Publicité


Qui a dit qu’il n’y avait pas de démocratie à Pérols ?

Démocratie à Pérols

Preuve inverse en a été faite hier à la salle des fêtes, où les opposants au maire ont tenu réunion en toute sérénité, dans un cadre approprié et ouvert à tous. On est loin des accusations de "climat délétère" et " autres dénis de démocratie" répandus ça et là !

Entre 300 et 400 personnes ont pu venir se faire leur opinion sur l’approche donnée par les adversaires du maire, au fameux rapport de la Chambre Régionale des Comptes. Un échange a ensuite eu lieu par le biais de questions aux responsables présidant la réunion. Ces derniers ont ensuite réfléchi sur le scénario à tenir pour faire vivre cette opposition municipale .


---------- Pérols ----------

4 commentaires:

  1. Le seul souci est qu'il ne s'agissait pas d'une réunion de "l'opposition municipale" mais d'un débat citoyen organisé par un collectif apolitique et auquel la municipalité était invitée à débattre. Comme lors du dernier conseil municipal, elle a refusé ce débat on ne peut plus démocratique ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste une question : a-t-on le droit de penser qu'une partie de ce collectif n'est justement pas apolitique, ou est-ce interdit sous peine d'être accusé de déviationnisme idéologique ?

      Supprimer
    2. Les membres de ce collectif ont bien sur tous des opinions politiques propres plus ou moins affirmées. L'important est que ce ne soit pas un critère de choix pour "trier" les adhérents. SOS Pérols a parmi ses adhérents une écrasante majorité de Péroliens sans engagement affiché et une minorité d'adhérents s'étant affichés par le passé dans des listes électorales et nous avons des adhérents issus des 5 listes présentes lors des dernières élections. Au delà l'important est que SOS Pérols de porte pas un discours politique et reste attaché à son objet : la fiscalité à Pérols. Vous pouvez donc parler d'un collectif transpolitique plutôt que apolitique si cela vous convient mieux ...

      Supprimer
    3. Heureux de vous lire.

      Heureux aussi de constater votre attachement à l'apolitisme sur ce dossier particulier.

      Je vous demande juste la réciprocité, à vous et vos partisans, car nous sommes aussi nombreux dans cette ville à ne PAS forcement acquiescer à l’augmentation des impôts, sans pour autant devoir renier notre attachement à l’équipe en place sur d’autres sujets, dont rien ne vous autorise à en minorer l’importance.

      Nous sommes aussi nombreux à rester attacher au processus électoral, plutôt qu’une cogestion municipale sans validation citoyenne. Pousser les gens à un renversement de l’équipe en place dans l’exercice de son mandat est juste anti-démocratique (sauf décision de justice impérieuse) et déraisonnable.

      Supprimer