Publicité


Pas vraiment rassurant…


Hier un exercice de simulation en temps réel d’un attentat de masse s’est déroulé à la nouvelle gare TGV de la Mogère, pas loin de chez nous. Il a été qualifié d’exercice de «grande ampleur».

Si on fait les comptes, cela fait donc le 6ème exercice de simulation de tuerie de masse dans le Languedoc, depuis 1 an et demi :
- Mai 2016 : Palais des congrès du Cap d’Agde,
- Juin 2016 : Collège Georges Brassens à Lattes, 
- Novembre 2016: Polygone de Béziers,
- Mars 2017 : Cité médiévale de Carcassonne,
- Mai 2017 : Université de Montpellier,
- Novembre 2017 : Gare TGV Montpellier.

Pas besoin d’être devin pour comprendre que notre département semble être une prochaine cible privilégiée. Déjà en février dernier, une cellule terroriste (deux hommes et une adolescente) prête passer à l’acte dans le département avait été démantelée (Montpellier, Marseillan et Clapiers). Deux semaines plus tard, deux nouveaux suspects (deux hommes de 19 et 27 ans) en lien avec l'enquête étaient interpellés.
Un mois avant, une adolescente radicalisée, ancienne dauphine de Miss Carnon, était arrêtée en urgence à son domicile après avoir fait allégeance à l'état islamique sur sa page facebook. Elle était en rapport avec des islamistes de Lunel, ville de France réputée pour son record de djihadistes français partis en Syrie. 

Tout cela prés de chez nous ! Bref, pas de quoi être serein pour les mois de fête qui arrivent…

---------- Pérols ----------

0 commentaires: