Publicité


Police de la convivialité languedocienne


Voilà une idée «quelle est bonne», je valide ! Une expérience à faire descendre de la montagne languedocienne jusqu’à nos rivages méditerranéens.
A première vue, cela ressemble à un interdit de plus, une nouvelle restriction de liberté,… bref, le genre de truc à énerver le client et le faire fuir. Mais à bien y réfléchir, c’est aussi le genre d’argument pour faire venir les gens comme moi, surtout dans les vrais restaurants où on n’a pas envie de claquer 30 ou 40 euros à manger au milieu d’un standard téléphonique.  


- sur La Dépêche 
Au restaurant Le Petit jardin à Saint Guilhem le Désert (Hérault), on ne tolère pas que les clients passent leur temps à fouiller dans leurs téléphones portables, à envoyer des textos ou à donner des coups de fil depuis la table.
Pas de portable à table ! Le patron Jean Noël Fleury, se charge de faire respecter la règle. C'est lui qui distribue les cartons jaunes d'avertissement, voire des cartons rouges qui sont synonymes d'exclusion de l'établissement. Les contrevenants sont alors priés de quitter le restaurant. Sifflet à roulette dans une main et les cartons de l'autre, c'est lui qui conduit les opérations arbitrales de façon théâtrale pour bien marquer les esprits >> lire la suite…
_____________________________________

0 commentaires: