boutique hérault

Le rugby débarque à Pérols !



Peux-tu te présenter ?

Robin Bonillo, 30 ans. Actuellement dans le domaine du paramédical. Natif du village, faisant partie de la première génération à s’être installée dans les maisons dites «canadiennes» en bordure du parc du Mas Rouge. Scolarité à Pérols où j’ai eu la chance de découvrir le sport à l’école avec notre professeur Mr Hervé Estève ainsi que Mr Olivier Boudet, animateur à l’époque.

Tu organises une activité rugby à Pérols, parles-nous en !

Pour le moment notre entité «Rugby Buzzard» est une initiative citoyenne. Elle est née avec le COVID, car je me suis retrouvé comme la plupart d’entre nous à réorganiser mon quotidien. Habitué à pratiquer du sport tous les jours et vivant seul, les restrictions du premier confinement m’ont énormément isolé socialement. Beaucoup d’étudiants de la métropole, qui n’avaient pas la possibilité de rentrer chez eux, souffraient de cette situation.

Grand passionné de rugby et pratiquant en club, je me suis naturellement porté à proposer cette activité. L’objectif était d’accueillir n’importe quel profil et offrir une attractivité sociale durant quelques heures en lien avec la santé. J’ai réfléchi à une formule mixte et ouverte à tous les âges.

J’organisais des ateliers en fonction des inscriptions aux séances (avec ou sans contacts et niveau de difficultés). Au début nous étions moins de 10, mais au fil des semaines nous avons constitué un noyau d’une quinzaine de participants.

C’est une activité d’été car les saisons sportives en club s’arrêtent majoritairement en mai. Elle permet de garder une condition sportive pour ceux qui le souhaitent.

Pourquoi Pérols ?

Pérols s’ouvre sur le reste de l’agglomération tout en gardant un esprit village. Je trouve le village dynamique, évoluant dans son temps avec de nouvelles infrastructures et accès. 

C’est le village qui m’a vu naître et m’a énormément offert. J’en garde des souvenirs intarissables. Ma famille a toujours participé à la vie de la collectivité. Mon grand-père, Lucien Bonillo, s’occupait de la fabrication et la conception des décors à l’association de théâtre. Mon père, Pierre Bonillo, s’est investi avec d’autres personnes à reprendre le Judo club.

À Pérols, le rugby manque cruellement. Ne serait-pas l’occasion pour créer quelque chose de durable (tournoi, club loisir, démonstration occasionnelle …) ?

Si une dynamique s’installe, je continuerai à améliorer le projet avec l’aide de la collectivité. Je compte sur le soutien de ceux qui s’investiront tout comme moi, et peut-être verrons-nous naître le début de quelque chose grâce aux valeurs que véhicule un tel sport. Si des soutiens proposant un encadrement plus structuré devaient me contacter, le profil pourrait basculer sur une association.

La Coupe du Monde de rugby sera en France dans 1 an. La commune de Pérols et les décideurs de la Vie Associative seraient probablement demandeurs pour promouvoir ce sport.

Je ne fais pas partie de la Vie Associative mais si elle souhaite trouver des volontaires pour mener à bien un tel projet, ce sera avec grand plaisir. Je pense que le rugby peut trouver sa place ici, il faut juste des passionnées avec un but commun. Je suis le premier à me porter volontaire pour y contribuer.

La Coupe du monde et la popularité du XV de France peuvent apporter du positif. Une retransmission sur écran pourrait rassembler le village, une expérience collective formidable pleine d’émotions.

Mon rêve : voir naître un club dans le village que j’affectionne. Maintenant je reste réaliste car c’est un sport qui demande des infrastructures. Je souhaite déjà inscrire un premier pat et offrir aux péroliens la possibilité de découvrir et pratiquer ce sport chez eux.

Pour me contacter,  rdv sur ma page facebook dédiée : Buzzard Rugby Loisir




Recevez le prochain article du blog par mail

---------- Pérols ----------
CONNAITRE -   UTILE -   SORTIR
CARTES -  PHOTOS

0 commentaires:

Utilisez votre compte Google ! (Sinon allez dans les commentaires de notre page Facebook : facebook.com/PerolsBlog)

Publicité