Publicité


L’opposition au Maire de Pérols en flagrant délit de malhonnêteté !

Taxe habitation Pérols

En 2019, le Maire de Pérols s’engage à baisser la part communale sur la taxe d’habitation, perpétuant ainsi une baisse entreprise depuis 3 ans. Une heureuse nouvelle pour le contribuable pérolien, mais apparemment pas pour les opposants au Maire à la recherche de la petite bête afin d’avoir le dernier mot.

Cette fois l’argument ne manque pas de sel et frise la malhonnêteté intellectuelle ! 

En effet, lorsque que le Maire augmente de 5,91 points de pourcentage (16.41% à 22.32%) le taux de la taxe d’habitation en 2016, seul le pourcentage de l’augmentation totale des sommes dues (le fameux 36% brandi sur les pancartes devant les médias) trouve grâce aux yeux des opposants au Maire pour déplorer une hausse « abyssale ».

Par contre, lorsque que le Maire baisse de 2,2 points de pourcentage le taux de la taxe d’habitation (pour compenser intégralement la hausse de la revalorisation forfaitaire des valeurs locatives voulue par l’état en 2019) seul le point de pourcentage trouve grâce aux yeux des opposants pour critiquer un manque d’effort !

Vous l’avez compris, certains prennent le chiffre qui les arrange pour faire mouche aux yeux néophytes de la chose comptable.

Reste la bonne nouvelle : presque 70% des habitants de la commune sont exonérés de taxe d’habitation pour 2018, ce chiffre devant augmenter jusqu’à 80% les deux prochaines années (voir plus selon les décisions gouvernementales à venir). 

Mieux encore, si la compensation de l’état se fait sur les taux actuels, intégrant la hausse de 2016, Pérols serait la grande gagnante dans l’affaire. Un mal qui se transformerait en véritable jackpot. Mais les opposants trouveront forcement matière à critiquer.

---------- Pérols ----------

0 commentaires: