Publicité


Les préconisations du nouveau PPRi à Pérols sont-elles excessives ?

Nouveau PPRi de Pérols

C’était aux habitant(e)s de Pérols de venir en débattre dans le cadre de la réunion publique de mercredi dernier à la salle Yves Abric, en présence des responsables de la DDTM 34 et du Maire. Une réunion abordant justement le volet crucial du zonage des secteurs de la commune exposés aux inondations afin d’élaborer le nouveau PPRi.

Un débat malheureusement boycotté par un trop grand nombre de gens concernés. A l’exception des familiers des quartiers inondables "des Cabanes", très au fait des réglementations et leurs conséquences, on pouvait déplorer une forte absence des habitants du quartier "du Radel". 

Car les vrais impactés par ce nouveau PPRi sont bien les propriétaires et bailleurs du quartier "du Radel". En effet, l’ancien PPRi de 2004, toujours en vigueur, ne classait pas ce secteur habitable en zone à risque.


Les conséquences risquent pourtant d’être impactantes pour eux avec des mesures d’interdictions ou de prescriptions limitant les nouveaux travaux sur le bâti, les reconstructions, les extensions, etc… Un impact non moins important sur le prix de leur bien, sans oublier celui des assurances. 

D’autant que le Maire a récupéré son droit de préemption et d’expropriation depuis sa mise en conformité avec la loi SRU (logements sociaux), lui permettant une mise en ouvre coercitive du nouveau PPRi. Et il aura bien raison de le faire, car il n’est pas là pour assumer les conséquences du défaut d’information des intéressés, surtout quand il se donne du mal à organiser des débats publics.

 --------- Pérols ----------

0 commentaires: