Publicité


Pas de miracle, ni de cadeau !


Lourde défaite 0-6 prévisible des péroliens qui souligne encore mieux l’écart de division des deux équipes. Pour autant, les Sétois n’ont pas fait l’affront aux locaux de lever le pied malgré une victoire quasi acquise en fin de première mi-temps (0 à 3).

Contrairement à l’idée reçue, le mauvais temps n’a pas été en défaveur de l’équipe la plus forte sur le papier, surtout quand en première mi-temps le vent violent et la pluie horizontale est contre votre adversaire. A l’inverse de Pérols, Sète a beaucoup mieux fait circuler le ballon au sol face au vent défavorable en seconde mi-temps. 

Pérols n’a absolument pas démérité au milieu du terrain, mais a peiné en attaque pour mettre en danger le gardien adverse. Toute la différence avec les attaquants sétois capables d’ajuster des tirs cadrés tout en puissance, même des 20 mètres. 

Tribune pleine (malgré le mauvais temps), adversaires rompus au niveau supérieur, match intense et propre,… Pérols emmagasine de l’expérience.










--------- Pérols ----------

0 commentaires: