Publicité


Absence de commémoration à Pérols et dans la Métropole qui fait tache !

Statue Lenine à Odysseum

Après demain, les élus de toute l’agglomération viendront pleurer les 18 millions morts de la 1er Guerre Mondiale (11 novembre). Aujourd’hui il ne s’en trouve pas un pour venir pleurer les 120 millions d’une des tyrannies contemporaines les plus meurtrières de toute l’humanité sur un demi-siècle ! Pas un mot public, pas une gerbe, pas une messe, pas une pensée… RIEN ! 

En effet, ce 9 novembre 2019 célèbre les 30 ans de la chute du mur de Berlin, scellant la fin du communisme installé au pouvoir en Europe de l’est puis en Asie.

Quand on songe qu’à même pas 6 km de Pérols trône sur le parvis d’Odysseum une statue de l’initiateur et théoricien de cette boucherie humaine, l’abjecte Lenine, celui qui demanda dans un télégramme à ses officiers de «… former immédiatement une troïka dictatoriale, introduire sur-le-champ la terreur de masse, fusiller ou déporter … ! ». Staline amplifiera son initiative. Ne parlons pas de la statue de Mao, le plus grand exterminateur d’humains de l’histoire du monde. 

Perolsblog est vraiment consterné aujourd’hui au regard de la morale politique de nos élus !

Communisme = idéologie d’extermination de masse
En un temps record, soit environ 120 millions de morts en 72 ans (de 1917 à 1989). Loin devant toutes les religions réunies car la population mondiale était nettement moins importante au Moyen Âge et avant.
Elle a porté des noms chatoyants, "Démocratie populaire" ou "République socialiste" (ou un mixte des deux), mais le résultat a été inexorablement le même : une extermination en masse de tous ses opposants. Il existait la haine religieuse, la haine raciale, … eux ont inventé la haine de classe plus large et englobante. Il existait des couches sociales, eux l’ont transformé en concept de "classes" pour leur propagande de stigmatisation populiste, merci Karl Marx !
Sans oublier l’abject au regard de la morale avec cette alliance avec le nazisme, lors du Pacte germano-soviétique, où les communistes du monde entier se sont rangés du côté d’Hitler, au nom de la paix mondiale ! La CGT encourageait même au sabotage des usines de guerre en France ! Heureusement Hitler a trahi immédiatement son pacte, sinon nos communistes se seraient probablement opposés au débarquement de nos libérateurs anglo-américains pour garantir leur paix avec les nazis.
---------- Pérols ----------

0 commentaires: