Covid-19 : un patron de Pérols fait plier l'État avec l'aide de notre députée

Aurélien Bozec GO TRAINING

Patron de deux salles de sport à Pérols (Go Training et M34 Croosfit, au Fenouillet) Aurélien Bozec a refusé de se soumettre à la fermeture de ses salles par le ministre de la Santé sans combattre. Il a immédiatement sonné la révolte sur les réseaux sociaux et lancé des recours devant les tribunaux. 

Le motif invoqué : cette décision de fermeture « met en péril l'activité économique déjà fragilisée (par le 1er confinement) ... elle est disproportionnée ... elle constitue une atteinte grave et illégale à la liberté de commerce ! ». Comme motif sanitaire, il rappelle qu'aucun cas de contamination n'a été observé dans les salles de sport qui, par ailleurs, respectent un protocole strict. 

Dans son combat, il a été rejoint par notre députée de Pérols, Patricia Mirallès qui a transmis au Premier Ministre une lettre de soutien. 

Cet après midi, le tribunal administratif vient de donner raison au plaignant en enjoignant le préfet de l'Hérault de revoir sa copie, au plus tard ce samedi à midi pour permettre aux salles de sport de rouvrir. A défaut de quoi, la mesure de fermeture sera suspendue. 

Un précédent qui risque de faire jurisprudence et chambouler la politique coercitif du gouvernement dans tout notre département !

--------- Pérols ----------

0 commentaires:

Publicité