Publicité


Politiciens à Lattes = pire qu’à Pérols !

Conseil Municipal Lattes

Au chapitre des intérêts politiciens qui se cachent derrière les rivalités au conseil municipal, Lattes vient de reprendre le maillot jaune à Pérols ! Ou l’histoire de cette éternelle mauvaise foie de celle (ou celui) qui critique systématiquement les initiatives de l’autre, sans jamais avouer que c’est pour des calculs bassement politique.

A Lattes aussi, on se mobilise contre son maire (Cyril Meunier) pour dénoncer l'urbanisme effréné, notamment le projet des Hauts de Lattes, avec le fameux mot d’ordre de « manque de concertation ». Une fronde menée par... roulement de tambour… son principal opposant défait aux dernières élections municipales (Jean Noël Fourcade). Et comme le ridicule ne tue pas, cet opposant ouvertement de droite n’a aucun remords à mener une fronde aux accents écologiques de gauche avec son auditoire de "Non au Béton" ! Un peu comme à Pérols, où les opposants ouvertement de gauche se rallient sous l’étendard d’une lutte de droite contre l’impôt collectiviste et confiscatoire ! 

Le ridicule ne tuant toujours pas en politique, ce même maire de Lattes enfourche lui aussi le cheval de la croisade anti-urbanisme, toujours avec le fameux leitmotiv du « manque de concertation », contre le maire de Montpellier (Philippe Saurel) au sujet du projet de nouveau stade de football à la périphérie de Lattes. Or personne n’ignore que le maire de Lattes s’est positionné comme le principal opposant au maire de Montpellier pour la prochaine présidence de la Métropole. 

En somme, vous l’avez compris : l’ennemi de mon ennemi est mon ami, et fait aux autres ceux que tu n’aimerais pas qu’on te fasse ! L’important étant d’être toujours "contre" pour entretenir le buzz.  

--------- Pérols ----------

0 commentaires: