Publicité


Municipales à Pérols : un débat pour rien !

Débat du Midi Libre à Pérols

Si vous vouliez apprendre des choses nouvelles, ce n'était clairement pas l'endroit où il fallait être jeudi soir à la salle Abric pour le grand débat des candidats à la Mairie de Pérols ! Encore moins si vous vouliez prendre connaissance des projets d'avenir en compétition ! 

Faux débats, vieilles querelles, avis sur les affaires courantes,... impossible de s'enthousiasmer durant les 2 heures de débat. Qu'elle vision de Pérols dans les 10 ans, qu'elles doléances auprès de la Métropole pour le prochain mandat, quels grands projets structurants... ? Pas un mot !

Pas un mot non plus sur la manière d'enrichir la commune (par contre les idées fusaient pour mieux dépenser ou moins prélever), la manière de la faire rayonner, la rendre plus attractive, apporter ce petit plus par rapport aux communes voisines qui nous conforte d'avoir fait le bon choix d'y habiter. 

Au contraire, une impression de repli sur soi, de rejet de toute idée de développement, de protectionnisme aux relents xénophobes pour se prémunir des nouveaux arrivants (sauf bizarrement pour des logements sociaux) pourtant sources de revenus et de dynamisme local. Quand un responsable du secteur immobilier pose une question sur les pistes à investiguer en matière de domaine constructible, on l'envoie se faire paître en l'accusant au passage d'être un profiteur !

Il faut dire que les sujets abordés n'avaient pas vocation à élever le débat, mais sonnaient plutôt comme des attaques à peine voilées contre le Maire actuel. D'abord celui de l'urbanisation, alors qu'il n'a rien urbanisé sous son mandat puisque tous les projets actuels avaient été votés par son prédécesseur ! Ensuite celui sur la ZAD du Méjean, qui constitue juste une partie de la réserve foncière naturelle de la commune, afin de tendre une perche aux opposantes sur la polémique des antennes relais. Enfin celui de la fiscalité, histoire d'en remettre une couche sur les 36% de hausse, en omettant de signaler les baisses des années suivantes.

À Perolsblog, on a souri quand le journaliste a présenté le Maire comme un ancien cadre d’une multinationale, façon "World Compagny" (tandis que sa concurrente a eu le droit au "Grand groupe" moins péjoratif).

On a souri quand Madame Gianiel s’est dit plus « légitime » ( ! ! !) à parler des antennes relais, façon "Mais... vous pouvez paaaaaaas comprendre ! "

On a souri quand Madame Prost a parlé de « écocide » pour le projet Ode, façon Greta à l’ONU.

Mais surtout, on a bien ri quand l’ancien Maire de Pérols dans le public a pris le micro sans se présenter, façon "La vie de m’a mère, tu sais pas qui j’suis ! "

---------- Pérols ----------

7 commentaires:

  1. Pour Minou : "L'objectivité n'est pas la neutralité. L'effort de compréhension n'a de sens que s'il risque d'éclairer une prise de parti." ALBERT CAMUS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous devriez poursuivre l'initiative et produire un blog de citations, cela nous épargnerait la lecture de vos indigestes divagations.

      Supprimer
  2. Là censure pour un blog *citoyen" c'est intéressant comme concept dites moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content de susciter votre "intérêt" pour le coup.
      On va juste faire une petite mise au point salutaire pour votre bien-être : si le ton de ce blog ne vous plait, vous n'y venez pas, aussi simple !
      Si vous pensez que nos points de vues ne sont pas les bons, faites votre propre blog, aussi simple !
      Le droit de réponse ne veut pas dire la morgue et l'agressivité dans le propos. Ni même vouloir avoir le dernier mot pour calmer sa frustration ! A bon entendeur !

      Supprimer
  3. Comme dans tous les débats, celui-ci a été inutile pour causes de rancœurs entre l'ensemble des personnes présentes hier soir, que ce soit des politiciens ou le public. Celles/ceux qui ne sont pas contents, prenez la place pour voir si vous êtes capable de mieux faire en fonction des contraintes et des éléments que vous auriez en votre possession. Une chose est sûre, il est plus facile de critiquer, que de se mettre en avant, de proposer, de réfléchir à améliorer le quotidien de nous tous pour en prendre plein la gueule. Putain d'ego quand tu nous tiens.....

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai malheureusement pas assisté à ce débat, mais le compte-rendu du "Midi Libre" me confirme que ce "débat" n'a servi à rien!
    D'ailleurs pour qu'il y ai débat intéressant et éclairant il faut des candidats de qualité, des questionneurs pertinents et visiblement, ce n'était pas le cas hier.
    Dommage pour Pérols et les 400 péroliens qui se sont déplacés.

    RépondreSupprimer