Publicité


Fêter la Saint-Sixte, est-ce bien laïc ?

Fête de la Saint Sixte à Pérols

Certains habitants de Pérols ont légitimement le droit de se poser la question dans notre pays juridiquement laïc (même si l’essentiel de notre histoire, notre morale publique, nos mœurs, notre calendrier,… sont d’inspiration chrétienne). A cet égard, la Mairie de Pérols se garde bien de mettre une référence religieuse sur ses affiches annonçant les festivités de la Saint-Sixte (même si elle est bien obligée de conserver le nom).

En fait, la réponse est OUI ! La vénération publique des saints, comme à d’autres endroits du monde, fait partie désormais du "patrimoine culturel immatériel" reconnu par l’Unesco, donc la France qui en est membre. On peut d’ailleurs lire ceci sur le site de l’Unesco : « Bien que fragile, le patrimoine culturel immatériel est un facteur important du maintien de la diversité culturelle face à la MONDIALISATION croissante ». 

En somme, la Saint-Sixte incarne une partie de la culture à Pérols, que cela plaise ou non ! A charge pour les mécontents de créer leur propre fête pérolienne dans la durée (plus d’un siècle) et la faire ensuite inscrire au patrimoine immatériel.

Au fil du temps, le caractère religieux de la fête votive (du latin "votum" = promesse solennelle faite à -ou aux- Dieu) s’est estompé pour devenir un moment de défoulement rural après le labeur des récoltes et avant celui des vendanges. Par contre, il existe toujours le moment sacré de la Messe dédiée au Saint Patron, suivie de la procession avec sa statue.

En quoi Saint-Sixte II est-il saint ? 

Pas à cause de sa fonction de Pape, tous les Papes ne sont pas des Saints, mais par son martyr (>> voir notre page dédiée à Saint-Sixte II). On le sait moins, mais d’une certaine façon, s’attirer les bonnes grâces de Saint-Sixte II, c’est aussi lutter contre l’influence des serviteurs du démon. Un truc à invoquer lors d'un exorcisme. En effet, notre Saint a été condamné à la peine capitale par l’empereur Valérien sous l’influence d’un certain Macrin, son conseiller adepte des démons et de la théurgie maléfique. Ce dernier était partisan d’exterminer tous les chrétiens, ennemis capitaux des démons et des magiciens.

Leçon de catéchisme au sujet des Saints
Un(e) Saint(e) est une spécificité du catholicisme et de l’orthodoxie (absente chez les protestants, les juifs et les musulmans). Ne pas confondre avec les Anges, non humains, qui portent souvent le titre de "Saint".
Les saints sont des hommes ou femmes proposés aux croyants comme modèles de vie en raison de leur comportement exemplaire ou leur élévation spirituelle.
L’idée est de permettre aux gens qui ont du mal à s'adresser directement à Dieu dans certaines situations de péché, d’avoir des intercesseurs, sorte d’interlocuteurs (sans tomber dans l’adoration proscrite). Les Saints ayant mené une vie humaine, ils ont pu être en situation de péché eux aussi, donc connaissent mieux le sujet.
Invoquer un mort est normalement interdit par toutes les religions du livre, assimilé à de la sorcellerie ou de la nécromancie. Un Saint en revanche n’est pas vraiment mort puisqu’il a le privilège de vivre spirituellement auprès de Dieu.

---------- Pérols ----------

0 commentaires: