Publicité


Philippe Saurel à Pérols pour un exercice de démocratie directe

PLUi Philippe Saurel

Les absents ont eu encore tort car on a appris plein de choses hier sur la gestion territoriale de la Métropole. On a même eu quelques petits scoops sur les projets et les orientations que souhaiterait mener Philippe Saurel pour son prochain mandat (du photovoltaïque partout, des bus électriques, des rapprochements avec d’autres agglos, une re-industrialisation,…)

Cet exercice de démocratie directe a permis de mettre côte à côte les habitants du secteur sud (Pérols, Lattes, Villeneuve-les-Maguelone) durant un échange verbal sans ambages avec le Président de la Métropole à travers la déclinaison générale du PLUi.

Qu’a-t-on appris au final sur ce fameux PLUi en gestation ? Ne soyons pas dupes, et malgré les circonvolutions des annonceurs, ce sera un document contraignant avec un seul objectif majeur : interdire de construire sur les 2/3 du territoire métropolitain pour ne laisser à l’urbanisme que le 1/3 restant. En langage plus politiquement correct, on parle de "sanctuarisation des espaces verts" (agriculture, nature, forêts). 

Ce PLUi sonne donc la fin de l’eldorado de la maison individuelle en périphérie. Il va falloir dorénavant se serrer dans l’espace habitable autorisé. Sans être devin, c’est toute l’Occitanie (Toulouse Métropole vient justement d’adopter son PLUi contraignant hier) qui va s’aligner sur la Côte d’Azur avec une augmentation mécanique des prix de l’immobilier à cause de la raréfaction de l’offre face à une demande croissante. En somme, on a de la chance d’être déjà là, ca risque d’être un peu plus compliqué pour les nouveaux arrivants après ce plan.

---------- Pérols ----------

0 commentaires: