Publicité


Histoire : notre Titanic au large de Pérols

Shiaffino 24

Un jour peut-être aurons-nous un James Cameron à la française pour s’intéresser à notre Titanic local : le Shiaffino XXIV. A ce jour, le naufrage de ce bateau de compagnie, au large de Carnon/Pérols, reste le plus meurtrier (24 morts) des eaux territoriales française dans le Golfe du Lion [le plus meurtrier de tout le Golfe du Lion fut le paquebot français «La moricière», 300 morts prés des Baléares en 1942 – lui aussi ignoré de tous nos livres d’histoires français].

Parti de Port Louis du Rhône pour l’Algérie via Sète, ce bateaux de la compagnie Shiaffino sombre de façon mystérieuse entre le 10 et le 12 décembre 1934 sur le trajet du Grau-du-Roi vers Sète. Aucun SOS n’est envoyé et seules les autorités portuaires de Sète s’inquiètent de son absence. Des recherches sommaires sont entreprises et concluent au naufrage. Affaire classée !!!

Ce drame est lié à Pérols à deux titres ; hormis le fait de s’être déroulé à plusieurs 20aines de miles nautiques de Pérols, il fera une victime pérolienne en novembre 2004. A cette date, un professeur de mathématique de Pérols, plonge avec des amis pour explorer l’épave, et ne remontera jamais. Des plongeurs amateurs retrouveront son corps accroché dans les cordages de l’épave 4 ans plus tard, lors d’une ultime exploration.

Depuis, le naufrage mystérieux et la mort toute aussi étrange du plongeur alimentent les spéculations et autres superstitions sur la malédiction de ce navire.


---------- Pérols ----------

0 commentaires: