Publicité


Confinement : le curé de Pérols bénira sa paroisse depuis les toits !

Dimanche des Rameaux à Pérols

Dimanche des Rameaux inédit pour le père Hervé Dussel, curé de Pérols et prêtre de l’ensemble des églises de la paroisse Stella Maris, puisqu’il ne pourra pas bénir les traditionnels rameaux, confinement oblige ! 

Qu’à cela ne tienne, il a décidé de conjurer le sort et pratiquer une bénédiction, non pas "urbi et orbi" mais "omnes urbes" (à toutes les villes - de sa paroisse -) en montant sur la terrasse de la tour du presbytère de Pérols qui toise les toits du village et tout le littoral.

Ainsi dimanche matin, après la sonnerie des cloches, débutera le fameux cérémonial suivie de la bénédiction, le tout diffusé en direct sur la page facebook de la paroisse

Les paroissiens et croyants, ou même les simples superstitieux (défenseurs des traditions ancestrales), sont invités à brandir leurs rameaux devant leurs fenêtres ou dans leurs jardins, afin de bénéficier de cette bénédiction sacramentale. A la différence des sept sacrements catholiques qui opèrent "ex opere operato" (automatiquement), les sacramentaux opèrent "ex opere operantis" (en fonction de la foi et de la piété des fidèles). 

Les rameaux, présents d’ailleurs sur le blason de Pérols sous forme de feuilles de palmier (autrefois le "Dimanche des Rameaux" s’appelait "Dimanche des Palmes"), symbolisent la sainteté en générale. Plus pratiquement, on utilise les rameux d’olivier dans nos régions que l’on place ensuite dans les foyers auprès d’objets de piété pour chasser les mauvaises influences. En cette période d’épidémie de virus, certains y seront sans doute plus sensibles.

Empruntée aux anciennes coutumes, la fête des rameaux est une version christianisée d'antiques fêtes païennes agraires de fertilité-fécondité (bourgeonnement de la nature) mélangées aux fêtes agraires juives symbolisant le début de la saison chaude pour implorer Dieu de donner une bonne récolte.

--------- Pérols ----------

1 commentaire:

  1. c'est symbolique ;mais retournons à nos racines chrétiennes qui nous aider à toujours être le bon samaritain !

    RépondreSupprimer