Publicité


Patrimoine de Pérols à réhabiliter : la Noria

La Noria de Pérols

Toujours au chapitre des trucs devant lesquels on passe tout le temps sans même soupçonner leur existence, ce patrimoine historique de Pérols invisible aux yeux des non avertis. 

Vous passez obligatoirement devant si vous circulez sur l’avenue Marcel Pagnol, elle est juste après le rond point avec la route de Lattes, à gauche en direction de Montpellier (devant le n°356). La toponymie étant bien faite, ce rond point porte justement le nom de "giratoire de la Noria", tout comme le bureau de poste non loin baptisé "bureau de Poste de la Noria".

Une noria est un mécanisme hydraulique permettant de remonter l'eau d’un puits pour irriguer les cultures. Le mot est un emprunt de l’arabe par les espagnols aux maures. La noria de campagne était actionnée par un animal, souvent un mulet, à qui l'on bandait les yeux la durée souhaitée, et qui était attelé à une barre d'entraînement.

Difficile de la dater mais on voit bien d’après les pièces forgées qu’elle remonte probablement à la fin du XIXème/début XXème. Elle irriguait probablement un endroit sec comme le trahit le nom du quartier : "Cantegril" (là où "chantent les grillons", hors le biotope du grillon est ensoleillé, sec et peu pourvu de végétation).

Dommage que ce vestige du passé rural, honoré par des générations entières, ne soit pas mis plus en évidence, sur un rond point par exemple, cela aurait plus de gueule que son emplacement actuel totalement enclavé.

---------- Pérols ----------

0 commentaires: