Publicité


Réunion du RLPi : Pérols va perdre de l’argent mais gagner de la qualité de vie

PLRi Métropole Montpellier

C’est sur cette conclusion que le Maire de Pérols a clôturé la réunion sur le RLPi à la salle Abric ce soir. 

Une réunion de concertation présidée par le Maire de Cournonterral, Thierry Breysse, Vice-Président de la Métropole en charge de la voirie et l’espace public qui soumettait le RPLi aux habitants du secteur sud (Pérols, Lattes, Villeneuve-lès-Maguelone).

Le RLPi (Règlement Local de Publicité intercommunal) est un document contraignant qui va contingenter l’affichage publicitaire dans la métropole. Il existe déjà un code de l’environnement sur la question, mais la Métropole a souhaité aller plus loin que la loi pour préserver plus encore ses habitants. 

Tout a été passé à la loupe : la taille des pré-enseignes et enseignes, les interdictions, le zonage par catégorie, l’interdistance, etc … Pour rappel, les pré-enseignes sont soumises à déclaration et les enseignes à autorisation.

Pérols perçoit actuellement des taxes lucratives sur l’affichage publicitaire. Avec les nouvelles règles applicables dés 2020 (avec un mise en conformité de 2 ans pour les pré-enseignes, 6 ans pour les enseignes), notre commune va perdre plusieurs centaines de milliers d’euros. Un manque à gagner sur lequel notre Maire ne rechigne pas quand il s’agit de la qualité de vie et de l’environnement. Une mansuétude à saluer.

---------- Pérols ----------

0 commentaires: