Derniers articles

Retour du radar sur la D66

Radar de Pérols sur la D66

C’est un peu notre gloire locale, avec sa 3ième place au niveau départemental, et sa 5ième au niveau du Languedoc-Roussillon. Dépassant les 20 000 flashs par an (environ 64/jour), il est le plus célèbre photographe de Pérols.

Après avoir mystérieusement disparu en mai, il est de retour toujours au même endroit, au niveau du Mur de Pérols, dans le sens Carnon-Montpellier. Un véritable Torquemada pour ceux qui sont trop pressés d’aller bosser à Montpellier le matin (ça existe, la preuve !) ou trop pressés de prendre l’apéro après la plage en été.

C’est donc bien un radar de 3ième génération de type "double face" capable de prendre des photos de l'arrière des véhicules, mais surtout de l’avant pour mieux identifier le conducteur. La contestation est donc quasi-impossible.

Difficile d’être contre, puisqu’il sanctionne ceux qui dépassent les 90Km/h, vitesse déjà largement suffisante sur ce type de départementale, à proximité de nos habitations qui plus est !

---------- Pérols ----------

[...] Lire l'article en entier

Une cérémonie de vœux édulcorée

Voeux du Maire de Pérols

Pas d’annonces, pas de bilan, pas d’infos sur les projets… c’est absurde et à la limite du ridicule (puisque un mandat de maire est avant tout politique) mais c’est la loi. Interdiction donc d’utiliser la cérémonie des vœux, la veille d’une élection municipale, pour parler soi-disant "politique". 

Pas question d’offrir le moindre prétexte d’annulation du scrutin à des opposants frustrés donc ! D’autant que leur présence, ou celle de leurs observateurs en mode huissier, fut largement remarquée.

Beaucoup de monde, même trop, pour une salle trop petite en comparaison au Gymnase Colette Besson des deux années précédentes. Preuve d’un engouement certain pour cette tradition républicaine. D’après nos infos, le grand gymnase aurait été inopportun avec les polémiques récentes sur sa sécurité.

Du coup, on s’est un peu ennuyé avec un discours limité au minimum syndical et une foule trop compacte, notamment autour des buffets pour la collation.

Seule la courte confession du maire, avec un semblant de trémolos dans la voix, d’une expérience de vie forte en émotions à travers l'exercice de son mandat, aura été le temps fort.

---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.

[...] Lire l'article en entier

Municipales : le sénateur Jean-Pierre Grand vient à Pérols cracher sur notre maire

Elections municipales à Pérols

Aujourd’hui Pérolsblog a décidé de relayer une conversation de bistrot au sujet de la campagne électorale. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé serait purement fortuite.

C’est l’histoire de Fanny, septuagénaire à Pérols, qui s’en va faire son marché dans le centre du village comme chaque samedi matin. Pour s’y rendre, elle remonte toujours la Grand Rue, avec un passage obligé chez le libraire pour acheter son programme TV, puis une halte à la terrasse du Floride pour discuter avec des anciens du village. 

Voilà que samedi dernier, elle est intriguée par un attroupement au passage du 56 de la Grand Rue. Curieuse, et un peu en recherche de potins à colporter, elle fait une courte halte en tendant l’oreille. Un monsieur, qui lui rappelle vaguement quelque chose, s’exprime au micro devant un auditoire hilare sur un ton goguenard en lâchant cette phrase : « A la Métropole de Montpellier, on a installé à la place de gens compétents, des INCOMPÉTENTS ! ». 

Fanny comprend de suite qu’elle est au milieu d’une réunion politique sans comprendre de quoi il s’agit. Elle continue donc son chemin et tombe sur Marius, un ami d’enfance du village, attablé au Floride à siroter son Pastis qui s'y connait en politique. Elle lui narre son anecdote. 

Dialogue : 

MARIUS - « Ma pauv’ Fanny, t’es tombé sur le sénateur Jean-Pierre Grand ! Celui qu’on surnomme "Joukov" parcequ’il a eu presque autant de mandats politiques qu’un Maréchal soviétique a eu de médailles ! 

FANNY -  Mais quelle compétence a-t-il celui-là pour donner des leçons ? A-t-il déjà travaillé ailleurs que dans la fonction publique avant de faire de la politique, comme notre maire par exemple ? 

MARIUS -  Jamais, peuchère ! Ah si, il est compétent à la pêche aux mandats ! Sauf que la loi lui interdit dorénavant de cumuler ! Du coup, le malheureux est en manque pendant une élection et a besoin de son subutex pour calmer son addiction, en partageant par exemple aux ennemis de ses ennemis sa science en la matière !

FANNY – Mais pourquoi à Pérols ? 

MARIUS – Parcequ’on est entouré de marécages ! Comme tout le monde le sait, les marécages sont particulièrement propices au grenouillage surtout pour se vendre à celui qui peut vous garantir des mandats par sa notoriété locale. Crôa, c'est la fête à la grenouille ! »

---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.

[...] Lire l'article en entier

Un téléphérique pour sauver notre gare TGV

Téléphérique Gare TGV Montpellier

Celui qui vous dit que Pérols n’est pas concernée par cette gare est un sot, elle constitue au contraire un pilier de l’attractivité pour notre commune de part sa proximité, tout comme l’aéroport.

La probable arrivée des écologistes urbanophobes à la tête de la Métropole faisait craindre le pire pour cette gare, dénigrée par eux depuis sa construction. Mais voilà que le téléphérique arrive à la rescousse. Un projet, déjà porté en 2014 par André Deljarry le président de la CCI, ressorti des cartons par des candidats à la faveur des municipales à venir. La raison majeure invoquée : éviter les embouteillages ultra pénalisants pour les usagers.

Plus écologue que le tram, il est le genre de projet capable de séduire nos écologistes radicaux. L’occasion surtout de leur faire changer d’avis sur le bien-fondé de la nouvelle gare TGV. Il s’agirait de relier la Gare Saint-Roch à la nouvelle gare, puis continuer vers l’aéroport dans un second temps. 

Le parcours entre les deux gares faisant 3,6 km, le coût s’élèverait à 99 millions (si on fait une règle de trois avec celui de Toulouse qui coûte 82 millions pour 3 km). Un coût diminué de 25 millions (40 millions prévus, moins les 15 déjà débloqués pour le pont indispensable sur l’A709) par l’arrêt du prolongement de la ligne 1 depuis Odysseum. Soit au maximum 74 millions sans les aides de la Région et l’Etat. Chose tout à fait raisonnable pour des urbanophobes verts.

Plutôt une très bonne nouvelle à l'égard du sud de la Métropole, dont notre commune est aussi liée.

Prévisions pour le téléphérique de Toulouse :
Une cabine accueillera 35 personnes (dont la moitié des places seront assises)
Une cabine toutes les 1 minute 30
8 000 personnes par jour,
1500 passagers par heure
---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Un nouveau magasin au Fenouillet

D'Marques au Fenouillet

La requalification du Fenouillet grâce au projet Ode à la Mer ressemble de plus en plus à une Arlésienne avec l’installation régulière de nouveaux commerces censés disparaître fur à mesure. Surtout avec l’arrivée d’une nouvelle clientèle captive de jeunes (Campus et foyer de jeunes travailleurs).

Dernière arrivée, la boutique "D’Marques" en face du Campus, juste à côté du nouveau théâtre Odéon. Comme sont nom l’indice, c’est une sorte de mini magasin d’usine dédié aux vêtements et chaussures de marque. Vous y trouverez des penderies de sweats ou des empilements de boites de chaussures type sportswear (Adidas, Nike, Vans, Redskins,…).

Trois garçons s’activent dans le magasin et derrière le comptoir pour votre service, ce sont les trois gérants des lieux, tous péroliens. De l’entrepreneuriat bien de chez nous donc.

Ouvert tous les jours sauf dimanche, de 10h à 19h. 


D Marques à Pérols

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Municipales 2020: SOS Pérols déploie sa stratégie

SOS Pérols Municipales 2020

Le collectif citoyen "apolitique", c’est ainsi qu’il aimait être baptisé, a fait long feu. De ce feu, certains ont su tirer leurs marrons puisque les deux principales figures de ce collectif ont décidé de se lancer aux prochaines municipales en soutien à des candidates déclarées. 

La continuité d’un combat associatif dans l’arène politique peut tout à fait être crédible, à condition de ne pas dénaturer le mandat pour lequel vous avez été élu, surtout si vous faites ce même reproche à votre adversaire. Pas sûr que les adhérants de SOS Pérols aient eu leur mot à dire ! Pas plus qu’ils n’ont eu leur mot à dire sur la discrétion de l’association au sujet de la révélation de gabegie d’argent communale du Gymnase Collet Besson, ou celui du fonctionnaire de la mairie payé à ne rien faire (>> voir notre article)

Les lanceurs d’alerte pour dénoncer le faux apolitisme de SOS Pérols se voient donc ainsi confortés dans leur mise en garde passée. A moins qu’ils ne se soient juste trompés sur le sens général du mot "politique" en omettant sa partie plus restrictive de "politique du règlement de compte personnel". 

La stratégie de SOS Pérols, en diversifiant ses soutiens aux deux principales candidates opposées au Maire actuel, pose ainsi clairement les bases à peine cachées d’une fusion au second tour sous la bannière « Tout sauf Rico ! ».

---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.
[...] Lire l'article en entier

Philippe Saurel sauve Cambacérés avant la défaite


Une inauguration à la va-vite… au milieu des fêtes de fin d’année… en catimini (sans élus, ni grands médias)… à seulement 50 jours des élections… est un signe qui ne trompe pas. Comme un air de sauvetage des meubles, de signature de dernière minute à graver dans le paysage en guise d’héritage.

De toutes les grandes promesses de chantier à proximité de Pérols, le quartier Cambacérès sera donc le seul du règne Saurel à voir le jour, la première pierre étant enfin posée. Ode à la Mer, le grand stade de foot (toujours simple communiqué médiatique), le palais des sports du handball, resteront donc dans les tiroirs pour toujours. On ne lui donnera même pas crédit de la nouvelle gare TGV, choix de Georges Frêche - que Saurel a pourtant hardiment défendu - mais qui risque de passer elle aussi à la trappe pour partie avec son successeur(euse).

Parceque l’après-Saurel va s’inscrire dans la démagogie anti-urbaniste la plus féroce. Celle de ceux qui croient se donner bonne conscience en sauvegardant 2 ou 3 champs d’une dizaine d’hectares chacun, à l’abandon, desséchés en été (donc soumis au risque d’incendie), à la biocénose pauvre, même pas jolis à regarder tellement des détritus au vent les parsèment. Ces urbains néo-experts autoproclamés en ruissellement des sols en sont convaincus : les champs sont les remparts indiscutables aux inondations, eux qui n’habitent même pas à proximité pour constater que tout est vierge de constructions habitables en aval (zones inondables sanctuarisées dans les PPRi ultra strictes). A l’inverse, silence complet au sujet de l’extension du PEB (Plan d’Extension au Bruit) de l’aéroport, bien contents qu’ils sont de pouvoir prendre l’avion (au diable le bilan carbone !) pour aller visiter les natures sauvages des autres vantées dans leurs émissions de globetrotteurs préférés. Enfin bref ! 

Perolsblog a sorti sa calculette pour additionner les voix des anti-capitalistes rouges et des anti-capitalistes verts aux dernières élections (Européennes 2019). Le total est inégalable par les concurrents aux prochaines municipales, surtout si une partie de la gauche vient en renfort au second tour par opportunisme. Seule l’alliance de la droite modérée avec l’ultra-droite peut espérer damer le pion, mais l’interdit moral s’y oppose contrairement à gauche, va comprendre ! 

Si urbanisme il y aura, ce sera seulement pour construire des écoles afin d’y semer du personnel de l’éducation pourvoyeur de voix à la gauche radicale, ou des logements sociaux afin d’y pérenniser un électorat également favorable à cette même gauche. Encore plus de fonctionnaires, encore plus d’aides sociales, … c’est l’état qui paye après tout ! A charge pour lui d’augmenter les impôts des "salauds" de riches égoïstes et pollueurs ! 

Le plus ironique dans l’histoire, c’est que les opposants au Maire de Pérols n’ont pas de mots assez forts pour se plaindre de la vampirisation de notre commune par Montpellier, mais seront les thuriféraires acharnés de la Métropole quand celle-ci sera aux mains de l’extrême-gauche verte. Vous verrez.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Perolsblog et la chocolaterie

Chocolat Amandeous à Montpellier

On n’a pas d’usine Willy Wonka à proximité de Pérols, mais on a la prestigieuse boutique Amandeous. 45 minutes avec le tram vite oubliées si on est un authentique Oompa Loompas, fan de VRAI chocolat !

Une nouvelle fois, il faut savoir mettre sa fierté de périurbain de côté pour aller affronter la gentry du Clapas, et la Cour des Miracles de l’urban street. Mais le jeu en vaut largement la chandelle pour réussir ses fêtes de fin d’année en évitant d’humilier sa famille avec du chocolat de supermarché ultra sucré.

Ne vous fiez pas à vos premières impressions en déboulant devant la boutique, ce n’est pas Ladurée ou Fauchon niveau devanture ! L’intérieur non plus, quoique pittoresque (hôtel classé du 17e siècle), n’est pas immense ni particulièrement extraordinaire pour un endroit renommé. L’important c’est le produit car on est vraiment sur du haut de gamme avec une réputation méritée en guise de label. Le visuel dans les vitrines ne trompe pas avec des chocolats aux allures de fait-main, loin des trucs industriels bien démoulés et tout brillant.

Vous avez un doute, demandez à déguster, c’est permis ! Attention, ca peut faire un choc, tellement on n’est plus habitué au goût du vrai cacao, avec son côté un peu amer et torréfié. Ca se décline en trois saveurs classiques : chocolat noir, chocolat au lait et chocolat blanc. Vous y trouverez aussi d’autres friandises à base de chocolat bien sympathiques, foncez-y  !

TROUVER CET ENDROIT
Amandeus
23 rue de l’Aiguillerie à Montpellier
04 99 67 52 43
Site web : www.amandeous.fr

Chocolat Amandeous à Montpellier


Chocolat Amandeous à Montpellier

Chocolat du Clapas

Chocolat du Clapas

Chocolat du Clapas

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Insécurité : les maires de Pérols et Lattes montent au créneau

Aire d'accueil des gens du voyages de Lattes

Enfin les langues se délient et la fameuse "langue de bois" prend sa fessée. Enfin des mots exacts sur des réalités concrètes que subissent nos communes au sujet des occupations illégales de squatteurs en caravanes, organisés en clans, qui imposent leur loi sans vergogne à tour de rôle sur leurs zones occupées.  

Ainsi au dernier Conseil de la Métropole, on a pu entendre de la bouche du maire de Pérols, le mot « agressée », et dans celle du maire de Lattes ceux de « invasion », « insalubrité », « insécurité totale ». 

Dommage qu’il faille attendre l’avant dernier Conseil de Métropole de cette mandature (et dernier présidé par le Président actuel) pour aborder ce sujet. Espérons qu'il prenne maintenant toute sa place dans la prochaine campagne électorale des municipales ! 

Pour le moment, aucune des 2 candidates déclarées à Pérols n’aborde ce sujet ! Mieux, elles ne traitent même pas de l’insécurité comme sujet majeur ! ! !


---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Le club de Ping-Pong dévoile son nouveau maillot

Club de Ping Pong de Pérols


Hier soir avait lieu la présentation du nouveau maillot du club de Ping Pong de Pérols au Stade de la Tour en présence des sponsors et du maire. D’une pierre deux coups, le club en a profité pour changer son logo par la même occasion.

Un maillot floqué de ses 4 sponsors qui abandonne les traditionnelles couleurs noires et rouges pour le bleu. Un changement qui incarne les nouvelles ambitions du président Jérôme Porchaire pour développer son club et l’ancrer dans le patrimoine de la commune. 

Perolsblog vous a fait un petit teaser vidéo.


---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

L’indépendance de Carnon refait surface

Autonomie de Carnon

« Vieux serpent de mer », diront certains, « promesse d’avenir » diront d’autres, n’en reste pas moins que ce débat mérite d’être pris au sérieux avec la validité des arguments défendus par ses partisans.

Un débat relancé avec la diffusion d’un tract signé d’Alain Frapolli, figure du conseil municipal de Mauguio-Carnon et opposant au maire en poste depuis 13 ans, Yvon Bourrel. Un tract, intitulé "COLLECTIF POUR UN MAIRE A CARNON"  accompagné d’une pétition pour demander la nomination d’un commissaire enquêteur par le Préfet de Région, préambule à l’ouverture du dossier.

Une velléité d’indépendance ancienne puisqu’elle date de l’après-guerre. Un éphémère mouvement "MOI CARNON" prend le relais à la fin des années 80. Mais c’est surtout l’association "VIVE CARNON LIBRE" qui porte aux nues le combat ces dernières années. Son fondateur, Daniel Valde, informaticien à la retraite, sera d’ailleurs la bête noire du maire actuel de Mauguio-Carnon avec des procès à répétitions, tous gagnés par le premier. 

C’est vrai qu’au regard de l’histoire, on ne comprend toujours pas pourquoi la Grande-Motte a pu se détacher de Mauguio en 1974 (suivant Palavas en 1850, puis Saint-Aunés en 1873) et pas Carnon ! D’autant que Carnon n’est pas relié à Mauguio, un cas unique en France. Un habitant né à Carnon, ayant vécu toute sa vie à Carnon, est obligé actuellement d’aller se faire enterrer à Mauguio !!! 

Collectif pour un Maire à Carnon
Tract du "Collectif pour un maire à Carnon"

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Cyril Meunier, maire de Lattes, solidaire des pérolien(nes) en situation de handicap

Pôle Autonomie Santé de Lattes

Dans un entretien vidéo accordé à l’Agglorieuse, le Maire de Lattes confirme que son projet de futur Pôle Autonomie Santé sera en priorité dédié aux habitants de Lattes et ses communes avoisinantes. Celui-ci étant prévu à la frontière de Pérols, à côté du centre commercial Carrefour, les pérolien(nes) sont donc en trés bonne place.

Une certitude, notre commune va de toute façon bénéficier de l’attractivité d’un projet inédit qui s’annonce comme du lourd, certainement une référence en Europe. Un pôle de santé dédié spécifiquement à l’autonomie des personnes en situation de handicap (à la naissance, à cause du vieillissement, suite à un accident de vie).  

Ce sera un bâtiment de 2700m2 où s’aggloméreront tous les spécialistes d’ergothérapie, des lieux de consultations gratuites ouvertes au public, mais surtout un lieu de convergence de tous les savoirs dans ce domaine (techniques et technologiques).

A court terme, il s’agit de faire naître une vraie filière industrielle dans ce secteur particulier de la santé. Une excellente nouvelle pour notre environnement économique et l'attrait du sud de la Métropole.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

La boulangerie Galzin de Pérols sort le grand jeu pour Nöel !

Boulangerie Galzin à Pérols

Un commerce ouvert toute la semaine et toute la journée, il n’y en a qu’un à Pérols, c’est la boulangerie Galzin ! Un atout commercial qui en a fait un lieu incontournable de la commune, surtout le dimanche après-midi pour venir acheter son pain tout juste sorti du fournil. 

C’est vrai, la devanture n’a rien d’extraordinaire, et l’intérieur ressemble à toutes les boulangeries. Mais si on prend la peine de creuser, on découvre des choses bien sympathiques au sujet de Galzin. 

On découvre par exemple que la marque est une aventure familiale presque centenaire, née dans les contreforts languedociens du sud aveyronnais (à peine 120 km de chez nous). On est donc sur un acte d’achat localiste avec tous ses bienfaits pour notre environnement. Galzin en a d’ailleurs fait un atout marketing : farine de Rignac, sel de Camargue, fruits de Mauguio, charcuterie de l’Aveyron, œufs du Bigorre, etc… Forcement à Perolsblog, on valide !

Boulangerie Galzin à Pérols

En plus, Galzin est presque devenue une marque d’adoption de notre Métropole avec les 3/4 de ses établissements (dont 2 chez nos voisins de Lattes, et 1 à Carnon).

Tout çela pour vous dire que la marque vient de lancer une gamme de bûches "spécial Noël" en collaboration avec Gérard Caribon (meilleur ouvrier de France 2007 catégorie desserts glacés, champion de France de sculpture sur glace, vainqueur d’un concours européen desserts glacés,…) dont les ateliers sont installés à Saint-Jean-de-Vedas. Toujours dans une démarche localiste, donc.

Rendez-vous sur leur page facebook pour plus d’infos : facebook.com/boulangeriegalzin

On a goûté la buchette baptisée "Délice chocolaté", un vrai kiff !

Boulangerie Galzin de Pérols

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Histoire : la machine à remonter le temps de Pérols

Histoire de Pérols en photo

Perolsblog a inventé une machine à remonter le temps à coup de logiciel de graphisme. On a pris la plus vielle photo aérienne connue de Pérols, des infos historiques,... et c’est parti ! Appréciez le résultat ! 

En l'an 100 (fin de l'antiquité) :
Pérols est encore un endroit marécageux peu peuplé.

En 1500 (moyen-âge) :
Pérols devient un bourg autour d'une chapelle.

En 1800 (début de l'aire industriel) :
Pérols compte 500 habitants.

En 1950 (fin de la 2nd Guerre Mondiale) :
Pérols arrive au millier d'habitants.

Pérols aujourd'hui :
avec ses 9202 habitants.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Autopartage : Koolicar s’installe à Pérols

Koolicar Auchan Pérols

Les observateurs attentifs l’ont sûrement remarqué depuis deux mois en bordure de l’avenue Georges Frêche, sur le parking du centre commercial Auchan. C’est bien le drapeau publicitaire de Koolicar ! La fameuse marque d’autopartage vient d’y installer un point relais pour ses véhicules de locations sur ce lieu de passage grand public.

Pour ceux qui ont raté les épisodes, la marque Koolicar refait surface après avoir été rachetée par une entreprise héraultaise, la société Vortex. Cette dernière, basée à Saint-Jean-de-Vedas, était spécialisée depuis 20 ans dans le transport de personnes à mobilité réduite, puis s’est diversifiée dans le transport collectif, et enfin dans le transport aux particuliers.

Vortex n’a pas réellement racheté Koolicar, mais l’application avec son système afférent. L’objectif est de mettre à disposition toute sa flotte (voitures, minibus) à la disposition des particuliers en dehors de leur plage d’utilisation, notamment les week-ends et vacances scolaires.

Commente ça marche ? 
- Vous téléchargez l’application sur votre mobile,
- Vous vous inscrivez,
- Vous géolocalisez le véhicule choisi sur le parking,
- Vous le louer en payant,
- Vous recevez votre code qui permet d’ouvrir la porte (les véhicules sont équipés de boîtiers spéciaux)
- Vous faites l’état de lieux (procédure détaillée sur le mobile)
- Vous prenez la clé dans la boite à gants,
-  … c’est parti ! 
Tout est expliqué sur le site (www.koolicar.com)
---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Ode à la mer : j’ai les boules ! ! !

Fin de Ode à la mer

On nous la fait pas, s’il y a bien deux langues qu’on sait traduire parfaitement à PérolsBlog, c’est celle du sous-entendu et celle du non-dit. Quand à 5 jours d’intervalle, on vous parle de stade de foot, puis on vous pond un article dans Midi Libre sur le bien-fondé d' Ode à la Mer, c’est clair comme de l’eau de roche !  

On ne va pas vous cacher que les 20 ans d’attente avaient déjà largement érodé notre naïveté ; on peut nous faire croire au Père Noël jusqu'à 5 ans, pas 20 ! Mais dés fois, on aime rester de grands enfants, notre façon de continuer "ce rêve bleu, où tout est merveilleux" comme dit la chanson.

Sacrifiée Pérols sur l’autel des querelles politiciennes de la ville de Montpellier, c’est une chose… après tout ce n’était pas notre pognon mais celui de la SA3M (ex SERM). Le truc qui pique notre amour-propre, est d’avoir été tournés en bourrique comme de vulgaires ploucs de la Métropole dont l'avis importe peu.

Chapeau bas aux opposants et lobbyistes qui ont su repousser la date de lancement du projet jusqu’à celle des élections municipales 2020. Stratégie de très haut vol, permettant de faire basculer Ode à la Mer dans les corbeilles des promesses électorales. En ces temps d’écolophilie, à la limite de la démagogie, c’est bien joué ! La chance souriant souvent aux audacieux, ils ont été bien aidés par ces faux Gilets-Jaunes (mais vrais militants d’extrême gauche anti-capitalistes) qui sont en train de ruiner les commerces du centre ville de Montpellier chaque samedi. Ode à la Mer ou le puissant syndicat des notables commerçants de Montpellier, le combat est devenu forcement inégal ! 

La suite ? Probablement le stade de foot pour compenser. L’idée n’est pas sortie du cerveau d’un petit politicien du sérail local, sans stature ni poids électoral majeur. Quelqu’un s’est probablement servi de lui, soit pour changer la nature d’un projet de stade mal engagé sans l’abandonner (et garder la famille Nicollin dans la poche), soit pour lui donner des billes en vu d’une alliance.

De son côté, le groupe Frey, lésé dans cette histoire, demandera une toute petite compensation financière en échange d’autres marchés par la Métropole (Quartier Cambacérès, peut-être même une participation à la fabrication du futur stade avec un mini-centre commercial), et l’affaire est dans le sac.. le leur forcement !

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Mon TOP 2 pour la déco de Noël


Demain débute le mois de la magie de Noël et tout son décorum :  emmitouflage dans son plaid XL pour regarder les inévitables téléfilms nunuches de Noël, recherche sur le web d’idées cadeaux pour les proches, calendrier de l’avent,… mais surtout déco de ma maison avec sapin et crèche. 

Quand on habite Pérols, il y a l’incontournable chaque année, à la frontière de notre commune : le magasin Truffaut de Fréjorgues. Il manque l’odeur du vin chaud pour se croire sur un marché de Noël en intérieur ! Rayons de déco agrémentés de mises en scène font oublier qu’on est dans une jardinerie. Le « wahouu » revient sans conteste aux deux crèches qui vous transportent tout droit vers l’enfance. Dans son genre, Truffaut surpasse haut la main le Jardiland de Lattes. Seul petit reproche, les prix un peu élevés.

Mon coup de cœur niveau prix, ca reste quand même Cocktail Scandinave, au nord de Fréjorgues. Toujours un régal d’aller y traîner ses guêtres pour y trouver plein de trucs inédits, pas chers et toujours dans un style vintage. Le paradis du bois, l’anti-GIFI ou Babou ! 













---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Lancez votre propre boutique, grâce Au Vide Grenier !

Au Vide Grenier à Pérols

Le Fenouillet n’est pas mort ! La preuve, l’"Urban Jump" à peine fermé, son emplacement a trouvé preneur en à peine un mois. C’est la franchise "Au Vide Grenier", créée il y a 3 ans, qui a pris la place illico. Ces nouveaux arrivants auront beau traficoter leur marketing, c’est bien à Pérols et non à Montpellier qu’ils sont installés ! 

Là, c’est quelque chose d’inédit, un truc à mi-chemin entre Emmaüs, Easy Cash et une brocante. L’idée est de permettre à un particulier lambda d’avoir son propre stand pour vendre ses objets ou habits, au prix qu’il veut, en échange d’une commission de 35%. Le stand fait 1,70 m de large et ressemble à un bureau avec deux étagères. Il y en a 180 de disponibles. Vous trouverez aussi des rayons penderie dédiés aux vêtements (avec une large cabine d’essayage), un espace dépôt meubles et des vitrines fermées pour les objets de valeurs.

Vous venez avec votre voiture sur le parking, vous mettez vos affaires sur un chariot disponible, vous installez votre showroom, et vous rentrez chez vous !

Au delà du côté écolo (recycler au lieu de jeter), il y a tout le côté éducatif à la notion entrepreneurial. A chacun de faire travailler ses méninges de capitaliste en herbe pour vendre au mieux, en fixant le bon prix et en choisissant la meilleure mise en valeur du produit ! En somme, soyez votre propre patron !

Tarif de la location du stand : 
1  semaine   :    10€ 
2  semaines :    20€ 
4  semaines :    30€ 
- 1er lot d'étiquettes personnalisées offert à l'inscription, 
- Bénéfice garanti (si à la fin de la période de location vous ne réalisez pas de bénéfice, 1 semaine supplémentaire vous sera offerte et ce jusqu’a ce que vous réalisiez un bénéfice).

Au Vide Grenier à Pérols

Au Vide Grenier à Pérols

Au Vide Grenier à Pérols

Au Vide Grenier à Pérols

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier