Publicité


Histoire : le plus illustre maire de Pérols

Jean Baptiste Riban Pérols

Et pourtant aucune rue à son nom dans Pérols ! ! !

Jean Baptiste Riban, c’est son nom est naît à Montpellier en 1752 sous le règne de Louis XV. 

Son père, Maurice, est un richissime entrepreneur montpelliérain ayant fait fortune dans la parfumerie au point d’avoir ouvert un magasin jusqu’à Paris. Ce dernier avait compris la nécessité d’être présent là où le parfum était devenu une véritable industrie (la cour de Louis XV était appelée en Europe "la cour parfumée"). Récompense suprême : il obtient le rang de "parfumeur du Roi". C’est là qu’il envoie son fils, Jean Baptiste, pour développer ses affaires. Ce n’est malheureusement pas le parfum, mais la vie mondaine parisienne et son milieu artistique réputé qui va l’enivrer, au point de dilapider la fortune paternelle. 

Entre temps, il avait acquit une propriété à Pérols, dont il fut nommé Maire (à l’époque pas d’élection car c’était un office). Son attachement à la royauté, lui vaudront d’être emprisonné brièvement en 1792 durant la terreur révolutionnaire. 

Epicurien, peintre et amateur d’Art, Jean Baptiste n’en était pas moins dévot. A ce titre, il fut nommé Prieur des Pénitents Blancs de Montpellier. Une fonction qu’il mènera jusqu’à son décès, sous la Restauration, à l’âge de 68 ans. 

Hommage ultime, il est enterré dans la Chapelle des Pénitents Blancs à Pérols. Eh oui !

Son portrait sculpté fut réalisé par Augustin Pajou (>> voir wikipédia), sculpteur du Roi Louis XV, venu se réfugié dans la famille Riban à Montpellier, pendant les troubles révolutionnaires. Jean-Baptiste restera longtemps lié au fils d’Augustin Pajou.

Jean Baptiste Riban Montpellier


---------- Pérols ----------

3 commentaires:

  1. Bonjour
    Pourrai-on savoir où se trouve le buste de JB Riban?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas cherché, sur internet vous devriez trouvé facilement je pense.

      Supprimer
  2. Le buste de Jean Baptiste Riban est exposé au musée Fabre de Montpellier. Celui de son père Maurice Riban, également par Pajou, se trouve au château de Vizille (Isère) Claude.Huver

    RépondreSupprimer