Publicité


Histoire : quand Pérols était sous la mer puis un rivage

Les plages de l'Hérault

Le tout nouveau Programme d'Action de Prévention des Inondations (PAPI) pour du bassin de l’étang de L’Or vient d’être signé. Celui-ci prend en compte le risque de submersion marine dû au réchauffement climatique, comme une donnée nouvelle. 

Nouvelle ? Pas vraiment ! Si on refait l’histoire climatique des bords de la Méditerranée, on découvre que le littoral était encore sous l’eau aux environs de –1000 av J.C. (fin de l’âge de bronze - début de l’âge de fer). Le monde sortait de l’ère glacière (dit du Würm) vers un réchauffement climatique avec une fonte des glaciers responsable de la montée des mers. Pérols était donc sous l’eau.

Plus tard, vers –500 av J.C., à l’arrivée des premiers conquérants marins sur la côte (Etrusques), Pérols était encore un rivage donnant directement sur la mer, car le lido n’était pas formé. 

C’est à l’arrivé des Romains que les étangs se sont réellement formés sous l’effet combiné des alluvions charriés par les rivières et fleuves des montagnes et le reflux de la mer, pour former un lido.

Au XVIIe siècle, les étangs n’en formaient qu’un et on pouvait aller d’Agde à Aigues-Mortes par un seul étang.

Le lido de l'Hérault

Rivage de l'Hérault

---------- Pérols ----------

0 commentaires: