Publicité


Mini référendum sur le prolongement de la ligne 3 vers la Mer

prolongement Ligne 3 du tram

Dans un récent article, Philippe Saurel, Président de la Métropole, relance le sujet en s’y montrant favorable, mais à long terme. Dans sa dernière concertation publique sur l’urbanisation du sud de la commune, le Maire de Pérols avait évoqué le sujet en s’y montrant lui aussi favorable. Malheureusement les réactions sur les réseaux sociaux à l’article de Philippe Saurel sonnent comme un coup de semonce contre le projet, sorte de mini référendum sur le sujet. 

Les arguments des détracteurs au projet ne manquent pas, entre ceux qui veulent des trams ailleurs (pour juguler les embouteillages polluants), le financement métropolitain coûteux, les rivalités intercommunales inexpugnables, etc… 

Mais le prétexte le plus décisif, celui pouvant faire capoter définitivement le projet, est celui de l’insécurité. Les carnonnais, tout comme les palavasiens, ne veulent pas subir le déferlement d’incivilités et de délinquance des populations suburbaines sur leurs plages. Une phobie sans doute exagérée mais irréversible, définitivement ancrée dans les esprits. Internet et les réseaux sociaux jouant un effet loupe, cette phobie est devenue un dogme, argument déterminant lors des campagnes électorales. Quel Maire risquera de mettre sa tête sur le billot ? Aucun, c’est certain ! Le sens de l’histoire de notre France contemporaine. Affaire réglée !

Pour autant, un terminus à la station "Pérols Etang" n’a jamais été une moins-value pour notre commune. Au contraire, disposer d’une halte de plusieurs centaines de milliers de piétons, en transit vers la plage durant l’été, est une exposition incroyable dont certaines communes rêveraient en matière commerciale, touristique et  publicitaire,… Mais pour le moment totalement négligée par notre commune. Esperons que les futurs candidats à la maire de Pérols seront force de propositions pour transformer les abords de la station en autre chose que le désert actuel aux aires de bout du monde.

---------- Pérols ----------

0 commentaires: