Rumeurs de campagne N°3

Elections Municipales 2020 à Pérols

- "Photoshoping" sur la photo de la liste de campagne d'UNIR PEROLS. La candidate fraîchement parachutée de la région parisienne, Laurinda DA SILVA, continue à susciter des polémiques. Cette fois, il s'agit de son absence sur la photo officielle de la liste. Nombreux ont vu que la photo a été retouchée pour l'y coller. L'ombre prononcée sous son cou, alors qu'il n'y avait pas de soleil, trahit le montage.

- Débat au sein des sympathisants de la liste ENSEMBLE POUR PEROLS au sujet de la création d'attestations de moralité pour chaque candidat afin de se prémunir contre des mensonges et oublis après l'élection. Une initiative qui divise à cause de ses fondements juridiques vagues et des refus créant des inégalités.

- Splendide "inversion accusatoire" de la candidate CATHY PROST sur sa page facebook de campagne au sujet des antennes relais. Cette dernière accuse le Maire d'être responsable des frais de justice "qui vont coûter beaucoup d'argent à la commune" (sic), alors que ces derniers sont factuellement la conséquence de procédures engagées par des particuliers, et non par le Maire !

- Suspicions au sujet de la séquence vidéo d'interviews diffusée lors du débat organisé par Midi-Libre. Les contre-vérités et le vague dans les doléances de certaines personnes questionnées ont semé le doute sur la réalité de leur présence régulière à Pérols.

- 9 jours avant la clôture de la période de dépôt des candidatures, et toujours rien du côté du RASSEMBLEMENT NATIONAL et de PEROLS DEMOCRATIE CITOYENNE ! Manque de noms ou querelles sur les places éligibles ? Un timing qui trahit une fébrilité évidente…



---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.

0 commentaires:

Publicité