Derniers articles

Enfin une liaison permanente vers l’Est du littoral !

Ligne N°4 Agglo du Pays de l'OR

Les relations entre les agglomérations de Montpellier et le Pays de l’Or au beau fixe !

Si on a tout bien compris, il devrait donc vraiment y avoir dés septembre une liaison permanente entre Pérols et le littoral est, jusqu’à la Grande-Motte, via Carnon. On a bien lu et relu le dernier magazine de l’Agglo du Pays de l’Or, il est clairement mentionné : « une 4ième ligne reliant LA GRANDE MOTTE, CARNON ET L’ÉTANG DE L’OR ». 

On espère ne pas se tromper en supposant que la mention « L’Etang de L’Or » sous-entend la station de tram de Pérols. Comment pourrait-il en être autrement, vu que la ligne N°1 de l’agglo du Pays de L’Or relie déjà la station de tram de Pérols à Palavas. 

Mine de rien, et si cela se confirme, c’est un pas de géant accompli vers la résolution de l’antédiluvien problème de l’accès à la mer depuis le tram. Fini les navettes temporaires de l’été, et bonjour l’accès au lido toute l’année ! 

Il existe déjà une ligne de bus entre la Métropole et la Grande-Motte (ligne N°606) gérée par le département, mais elle ne passe pas par Pérols (juste une halte devant le lycée Champollion de Lattes). 

On ne connaît toujours pas le temps de trajet, les arrêts, les fréquences, par contre on connaît le prix : pas plus de 1 euros le trajet. 

---------- Pérols ----------

[...] Lire l'article en entier

Idée sortie : la serre du Lunaret


On en fait des caisses sur le parc extérieur du zoo du Lunaret, pourtant en mordu de zoos (de France et d’ailleurs) je reste très mesuré : travaux incessants, marais jamais fini, vallon de l’Atlas trop loin, trop de cervidés, etc… Mais bon, je ne vais pas faire mon rabat-joie dans la mesure où il est gratos, chose extrêmement rare. 

Par contre, j’ai eu un vrai coup de cœur pour la serre tropicale. Ce qui prouve que la non-gratuité est souvent gage d’efforts pour satisfaire la clientèle. Rassurez-vous, le prix reste modique : 3 euros seulement si vous êtes ado, retraité, en famille ou avec la carte Pass’Métropole (gratuit pour les -6 ans et les bénéficiaires de minima sociaux).

Je vous recommande de la faire au début car le parc du zoo est grand (trop grand pour ce qu’il y a à voir, à mon avis) et vous risquez d’être sur les rotules, et lessivés par la chaleur de l’été.

Elle est petite mais bien conçue avec un chemin en méandre pour faire durer le plaisir. Comptez une bonne  ½ heure ! Au-delà des animaux exotiques, c’est surtout le végétal qui fournit l’ambiance offrant une sensation dépaysante.

Mon conseil : vu qu’on est obligé d’y aller en voiture, faute de tram, je vous conseille vivement pour le retour de contourner Montpellier par le Nord-Est (D65, direction Le Crés, Vendargues, Mauguio puis Pérols). Sinon vous allez vous farcir les perpétuels embouteillages de fin d’après-midi du centre ville. Un truc à gâcher complètement cette sortie plaisir.

Serre amazonienne du zoo du Lunaret

Serre amazonienne du zoo du Lunaret
  
Serre amazonienne du zoo du Lunaret

Serre amazonienne du zoo du Lunaret

Serre amazonienne du zoo du Lunaret

Serre amazonienne du zoo du Lunaret

Serre amazonienne du zoo du Lunaret

Serre amazonienne du zoo du Lunaret

Serre amazonienne du zoo du Lunaret

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Et hop, 800 m de piste cyclable en plus !

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

Youpi, on peut désormais prendre son vélo de ville pour emprunter la route des terres noires en toute quiétude avec une vraie piste cyclable flambant neuve ! Parcequ'auparavant il fallait carrément opter pour un VTT, avoir son casque bien attaché, et prier au passage de chaque voiture qui vous doublait.

Une route trop longtemps abandonnée, otage des rivalités communales entre Pérols et Lattes, presque une ligne de démarcation façon "no man's land" !  L’inauguration de la nouvelle route ce soir avait d’ailleurs des airs de signature de traité de paix avec les deux maires enterrant le passé, et leurs administrés respectifs côte à côte partageant le pot de la réconciliation.

On sera quand même obligé de continuer à serrer les fesses sur nos vélos une fois arrivé au bout de la rue, puisque le chemin des Moulières dans le prolongement est toujours un chemin de terre bosselé à faire sauter les chaînes de vélo (du vécu). Mais là aussi, il semblerait que le Maire de Lattes soit en  de bonnes dispositions pour améliorer les choses.

Photos de la cérémonie d'inauguration

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

Inauguration de la Route des Terres Noires à Pérols

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Tous au tabac du coin !

Bureau de tabac de Pérols

Non, ce n’est pas une pub déguisée pour la FDJ ni un encouragement aux jeux de hasard, c’est un simple geste de circonstance auquel nous nous associons et que nous vous encourageons à imiter ! Un geste patriote, 14 Juillet oblige, plus utile que des mots ou des postures. 

Parce que même si on n’a pas de monuments historiques à Pérols, on est heureux d’aller les voir chez les autres. 

Vous en avez sûrement entendu parlé, c’est ce jeu destiné à financer la restauration des monuments historiques. Les recettes vont à la sauvegarde du patrimoine français. Au total, 270 sites ont été sélectionnés, dont 18 monuments en péril "emblématiques" qui seront aidés en priorité  représentant les différentes facettes du patrimoine (religieux, industriel...). 

Vous pouvez jouer pour à peine 3 euros, jusqu’à 15 euros en choisissant 5 grilles (= 3 euros x 5). 

En plus vous pérennisez le commerce de proximité de Pérols en allant au bureau de tabac du centre ville. D'une pierre, deux coups !

Rajout : ... et vous avez une chance de devenir millionnaire !

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Pressing écolo à Pérols : demandez Guy !

Crystal'Eco de Auchan Pérols

La galerie Auchan de Pérols redevient attractive semble-t-il. Dernière arrivée en date, la boutique de pressing Crystal’Eco. Un pressing banal à première vue, quoique la déco tranche avec des labels écolos partout sur l’enseigne. Une énigme vite résolue après une petite discussion avec le patron des lieux.

Et cela tombe bien puisque Guy, c’est son prénom, est assez loquace. D’abord installé à Palavas, il a vite changé son fusil d’épaule pour la galerie commerciale la plus proche, celle de Pérols donc : « C’est beaucoup plus pratique pour les clients de pouvoir venir en voiture, se garer facilement, et transporter leur linge volumineux que dans les rues de Palavas ! » confie-t-il. 

Mais ce n’est pas tout, Guy vous narre aussi volontiers l’histoire terrifiante du perchloroéthylène. Et là tu découvres un des plus grand scandale sanitaire contemporain, après l’amiante, dont tu n’avais même pas idée. Celui des pressings qui ont empoisonné les gens pendant plusieurs décennies (>> voir article). La raison pour laquelle Guy a choisi le label écolo.

Non seulement le perchlo est prohibé chez Guy mais en plus son procédé de nettoyage ‘Text’eau’ est particulièrement économique en matière de consommation d’eau. De plus, il utilise un secret de fabrication à base de produits nettoyants sains adaptés à chaque type de taches. 

Plus d'infos sur son site web : crystalecopressing.com

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Grand Rue : deux commerces cherchent preneurs

Fond de commerce Pérols

C’est officiel depuis la mi-juin, le célèbre petit snack "Chez Bébètte", rendez-vous incontournable des habitués du centre ville pour une petite faim impromptue, est à louer. Même si Pérols ne devrait pas être privé du sourire légendaire de la patronne, figure locale et sœur du célèbre artiste pérolien Farouk, qui devrait continuer à proposer son savoir-faire culinaire autrement, on risque de voir remplacer cette célèbre devanture à la déco orientale si particulière. 

Le deuxième fond de commerce à vendre dans la Grand Rue est celui d’une autre institution du centre ville : la boutique de presse du Saint-Jean installée dans un lieu historique (>> voir article). Une ambiance, là aussi, bien particulière de boutique de village remplie de journaux, papeterie, cartes postales et autres articles souvenirs.

On croise les doigts pour ne pas perdre au change et pourvoir continuer à profiter de commerces capables de garantir un caractère de proximité, au détriment des commerces de niche peu utiles au plus grand nombre. 

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Le Maire de Pérols à la questionnette

Jean-Pierre Rico L'Agglorieuse

A notre maire de se soumettre à la questionnette du taulier de l'Agglorieuse, Tristan Cuche, qu’on a connu plus inspiré dans la sagacité et la pertinence de ses questions. A croire que la cinquième ville de la Métropole est loin des radars de l’Intelligentsia du Clapas. De l’autre côté de l’autoroute, l’actu majeure de Pérols semble s’être arrêtée pour certains aux 36% de …. 2016 !

Pas un mot, entre autres, sur Ode à la Mer, l'une des plus grandes opérations de requalification urbaine et commerciale de France. Ni, sur le brûlant dossier du PEB (plans d'exposition au bruit) qui impacte aussi tout le sud de la Métropole. La canicule, rue Valedau, devait sans doute perturber les méninges plus qu'à l'habitude…




---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Les presque-chorégies de Pérols

Orchester Mönchengladbach in Pérols

Cette fois l’opéra Carmen de Bizet n’avait pas le monopole des arènes de Pérols. Il a du partager la vedette avec d’autres airs musicaux du registre classique, joués par l’orchestre du Lycée Notre Dame de Mönchenglabach, sous la baguette de Dieter Döben. 

Un petit ensemble philharmonique habitué du Languedoc où il vient régulièrement faire ses tournées en été. L’an passé, il s’était déjà produit à Pérols, mais dans la salle Abric. Pour la circonstance le décor était celui plus prestigieux de l’arène, offrant le temps d’une soirée, des faux aires de festival  façon Chorégies d’Orange ou Festival d’Aix-en-Provence. 

Contrairement aux clichés, ce jeune orchestre allemand de la Ruhr ne s’est pas cantonné au répertoire germanique (Bach, Wagner, Beethoven,…) mais a offert au public un programme plus contemporain et varié, mêlant aussi des musiques de films.  

Un bol d’air frais apaisant qui élève l’esprit avant de commencer les festivités de cet été à Pérols, plus usantes et agitées.


---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier