Publicité


Ode : Michaël Delafosse devra aussi rendre des comptes à Pérols

Michaël Delafosse abandon Ode à La Mer

S’il est élu Président de la Métropole, les pérolien(nes) n’oublieront pas sa responsabilité indirecte auprès des électeurs dans l’abandon du projet Ode à la Mer, et ses conséquences économiques désastreuses pour notre commune.

Particulièrement sa vidéo tournée à Pérols, chef d'œuvre de populisme vert (>> voir ici), avec le chiffre bidonné de 100 000 m² de commerces prévus, alors qu’il n’était en réalité que de 61 000 m² (soit presque 1/3 de moins) !!! 

On se souviendra aussi qu’il a délibérément enfreint le pacte de la Métropole en s’ingérant dans les affaires d’une autre commune que la sienne sur un projet pourtant voté par son propre camp politique au Conseil de la Métropole. Pire, dans sa vidéo, il assume crânement son choix de vouloir privilégier les commerces du centre de Montpellier, au détriment de ceux du Fenouillet !

50 millions, c’est la somme minimum que le Groupe Frey, porteur du projet Ode, est en droit de demander à la Métropole pour le préjudice. Une somme qui aurait sans doute été bien plus importante si l’actuel Président de la Métropole avait passé le délai du 30 juin (clause de revoyure). 

Il appartient donc au futur maire de Pérols de demander à son tour des comptes pour le préjudice économique subi par notre commune. Depuis 2006, date à laquelle la métropole achète les terrains de Ode, on a laissé croire aux acteurs économiques locaux que le Fenouillet n’avait plus aucun avenir à cause de sa requalification vers Ode ! 14 ans (! ! !) de mensonges qui ont fait fuir les nouveaux commerçants, laissé des surfaces de ventes vides, baissé le prix du m², abandonné des parkings aux prédateurs en caravanes (et leurs déprédations à nettoyer),…  

Et comme la démagogie écologiste n’en est plus à un revirement près, monsieur Delafosse milite dorénavant pour installer un stade de foot à la place de Ode ! Peut-être pour calmer son allié politique, Cyril Meunier maire de Lattes, vent debout contre l’arrêt du projet Ode et son extension vers les Hauts de Lattes. On attend avec impatience la réaction de notre candidate pérolienne, elle aussi écolo-opportuniste, Cathy Prost ! 

A suivre donc…

--------- Pérols ----------

0 commentaires: