Publicité


Parc Expo de Pérols : censure et fiasco politique pour le Salon Outlet

Salon Outlet Parc Expo de Pérols

Pourtant le Midi Libre dans un article avait lui-même émis des réserves en concluant avec cette phrase prémonitoire : « Prudence néanmoins, des salons similaires s'étant déroulés dans d'autres villes ont recueilli des avis mitigés, voire franchement défavorables… ».

Ca n’a pas loupé, et les retours d’information des participants déçus ne se sont pas fait attendre. Déjà par une pluie de commentaires défavorables sur la page facebook de l’événement. A tel point que le modérateur a dû enclencher la censure de masse en modérant les messages à la vue de tous. Pour s’en convaincre, il suffit de comparer le nombre comptabilisant les commentaires publiés (donné par facebook) avec le total bien inférieur de commentaires réellement affichés. L’avertissement récurrent « … certains commentaires ont donc peut-être été filtrés » trahit la censure.

Tellement déçus, que certains ont préféré quitter le salon pour finir leurs emplettes dans les zones commerciales alentour. Au magasin Sport2000 par exemple, qui avait pris les devants face à la concurrence du salon en affichant "–20%" durant le week-end, les déçus affluaient. 

Un salon controversé avec des répercussions politiques, puisque le Maire de Montpellier a accusé ce salon de concurrente préjudiciable, responsable de « … vider les commerces du centre-ville pendant 3 jours ». Ecorchant au passage le Président de la Chambre de Commerce, M. Deljarry, désigné comme complice de cette initiative. Il oublie juste de préciser que l’événement est signalé en gros sur le site de Montpellier Events, dont la Métropole est actionnaire majoritaire.

---------- Pérols ----------

0 commentaires: