa mise en conformité avec la loi SRU (logements sociaux), lui permettant une mise en ouvre coercitive du nouveau PPRi. Et il aura bien raison de le faire, car il n’est pas là pour assumer les conséquences du défaut d’information des intéressés, surtout quand il se donne du mal à organiser des débats publics.

 --------- Pérols ----------

[...] Lire l'article en entier

Pérols surveille la pollution de toute la Région Occitanie


Au chapitre des établissements qui font la renommée de Pérols, voici Atmo Occitanie.

Cofinancé par l’état, les collectivités et des entreprises de la région, cet établissement a pour mission de surveiller la qualité de l’air de toute la Région Occitanie.

Née en 2017 de la fusion des deux établissements attachés aux deux anciennes Régions (Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon), il a installé son siège social au Parc de la Méditerranée (à côté du service livraison d’Alinéa). Oui, chez nous à Pérols ! 

C’est le gardien de l’air de toute l’Occitanie avec ses réseaux de capteurs fixes et mobiles. Il surveille quotidiennement mais publie aussi des rapports périodiques.

Dans notre métropole, où les industries sont peu nombreuses, c’est le transport routier qui est le principal facteur de pollution avec les bouchons récurrents et les deux autoroutes à proximité. Son nouveau cheval de bataille : détecter la concentration de pesticides dans l’air notamment à cause de la viticulture.

La pollution atmosphérique est la troisième cause de mortalité en France après le tabac et l’alcool.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Le fléau de Pérols

Nègue-Cats à Pérols

Il est là, tapi dans les esprits à chaque alerte météo, objet de toutes les attentions lors des réunions communales, la bête noire des PPRI et des PLU. L’évocation de son nom ravive des souvenirs douloureux aux anciens, donne des sueurs froides à tous les assureurs du coin. 

Seuls les nouveaux prophètes de l’écologisme lui vouent un culte absolu car il sert de prétexte idéal pour amender ou interdite les nouveaux permis de construire. L’alibi parfait pour effrayer les politiques, tel le mythe du dragon sous la colline.

Dans la Bible, les égyptiens avaient leurs 10 plaies, à Pérols nous avons le "Nègue Cats" ! 

Rien que son nom est un avertissement. "Nègue", vient  du provençal "nègar" qui veut dire "noyer". Nègue Cats, se traduit donc littéralement par "le lieu où se noient les chats" ! Preuve aussi que Pérols a toujours été un repère de chats.

Le temps était donc venu d’aller étudier cette calamité animale de prés, approcher ce serpent d’eau de 4km pendant son sommeil, un jour de beau temps.

Pour trouver sa source, il faut remonter jusqu’à la gare TGV, sur le plateau de la Mogère entre les deux autoroutes. Là, il n’est qu’un fossé, perdu au milieu de la nature (bientôt le nouveau quartier Cambacérés). 

Après 500 mètres de parcours, il commence enfin à ressembler à un ruisseau, au passage de la route de Mauguio (D189) derrière le Lycée Champollion.

A cet endroit, il sert de frontière communale, entre Lattes et Mauguio, puis entre Lattes et Pérols. Les trois communes s’en méfient tellement qu’elles n’ont autorisé que des zones commerciales autour de son lit. Ces zones sont les plus exposées en cas de crues, notamment sur le versant Est (Fréjorgues) et la D66 à proximité.

C’est à partir du circuit de karting, au bout de 2 km de parcours, que le Nègue Cats devient véritablement un problème pour Pérols. En vérité ce n’est pas le Nègue Cats lui-même mais son défluent (cours d'eau né d'un cours d'eau principal en un bras qui s'en éloigne et ne le rejoint pas en aval). Ce défluent, aux allures de rivière, va de la Zone d’Activité Méditerranée (derrière le retrait marchandise Alinéa) jusqu’aux bassins de rétention d’eau du Fenouillet. C’est lui qui met en péril la zone Commerciale d’Auchan, comme en 2014 où l’eau était rentrée dans la galerie.

Le Nègue Cats, proprement dit, continue lui son chemin jusqu’aux étangs, en longeant la D66 côté aéroport, et ne constitue plus un danger dans une zone sans construction.

Maintenant vous connaissez mieux la bête. La suite en photos…

Riviève Nègue Cats à Pérols

Riviève Nègue Cats à Pérols

Riviève Nègue Cats à Pérols

Riviève Nègue Cats à Pérols

Riviève Nègue Cats à Pérols

Riviève Nègue-Cats à Pérols

Riviève Nègue Cats à Pérols

Riviève Nègue Cats à Pérols

---- Inondations du Nègue Cats (2014) ----

Inondations à Pérols
Le Nègue Cats déborde en direction de la RD66

Inondations à Pérols
Le bassin du Fenouillet déborde vers la ZAC de Auchan

Inondations à Pérols
L'eau atteint le carrefour Auchan

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Une piste cyclable flambant neuve pour rejoindre la gare

Route Gare de la Mogère

Finie la galère du giratoire de la D189 qui mène à la gare TGV-Sud, puis la rue de la Banquière sans piste sécurisée ! Dorénavant on peut traverser Boirargues en vélo et rejoindre la nouvelle route avec une piste adjacente toute neuve. Je viens de la tester, du velours.

Deux mois pour réaliser les travaux, c’est un record à inscrire dans les annales de la Métropole. Généralement on est plus sur des délais de 2 à 3 ans pour donner le premier coup de pelle à un nouveau projet urbanistique. Pour info, Ode à la Mer devrait déjà être inaugurée, et la rocade Nord de Montpellier aussi.

On dit donc « merci monsieur Philippe Saurel ! ». En plus il vient de gagner en justice contre Cyril Meunier maire de Lattes, opposé au projet. Une autre plainte à posteriori, d’une obscure association écolo autoproclamée, risque aussi de subir le même châtiment.

Autre bonne nouvelle, des nouveaux parkings pour la gare sont en voie d’achèvement avec un nouveau point d’entrée. 

Que du bon pour les habitants du sud comme nous !

Pistes cyclables Gare TGV Sud Montpellier

Parkings cyclable Gare TGV Sud Montpellier

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Philippe Saurel à Pérols pour un exercice de démocratie directe

PLUi Philippe Saurel

Les absents ont eu encore tort car on a appris plein de choses hier sur la gestion territoriale de la Métropole. On a même eu quelques petits scoops sur les projets et les orientations que souhaiterait mener Philippe Saurel pour son prochain mandat (du photovoltaïque partout, des bus électriques, des rapprochements avec d’autres agglos, une re-industrialisation,…)

Cet exercice de démocratie directe a permis de mettre côte à côte les habitants du secteur sud (Pérols, Lattes, Villeneuve-les-Maguelone) durant un échange verbal sans ambages avec le Président de la Métropole à travers la déclinaison générale du PLUi.

Qu’a-t-on appris au final sur ce fameux PLUi en gestation ? Ne soyons pas dupes, et malgré les circonvolutions des annonceurs, ce sera un document contraignant avec un seul objectif majeur : interdire de construire sur les 2/3 du territoire métropolitain pour ne laisser à l’urbanisme que le 1/3 restant. En langage plus politiquement correct, on parle de "sanctuarisation des espaces verts" (agriculture, nature, forêts). 

Ce PLUi sonne donc la fin de l’eldorado de la maison individuelle en périphérie. Il va falloir dorénavant se serrer dans l’espace habitable autorisé. Sans être devin, c’est toute l’Occitanie (Toulouse Métropole vient justement d’adopter son PLUi contraignant hier) qui va s’aligner sur la Côte d’Azur avec une augmentation mécanique des prix de l’immobilier à cause de la raréfaction de l’offre face à une demande croissante. En somme, on a de la chance d’être déjà là, ca risque d’être un peu plus compliqué pour les nouveaux arrivants après ce plan.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Ecologie : Pérols ne siégera plus au SIEL

SIEL (Syndicat Mixte des Etangs Littoraux)

Et pour cause, le SIEL s’est autodissous. La faute à la nouvelle loi Gemapi (Gestion des Eaux des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) entrée en vigueur l’année dernière. Une nouvelle loi perfide permettant à l’état de se désengager de la gestion des risques d’inondations pour le refourguer aux agglomérations. Autant dire un coup de poignard dans le dos des communes méditerranéennes, les plus à risque avec les épisodes cévenols récurrents. A la clé un nouvel impôt à créer par les agglomérations pour prévenir ces risques au travers d’actions d’entretien et de prévention.

Créée en 1999 et installé à Villeneuve-lès-Maguelone, le SIEL (Syndicat Mixte des Etangs Littoraux) supervisait la gestion des sept étangs situés entre Pérols et Frontignan. Pour préserver ces espaces naturels, à cheval sur trois intercommunalités (Thau Agglomération, Montpellier Métropole, l’Agglo du Pays de l’or) il concertait les différents acteurs concernés publics et privés (communes, associations, pêcheurs, chasseurs...). 

Pérols possède la particularité de se trouver au milieu de deux agglomérations, tout en ayant des étangs communs aux deux. Du coup, notre commune siégeait dans trois syndicats : SIEL pour les étangs à l’est, SYMBO et SIATEO pour les étangs à l’ouest (tout en étant partie prenante dans le SYBLE, via la Métropole). 

RIP le SIEL, donc.

On se souviendra notamment du SIEL comme celui qui a œuvré pour porter le projet NATURA 2000 et avoir bataillé pour bannir l’usage des pesticides par les communes via le label "Terre Saine".

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Débrief : réunion publique dédiée à l’avenir du sud de la commune

Réunion publique de Pérols

Cette fois, le maire s’était entouré des représentants de "L’Or Aménagement", une EPL (Entreprise publique locale, équivalent à la SA3M à la Métropole de Montpellier) au service des communes contiguës à l’Etang de l’Or, dont Pérols. Quoi de plus logique de faire appel à cette entité pour réaliser l’étude de faisabilité, vu que notre Maire est le représentant officiel de la Métropole au sein du conseil d’administration.

Au menu de la réunion, l’avenir du prolongement de l’avenue Marcel Pagnol (Tram, piste cyclable et piétonne), la modernisation du port de Pérols, le dragage du chenal, l’aménagement des berges (écologie/éco-tourisme). Une réunion mixant les initiatives déjà planifiées et les "projets d’intentions", avec leurs financements prévus ou à budgéter. 

La traditionnelle séance des questions-réponses avec le public présent, issu majoritairement du port et ses alentours, s’est déroulée dans la plus grande cordialité, mais a fait renaître comme un parfum d’esprit de chapelle. C’est presque à se demander si certains ne seraient pas favorables à un panneau d’interdiction à l’entrée de leur quartier avec la mention "Sauf Riverains" ! 

Le concept de « rendre compatible des intérêts divergents », à savoir le droit aux autres habitants de Pérols de profiter de leur port et la nature environnante, n’a pas fait l’objet du grand débat qu’il méritait, il y a donc encore un long chemin à parcourir dans les mentalités.

L’optimisme des projets à échéance de 2023 omet les fourches caudines des recours, pétitions et autres plaintes. De quoi rester circonspect sur la mise en ouvre de toutes ces bonnes intentions.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier
Boutique du Languedoc.