Publicité


Mon avis après un passage par la nouvelle Gare TGV

Gare TGV de Montpellier

Le "gareTGV-bashing" a du plomb dans l’aile.

Il y a bien encore quelques tarés grimés à la mode verte pour nous expliquer que s’ils sont élus à la maire de Montpellier, ils abandonneront la gare TGV (! ! !) mais la messe est dite. A la grande joie des habitants du sud de l’agglomération que nous sommes, obligés jadis de se taper les éternels embouteillages du centre ville pour aller à la gare Saint-Roch, sans parler du parkage cauchemardesque !

Le péché de la nouvelle Gare TGV aura sans doute été de l’avoir ouverte trop tôt, sans les accommodements suffisants. Les choses rentrent peu à peu dans l’ordre : 

- D’abord l’accès. Une nouvelle route vient d’être ouverte pour y accéder par le nord (de l’avenue Nina Simone, via la Route du Mas Rouge) et désengorger l’accès sud, avec un nouveau dépose minute. Une route avec une large piste cyclable séparée. 

- Une station de bus couverte avec des bancs pour les navettes complète maintenant l’accès nord. Des bornes sont partout pour acheter les billets. Deux lignes de bus relient actuellement la gare. La ligne 620 entre Antigone (Place de l’Europe) et l’Aéroport. La ligne 606 entre Odysseum (Place de France) et Aigues-Mortes.

- On peut dorénavant garer son velomagg sur l’esplanade nord grâce à une station dédiée.

- Les travaux pour l’arrivée du tram (prolongement de la ligne 1) avancent à grand pas. Les fondations du futur pont sur l’A709 pour le tram sont déjà chantier. 

Dans 1 mois et demi, la gare TGV de Nîmes sera terminée. Ce ne sera plus 2 TGV par jour de trafic, mais une dizaine.

Pour info, la nouvelle gare vient d’être primée pour son architecture dans la catégorie "Gares et stations" par l’association Bétocib, le Centre d’information sur le ciment et ses applications (CIMbéton), sous le patronage du ministère de la Culture.

Gare TGV de Montpellier

Gare TGV de Montpellier

Gare TGV de Montpellier

Gare TGV de Montpellier

---------- Pérols ----------

0 commentaires: