Publicité


Le plus grand village gaulois du sud de la France, aux portes de Pérols

Cougourlude Lattes

Imaginez un gigantesque musée à ciel ouvert mondialement connu entre Lattes et Pérols ! Ce n’est peut-être pas un fantasme si on en croit les déclarations des chercheurs de l’INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives).

Nous sommes en 600 av J-.C. au temps des premiers gaulois (pas les contemporains de Vercingétorix, 500 ans plus tard, mais des premiers arrivés en Europe occidentale). Dans le sud de la France, ils se nommaient Celtibères à l'ouest et Ligures à l’est. Ce serait notamment à Lattes qu’ils auraient posé leurs bagages pour fonder un village à l’emplacement du quartier actuel de la Cougourlude. 

En 2011, lors du creusement d’un chenal d'évacuation des crues, les chercheurs pensaient avoir découvert l’emplacement d’un simple petit village de 17 hectares sans importance. Mais la version vient de changer. Il semblerait que le petit village, jusqu’alors considéré comme un habitat de plaine, serait un quartier collé à une ville entière sur une place forte de hauteur, dotée d’une puissante enceinte à caractère défensif autant qu’ostentatoire. On passe de 17 à 30 hectares de fouilles !

Cette ville serait postérieure de 100 ans à la création de la ville portuaire de Lattara, 2 km plus loin, et soulève de nouvelles interrogations : Y avait-il aussi un port ? La Lironde était-elle navigable (pour rejoindre le Lez) ? Qui l'a détruite pour en construire une autre plus loin ? Mais surtout, elle révèle l’existence d’un peuple gaulois bien plus évolué et bien plus perméable aux influences méditerranéennes que prévu.

La Président de l’agglomération, Pierre Saurel, s’est rendu sur place et a alloué une enveloppe de 2.4 millions d’euros pour les fouilles. Quid du chantier "Ode à la Mer 2" si le site se révèle majeur ? Montpellier ne s'enorgueillirait-elle pas d’y implanter un autre musée dédié à la plus grande agglomération de la Gaule méditerranéenne jamais mise à jour ? A suivre…

---------- Pérols ----------

0 commentaires: