Publicité


Et si Pérols quittait la Métropole pour l’agglo du Pays de l’Or ?


Comme le siège de l’Agglomération du Pays de l’Or vient tout récemment de déménager à la lisière de Pérols (sur la route de l’Aéroport) l’idée m’a traversé l’esprit. Après tout, pourquoi ne pas rallier une agglo avec laquelle nous partageons un mode de vie tourné vers les étangs et la tradition taurine, plutôt qu’une urbanité à flanc de montagne ? Pérols n’est-elle pas baptisée « La porte d’Or de la Camargue » et non « La porte du Pays montpelliérain » ?

J’ai donc pris ma calculette.

Avec un budget annuel d’environ 857 millions d’euros pour 450 000 habitants, la Métropole dépense 1904€/hab. De son coté, le Pays de l’Or dépense 116,2 millions pour 43 338 habitants, soit 2681€/hab. Bref, un delta de presque 40% ! ! ! L’habitant de Pérols serait donc largement perdant, sachant que la dépense doit être financée d’une manière ou une autre par l’emprunt ou l’impôt (contribuable et son entreprise). Sans oublier la mauvaise gestion épinglée par la chambre régionale des comptes du Languedoc-Roussillon, il y a deux ans (>> voir article de l’époque).

Là encore, Pérols n’est pas la plus mal lotie par rapport à ses voisins, contrairement à la rumeur.

L’agglomération du Pays de l’Or compte désormais 8 communes : Candillargues, La Grande Motte, Lansargues, Mudaison, Mauguio, Palavas-les-Flots, Saint-Aunès et Valergues.
La répartition des 43 sièges en est la suivante : Mauguio-Carnon (16 sièges), La Grande Motte (8 sièges), Palavas-les-Flots (6 sièges), Lansargues (3 sièges), Mudaison (3 sièges), Saint-Aunès (3 sièges), Candillargues (2 sièges), Valergues (2 sièges).
Les communes de droite étant majoritaires, le Président de l'agglo est de droite : Stéphan Rossignol (Maire LR de La Grande-Motte).

---------- Pérols ----------

0 commentaires: