Publicité


La Cabane de Pérols : 100% d’accord avec notre Maire !


Allez, un peu d’eau au moulin des mes détracteurs qui m’accusent d’être un agent de la mairie au service de la propagande du Maire. Attention, ca va piquer les esprits légalistes et procéduriers adeptes de la conformité… enfin, seulement quand cela les arrange.

Je ne défends pas en particulier le bar restaurant "La Cabane de Pérols", dossier dont je ne connais ni les tenants ni les aboutissants juridiques, mais le principe ayant prévalu à son installation. Encore que, je garderai un bon souvenir de mes poses café (et pauses bière) dans cet endroit bien agencé, respectueux du cadre alentour.

Oui, je fais parti de ces péroliens qui en ont marre de devoir aller au port de Carnon ou au port Ariane de Lattes pour siroter un verre peinard au bord de l’eau, alors que Pérols a justement les pieds dans l’eau (c’est même le seul port de mer officiel de l’agglomération). Impossible de se poser sur le port de Pérols pour prendre un café à contempler le panorama ! C’est peut-être le seul port de plaisance que je connaisse sans cet agrément. Même les petits ports de plaisance du Canal du Midi ont leur bistrotier avec trois tables et six chaises dehors. 

Ok, pour le port même de Pérols, mais alors pourquoi aussi sur les berges du chenal ? Réponse officielle : les riverains et les risques d’inondation ! Pour les inondations, il suffit d’y aller les jours de fortes pluies pour constater que seul le parking est impacté. Le jour où une crue submergera la butte de la Cabane, les péroliens seront tous sous l’eau et auront d’autres chats à fouetter. Concernant la gêne des riverains, là aussi on peut avoir de sérieux doutes vue la distance entre l’endroit et les premières habitations. Si c’est le bruit, il suffit de restreindre les horaires de nuit et puis basta !  

Je soutiens donc à 100% le Maire dans sa volonté d’aménager cette zone et je l’encourage à nous y dédier un endroit de convivialité pour s’y poser autour d’un verre. Rendez-nous notre mer !

---------- Pérols ----------

0 commentaires: