Publicité


Défi culinaire : J'ai cuisiné une Tourte Pérolienne

Tourte pérolienne

Avec l’arrivé du froid, j’avais envie de manger quelque chose qui tienne au corps, un bon vieux plat rustique de chez nous. L’occasion toute trouvée de cuisiner notre spécialité locale : la Tourte Pérolienne.
La grande spécificité de notre tourte, à la différence des autres, est sa cuisson séparée de la pâte et de la farce, pour ensuite les assembler. 
Chacun à sa propre manière de la faire en y ajoutant des épices ou légumes à sa convenance, mais la base reste la même. Celle que j’ai cuisiné est donc une recette personnalisée. Idem pour les quantités : c'est au feeling de vos préférences sachant que la blanquette prime évidemment. Le secret est dans le mijotage à surveiller et goûter régulièrement, ainsi que le temps de cuisson de la pâte pour ne pas qu'elle brûle.
La grande peur avec la Tourte Pérolienne est de voir tout dégouliner au moment de faire les parts pour chaque assiette. J’ai découvert que ce n’est pas le cas, à condition d’avoir bien fait réduire le liquide de cuisson (vin blanc) pendant le mijotage. 



NB : partie N°4 = badigeonne le dessus avec le jaune d’œuf



Tourte pérolienne

Recette de la tourte pérolienne

---------- Pérols ----------

0 commentaires: