Derniers articles

Apartheid : Pérols exclue des cartes touristiques !

Carte de la Camargue du SPOTT

Après être ignorée des panneaux de sorties d’autoroute, voici Pérols absente des cartes touristiques ! Qu’on ne vienne pas nous taxer d’être paranos, parceque là c’est flagrant !

En cause, la toute nouvelle carte touristique de la Camargue et ses environs (>> voir article du Midi-Libre), sur l’initiative de 22 offices de tourisme (Hérault, Gard, Vaucluse) où ne figure pas Pérols. « Normal » me direz-vous, Pérols ne fait pas partie de la Camargue ! Sauf qu’y sont mentionnées Lattes, Carnon, et tout un tas de petites communes de la Petite Camargue sans spécificité "à caractère remarquable".

C’est bien connu, Lattes et Carnon sont des bastions de la culture taurine, où on peut admirer sur chaque portail de maisons des croix camarguaises, dont les courses camarguaises de leurs arènes ont une longue tradition, et les habitants des aficionados notoires ! Ce n’est pas comme si Pérols était baptisée "La porte d’Or de la Camargue" !

Pire ! Un chemin doux, signalé sur la carte, passe par Pérols, sans mention de notre existence ! 

Il serait peut-être temps que la mairie se dote d’un pôle touristique propre, véritable VRP de notre village, capable de défendre nos intérêts auprès des autres offices de tourisme, et faire rayonner Pérols.

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Rumeurs de campagne N°3

Elections Municipales 2020 à Pérols

- "Photoshoping" sur la photo de la liste de campagne d'UNIR PEROLS. La candidate fraîchement parachutée de la région parisienne, Laurinda DA SILVA, continue à susciter des polémiques. Cette fois, il s'agit de son absence sur la photo officielle de la liste. Nombreux ont vu que la photo a été retouchée pour l'y coller. L'ombre prononcée sous son cou, alors qu'il n'y avait pas de soleil, trahit le montage.

- Débat au sein des sympathisants de la liste ENSEMBLE POUR PEROLS au sujet de la création d'attestations de moralité pour chaque candidat afin de se prémunir contre des mensonges et oublis après l'élection. Une initiative qui divise à cause de ses fondements juridiques vagues et des refus créant des inégalités.

- Splendide "inversion accusatoire" de la candidate CATHY PROST sur sa page facebook de campagne au sujet des antennes relais. Cette dernière accuse le Maire d'être responsable des frais de justice "qui vont coûter beaucoup d'argent à la commune" (sic), alors que ces derniers sont factuellement la conséquence de procédures engagées par des particuliers, et non par le Maire !

- Suspicions au sujet de la séquence vidéo d'interviews diffusée lors du débat organisé par Midi-Libre. Les contre-vérités et le vague dans les doléances de certaines personnes questionnées ont semé le doute sur la réalité de leur présence régulière à Pérols.

- 9 jours avant la clôture de la période de dépôt des candidatures, et toujours rien du côté du RASSEMBLEMENT NATIONAL et de PEROLS DEMOCRATIE CITOYENNE ! Manque de noms ou querelles sur les places éligibles ? Un timing qui trahit une fébrilité évidente…



---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.
[...] Lire l'article en entier

Et pendant ce temps le Pays de l'Or avance !

Parc Industrie Or Méditerranée

Pendant que nous subissons le diktat de pseudos écolos déclinologues, alliés aux urbanistes ( ! ! !) du Polygone de Montpellier contre le projet Ode, ou alliés à la droite lattoise ( ! ! !) contre le projet des Hauts-de-Lattes,… le Pays de l’Or avance en toute tranquillité.

Pas la moindre protestation des nos fanatiques verts, armés de leurs recours abusifs. Pourtant les enjeux sont exactement les mêmes en termes d’inondabilité et de biodiversité que de notre côté de la D66 où ils s’opposent à tout ! ! ! 

Le PIOM, c’est comme cela qu’il s’est baptisé, commence déjà à sortir de terre au Fréjorgues pour une première inauguration prévue fin 2020. Le PIOM, c’est l’acronyme de "Parc Industrie Or Méditerranée", une ZAC moderne totalement dédiée aux industries de pointe, située de l’autre côté de la D66 après la sortie de l’aéroport (en allant vers Montpellier). Ce sera la 14ième ZAC de l’agglo du Pays de l’Or !

Fréjorgues toujours, avec des magasins qui poussent comme des champignons au nord de la zone, entre la D66 et le rond point vers Mauguio, sur un triangle de terre jusque-là en friche. 

Fréjorgues encore, avec la zone aéroportuaire qui continue son aménagement dans le cadre du projet "Tarmac Avenue", permettant la création d'un nouveau quartier à l'entrée de l’aéroport. 

Tous ces projets devraient générer environ 2000 emplois dans les 2 ou 3 ans. Une concurrence directe à l’attractivité de Pérols et Lattes. On dit merci à nos déclinologues de malheurs qui veulent nous faire croire à l'impossibilité de concilier urbanisme & continuités écologiques.

Parc Industrie Or Méditerranée à Fréjorgues

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Nos commerces : la Saint Valentin avec Pérols Fleurs

Fleuriste Pérols Fleurs

Un incontournable du village devant lequel on passe régulièrement quand on emprunte la place de la Mairie. Vous savez, cette vitrine toujours superbement décorée pour chaque occasion festive de l’année, sur laquelle on ne peut s’empêcher de jeter un coup d’œil en passant. Sans oublier la petite déco végétale installée devant l’entrée du commerce qui égaye cette partie de la place. Bienvenue chez Pérols Fleurs ! 

Quoi de plus à propos qu’un fleuriste pour la Saint Valentin ? Dans le cas présent, c’est une fleuriste installée dans un commerce d’antan resté dans son jus. Un intérieur plein de charmes. L’agencement et la déco ont été chiadés du sol au plafond avec le souci du détail. On est cerné de compositions florales toutes plus originales les unes que les autres. Normal, Amélie, patronne des lieux est une esthète dans le domaine.

Si vous n’y êtes jamais entré, c’est l’occasion rêvée pour la Saint Valentin ! 

Voir notre vidéo chez Pérols Fleurs


TROUVER CET ENDROIT
Pérols Fleurs
Place Carnot (ou place de la Mairie)
à Pérols
04 67 50 14 90


---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Parfum de scandales sur la liste d’Isabelle Gianiel

Elections Municipales 2020 à Pérols

Qu’on se le dise, la campagne municipale à Pérols est partie sur les chapeaux de roues ! Les amateurs de sensations fortes ont déjà de quoi se régaler avec les événements récents de la liste UNIR PEROLS. Une affaire qui s’est écrite en deux actes.

Un premier acte qui s’est joué sur les réseaux sociaux au travers desquelles une certaine Muriel BONNIOL dénonce son éviction de la liste. Mais surtout une promesse non honorée par Isabelle Gianiel de 3ième position (offrant potentiellement un siège au Conseil Municipal, même en cas de défaite). Rejointe par son conjoint sur les réseaux sociaux, le couple Bonniol ne mâche pas ses mots « manque d’honnêteté… indigne… lamentable… méthode de dictateur… faux-culs… » et conclure par des hashtags #jenesuispasunmouton #libertédeparole #transparence.

Le deuxième acte voit l’entrée en scène d’une certaine Laurinda DA SILVA, intronisée par Isabelle Gianiel sur son site de campagne. Une concomitance qui fait immédiatement penser à un remplacement pour la fameuse 3ième place, même si rien n’est officialisé pour le moment.

Sauf que la remplaçante n’est pas une inconnue ! Il suffit de se promener sur le web pour voir son nom cité dans des articles sulfureux de la presse régionale - dont un reprenant une enquête de MEDIAPART -  au sujet de soupçons de rémunérations pour travail non effectué (>> voir article) et de soupçons de frais de bouche dispendieux (>> voir article) dans l’entourage de l’ancien Maire de Fresnes (Val de Marne). En effet, Laurinda DA SILVA était sa Maire adjointe, elle-même battue de justesse au poste de Maire en 2017 (le Maire ayant du démissionner pour sa réélection comme député), et actuelle conseillère municipale dans l’opposition. 

Que vient faire une ancienne maire adjointe d’une ville de 27 000 habitants, presque l’équivalent à Agde, sur une liste d’une petite commune comme Pérols ? Avec un tel pédigree, sera-t-elle aussi le bourreau d’Eric Cavagna, pressenti pour être N°2 et déjà fragilisé selon la rumeur (>> voir notre rubrique) ? Autant de questions qui alimentent les conversations de Pérols. Réponse, sans doute, au 3ième acte de cette rocambolesque affaire.
---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.
[...] Lire l'article en entier

Pâtisserie : connaissez-vous le Pavé de Lattes ?

Les Délices d'Ariane

Ok, tu vas râler à l’idée de vouloir faire entrer au patrimoine local une pâtisserie sortie de l’imagination d’un boulanger du coin. Mais après tout, si on y regarde de plus prés, un tas de spécialités toponymiques ont été inventées, au siècle dernier, par un pâtissier au fin fond de son village... il faut bien un début à tout !

Une bonne invention rime souvent avec un bon inventeur. Là c’est le cas, puisque ce Pavé est né à la boulangerie "Les Délices d'Ariane" sur le port du même nom à Lattes, une adresse prisée des accros pour l’heure du thé ou du goûter. D’abord parceque c’est toujours ouvert (du lundi au dimanche, de 6h à 19h30) mais surtout parce que le choix et la qualité sont au rendez-vous… enfin, mieux vaut arriver avant 18h pour éviter la pénurie, preuve du succès. Quand tu fais la queue aux côtés des policiers municipaux en uniforme, visiblement en fin de service, c’est un signe qui ne trompe pas ! 

Le Pavé de Lattes, c’est d’abord leur spécialité. Un cake parfumé au cointreau, garni de fruits confits, le tout recouvert de pâte d’amande. Normalement un cake on en prend une tranche ou deux pour accompagner son thé ou son café, là tu peux doubler la mise… voire la tripler. Le goût du fruit confit est discret, le côté sucré n’agresse pas, l’odeur de l’amande complète la touche !  A déguster assis dans leur salon de thé cosy, aménagé dans une véranda avec vu sur le port… un récréation plaisante pour agrémenter votre sortie en milieu de journée.

TROUVER CET ENDROIT
Les Délices d'Ariane
7, rue des Chevaliers de Malte
 à Lattes
04 67 64 18 96

Pavé de Lattes

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Bingo ! Pérols N°5 en France des baisses d’impôts

Impôts à Pérols

C’est tombé hier dans les salles de rédaction via un classement publié par le plus grand quotidien de la presse régionale française : Le Parisien.

Pérols est championne d’Occitanie et N°5 en France des baisses d’impôts, avec les réductions combinées de la taxe d’habitation et celle de l’impôt sur le revenu. En moyenne cela représente environ 1500 euros d’économie pour 1200 foyers fiscaux péroliens sur 5200.

D’un côté, le taux d'imposition de la première tranche de l'impôt sur le revenu a été abaissé, profitant plutôt aux catégories moyennes de Pérols. De l’autre, la suppression progressive de la taxe d'habitation (totale en 2020) se poursuit, profitant aux catégories les plus pauvres de Pérols.

Un coup de massue sur la tête des thuriféraires de l’enfer fiscal dans lequel baignerait notre commune.

---------- Pérols ----------

[...] Lire l'article en entier

Municipales à Pérols : un débat pour rien !

Débat du Midi Libre à Pérols

Si vous vouliez apprendre des choses nouvelles, ce n'était clairement pas l'endroit où il fallait être jeudi soir à la salle Abric pour le grand débat des candidats à la Mairie de Pérols ! Encore moins si vous vouliez prendre connaissance des projets d'avenir en compétition ! 

Faux débats, vieilles querelles, avis sur les affaires courantes,... impossible de s'enthousiasmer durant les 2 heures de débat. Qu'elle vision de Pérols dans les 10 ans, qu'elles doléances auprès de la Métropole pour le prochain mandat, quels grands projets structurants... ? Pas un mot !

Pas un mot non plus sur la manière d'enrichir la commune (par contre les idées fusaient pour mieux dépenser ou moins prélever), la manière de la faire rayonner, la rendre plus attractive, apporter ce petit plus par rapport aux communes voisines qui nous conforte d'avoir fait le bon choix d'y habiter. 

Au contraire, une impression de repli sur soi, de rejet de toute idée de développement, de protectionnisme aux relents xénophobes pour se prémunir des nouveaux arrivants (sauf bizarrement pour des logements sociaux) pourtant sources de revenus et de dynamisme local. Quand un responsable du secteur immobilier pose une question sur les pistes à investiguer en matière de domaine constructible, on l'envoie se faire paître en l'accusant au passage d'être un profiteur !

Il faut dire que les sujets abordés n'avaient pas vocation à élever le débat, mais sonnaient plutôt comme des attaques à peine voilées contre le Maire actuel. D'abord celui de l'urbanisation, alors qu'il n'a rien urbanisé sous son mandat puisque tous les projets actuels avaient été votés par son prédécesseur ! Ensuite celui sur la ZAD du Méjean, qui constitue juste une partie de la réserve foncière naturelle de la commune, afin de tendre une perche aux opposantes sur la polémique des antennes relais. Enfin celui de la fiscalité, histoire d'en remettre une couche sur les 36% de hausse, en omettant de signaler les baisses des années suivantes.

À Perolsblog, on a souri quand le journaliste a présenté le Maire comme un ancien cadre d’une multinationale, façon "World Compagny" (tandis que sa concurrente a eu le droit au "Grand groupe" moins péjoratif).

On a souri quand Madame Gianiel s’est dit plus « légitime » ( ! ! !) à parler des antennes relais, façon "Mais... vous pouvez paaaaaaas comprendre ! "

On a souri quand Madame Prost a parlé de « écocide » pour le projet Ode, façon Greta à l’ONU.

Mais surtout, on a bien ri quand l’ancien Maire de Pérols dans le public a pris le micro sans se présenter, façon "La vie de m’a mère, tu sais pas qui j’suis ! "

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Ils veulent nous vendre un enfer, on a un paradis !

Classement de Pérols

Pas de bol pour les oiseaux de mauvais augures qui veulent nous vendre un Pérols en perdition, vendu aux caprices d’une Métropole vampirique, alliée aux méchants urbanistes bétonisateurs, sans oublier le couplet de l’habitant brimé à qui on a retiré tout moyen d’expression démocratique. Pas la banlieue de Grozny… mais presque !

Ce sont 182 critères officiels fournis par l’Insee, divisés en huit critères (éducation, commerces et services, santé, sports et loisirs, solidarité, qualité de vie, transports) qui ont été utilisés par l’association "Villes et villages où il fait bon vivre" pour classer les communes de l’Hexagone.

Résultat pour Pérols :  
- 8e / 342 au niveau départemental, 
- 731e / 34841 au niveau national.

On talonne Palavas (7e) et Lattes (6e). Villeneuve-lès-Maguelonne (16e) et Mauguio (14e) sont derrière.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Rumeurs de campagne : épisode N°2

Elections Municipales 2020 à Pérols

- C’est officiel, Pérols ne fera pas partie des villes éligibles aux remboursements des frais de campagne puisque le calcul retenu par l’administration pour comptabiliser officiellement les habitants ne dépasse pas le seuil des 9000. Ceux qui ont loué très tôt leur local de campagne à Pérols seront donc les plus pénalisés, d’autant que même les dons n’ouvriront pas de droit à la réduction d'impôt. Ca va piquer pour certains !

- C’est le désert au local de campagne de la liste "Ensemble pour Pérols" pourtant ouvert toute la semaine en fin d’après-midi. Plusieurs sympathisants font grise mine et remettent en cause ce mode de campagne jugé désuet et plus au goût du jour. Une revendication qui risque de faire mouche pour les prochaines campagnes afin d’orienter les dépenses vers d’autres vecteurs de communications.

- Des voies s’élèvent sur le choix des participant(e)s au débat électoral organisé par le Midi-Libre, dans la mesure où seul le représentant de "Ensemble pour Pérols" est officiellement candidat en ayant déposé une liste complète. À un mois de la fin du dépôt officiel des listes, les deux opposantes au Maire n’ont toujours rien publié ! Si on fait le décompte de leurs soutiens officiels publiés sur leur page facebook respective, on est encore loin du compte !

- Les traditions se perdent ! Le dernier conseil municipal d’une mandature est toujours le moment choisi par les candidats en campagne (lorsqu’ils en sont membres) pour faire venir leurs colistiers dans le public, histoire de les familiariser au fonctionnement. Hier, seul le banc de "Ensemble pour Pérols" était garni. Est-ce un autre signe de la difficulté des autres listes à faire le plein ?

- Olivier Boudet, futur Maire ? Si on en juge par le nombre de "like" sur son compte facebook au bas de la publication de sa candidature, le Maire actuel a trouvé son successeur ! 74 pour le moment, c’est le record à battre pour les autres colistiers, toutes listes confondues !


---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.
[...] Lire l'article en entier

Elections municipales : rumeurs de campagne

Elections Municipales 2020 à Pérols

Parcequ'il est nous semble anormal que certaines informations (pertinentes à notre goût) restent cloisonnées dans les "milieux autorisés" comme disait Coluche, Perolsblog a décidé de se faire le porte-voix des coulisses de la campagne à Pérols en lançant une rubrique dédiée.

- La liste "Ensemble pour Pérols" menée par le maire sera donc la première à publier les noms des ses candidat(e)s samedi. Un tiers devrait être composée de nouvelles têtes par rapport au scrutin 2014. D'après un propos rapporté, l'équipe de campagne a du se démener pour offrir du renouvellement tout en respectant une parité contraignante pour les petites communes comme la nôtre.

- Emoi au service des festivités de la mairie ! En cause, un retour de mail d'une demande de devis dans le cadre de la programmation des festivités de la "Ville de Pérols" cet été. Demande émise par Jean-Baptiste Grando, actuel Président du club taurin et fils de Carole et Patrice Grando deux soutiens affichés d'Isabelle Gianiel. Le rôle de responsable des festivités de la commune serait-il déjà dévolu à l'émetteur du devis malencontreux ? Une question qui agite le microcosme surtout après les déboires de l'été précédent avec l'annulation sur le tard de la Féria des étangs à cause d'un coup de sang de ce dernier.

- Y aurait-il de l’eau dans le gaz entre Isabelle Gianiel et Eric Cavagna ? Pressenti pour être le futur maire adjoint aux finances de la commune, le voilà relayé au second plan dans un tract de la candidate où elle revendique le contrôle « personnellement » du budget s’il elle est élue. Pour rappel, une discordance était déjà apparue lors de l’augmentation de 36% de la part communale des impôts puisqu’il avait démissionné du conseil municipal par désaccord, tandis qu’elle avait donné son quitus au Maire qui avait voté cette augmentation en conseil ! 

- Des appels à venir participer sans inscription au débat public entre les candidats, organisé par le quotidien Midi-Libre (jeudi 6 février à la Salle Abric) ont été relayés sur les réseaux sociaux. Il semblerait que les inscriptions ont été closes trois jours après la mise en ligne du formulaire, à cause d'une trop forte demande. Les candidats joueront donc à guichet fermé !

- Une étrange page facebook a fait son apparition sur la toile. Baptisée "Pérols à Gauche". Elle a été créée en novembre dernier, soit postérieurement à la déclaration de candidature de Cathy Prost, candidate la plus à gauche au vu de ses soutiens. Tentative de création d'une liste plus à gauche, vengeance personnelle, page d'un troll,... ? A ce jour elle reste en sommeil. Si une liste de gauche devait faire son apparition, elle a jusqu'au 27 février. Suspense donc !


---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.
[...] Lire l'article en entier

Insécurité : commerces et entreprises, nouvelles proies des prédateurs en caravane

Gens du voyage Zac du Fenouillet

La pire tyrannie est celle de l'habitude ” affirmait le philosophe antique, c’est malheureusement ce qui est train de se mettre en place sur notre commune.

Cette fois nos habituels squatteurs ont monté la barre un peu plus haute en allant prédater le parking du tout récent supermarché discount B&M au Fenouillet, offrant une image d’impunité aux clients (venant en masse de toute la métropole pour découvrir cette nouvelle enseigne) mais surtout aux nouveaux investisseurs anglais propriétaires du lieu.

Autre entreprise de renom située aux portes de notre commune (anciennement installée à Pérols >> voir notre article) victime de prédation : la société SEPTEO. Les salariés de ce fleuron de l’économie locale ne peuvent plus stationner sur le parking de leur entreprise puisqu’il est désormais occupé par un clan de squatteurs véhiculés.

Rappelons qu’un autre clan squatte depuis plus de 5 mois ( ! ! !) le parking du Fenouillet jouxtant la centrale EDF. Des caravanes se sont aussi récemment installées à côté de l’ancien magasin sportwear "The Fat Monkeys".

Rappelons surtout que l’aire de grand passage prévue sur notre commune pour les gens du voyage (les vrais… ceux qui souhaitent respecter la législation) est lui-même squatté depuis 3 mois, alors qu’il était encore en travaux !

Gardiennage privé, système de barrières innovantes, sécurisation des points d’eau et d’électricité,… pour le moment aucun candidat aux élections municipales ne semblent proposer la moindre solution ! Le Fenouillet est-il condamné à devenir une zone permanente de non-droit ?

---------- Pérols ----------


[...] Lire l'article en entier

Retour du radar sur la D66

Radar de Pérols sur la D66

C’est un peu notre gloire locale, avec sa 3ième place au niveau départemental, et sa 5ième au niveau du Languedoc-Roussillon. Dépassant les 20 000 flashs par an (environ 64/jour), il est le plus célèbre photographe de Pérols.

Après avoir mystérieusement disparu en mai, il est de retour toujours au même endroit, au niveau du Mur de Pérols, dans le sens Carnon-Montpellier. Un véritable Torquemada pour ceux qui sont trop pressés d’aller bosser à Montpellier le matin (ça existe, la preuve !) ou trop pressés de prendre l’apéro après la plage en été.

C’est donc bien un radar de 3ième génération de type "double face" capable de prendre des photos de l'arrière des véhicules, mais surtout de l’avant pour mieux identifier le conducteur. La contestation est donc quasi-impossible.

Difficile d’être contre, puisqu’il sanctionne ceux qui dépassent les 90Km/h, vitesse déjà largement suffisante sur ce type de départementale, à proximité de nos habitations qui plus est !

---------- Pérols ----------

[...] Lire l'article en entier

Une cérémonie de vœux édulcorée

Voeux du Maire de Pérols

Pas d’annonces, pas de bilan, pas d’infos sur les projets… c’est absurde et à la limite du ridicule (puisque un mandat de maire est avant tout politique) mais c’est la loi. Interdiction donc d’utiliser la cérémonie des vœux, la veille d’une élection municipale, pour parler soi-disant "politique". 

Pas question d’offrir le moindre prétexte d’annulation du scrutin à des opposants frustrés donc ! D’autant que leur présence, ou celle de leurs observateurs en mode huissier, fut largement remarquée.

Beaucoup de monde, même trop, pour une salle trop petite en comparaison au Gymnase Colette Besson des deux années précédentes. Preuve d’un engouement certain pour cette tradition républicaine. D’après nos infos, le grand gymnase aurait été inopportun avec les polémiques récentes sur sa sécurité.

Du coup, on s’est un peu ennuyé avec un discours limité au minimum syndical et une foule trop compacte, notamment autour des buffets pour la collation.

Seule la courte confession du maire, avec un semblant de trémolos dans la voix, d’une expérience de vie forte en émotions à travers l'exercice de son mandat, aura été le temps fort.

---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.

[...] Lire l'article en entier

Municipales : le sénateur Jean-Pierre Grand vient à Pérols cracher sur notre maire

Elections municipales à Pérols

Aujourd’hui Pérolsblog a décidé de relayer une conversation de bistrot au sujet de la campagne électorale. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé serait purement fortuite.

C’est l’histoire de Fanny, septuagénaire à Pérols, qui s’en va faire son marché dans le centre du village comme chaque samedi matin. Pour s’y rendre, elle remonte toujours la Grand Rue, avec un passage obligé chez le libraire pour acheter son programme TV, puis une halte à la terrasse du Floride pour discuter avec des anciens du village. 

Voilà que samedi dernier, elle est intriguée par un attroupement au passage du 56 de la Grand Rue. Curieuse, et un peu en recherche de potins à colporter, elle fait une courte halte en tendant l’oreille. Un monsieur, qui lui rappelle vaguement quelque chose, s’exprime au micro devant un auditoire hilare sur un ton goguenard en lâchant cette phrase : « A la Métropole de Montpellier, on a installé à la place de gens compétents, des INCOMPÉTENTS ! ». 

Fanny comprend de suite qu’elle est au milieu d’une réunion politique sans comprendre de quoi il s’agit. Elle continue donc son chemin et tombe sur Marius, un ami d’enfance du village, attablé au Floride à siroter son Pastis qui s'y connait en politique. Elle lui narre son anecdote. 

Dialogue : 

MARIUS - « Ma pauv’ Fanny, t’es tombé sur le sénateur Jean-Pierre Grand ! Celui qu’on surnomme "Joukov" parcequ’il a eu presque autant de mandats politiques qu’un Maréchal soviétique a eu de médailles ! 

FANNY -  Mais quelle compétence a-t-il celui-là pour donner des leçons ? A-t-il déjà travaillé ailleurs que dans la fonction publique avant de faire de la politique, comme notre maire par exemple ? 

MARIUS -  Jamais, peuchère ! Ah si, il est compétent à la pêche aux mandats ! Sauf que la loi lui interdit dorénavant de cumuler ! Du coup, le malheureux est en manque pendant une élection et a besoin de son subutex pour calmer son addiction, en partageant par exemple aux ennemis de ses ennemis sa science en la matière !

FANNY – Mais pourquoi à Pérols ? 

MARIUS – Parcequ’on est entouré de marécages ! Comme tout le monde le sait, les marécages sont particulièrement propices au grenouillage surtout pour se vendre à celui qui peut vous garantir des mandats par sa notoriété locale. Crôa, c'est la fête à la grenouille ! »

---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.

[...] Lire l'article en entier

Un téléphérique pour sauver notre gare TGV

Téléphérique Gare TGV Montpellier

Celui qui vous dit que Pérols n’est pas concernée par cette gare est un sot, elle constitue au contraire un pilier de l’attractivité pour notre commune de part sa proximité, tout comme l’aéroport.

La probable arrivée des écologistes urbanophobes à la tête de la Métropole faisait craindre le pire pour cette gare, dénigrée par eux depuis sa construction. Mais voilà que le téléphérique arrive à la rescousse. Un projet, déjà porté en 2014 par André Deljarry le président de la CCI, ressorti des cartons par des candidats à la faveur des municipales à venir. La raison majeure invoquée : éviter les embouteillages ultra pénalisants pour les usagers.

Plus écologue que le tram, il est le genre de projet capable de séduire nos écologistes radicaux. L’occasion surtout de leur faire changer d’avis sur le bien-fondé de la nouvelle gare TGV. Il s’agirait de relier la Gare Saint-Roch à la nouvelle gare, puis continuer vers l’aéroport dans un second temps. 

Le parcours entre les deux gares faisant 3,6 km, le coût s’élèverait à 99 millions (si on fait une règle de trois avec celui de Toulouse qui coûte 82 millions pour 3 km). Un coût diminué de 25 millions (40 millions prévus, moins les 15 déjà débloqués pour le pont indispensable sur l’A709) par l’arrêt du prolongement de la ligne 1 depuis Odysseum. Soit au maximum 74 millions sans les aides de la Région et l’Etat. Chose tout à fait raisonnable pour des urbanophobes verts.

Plutôt une très bonne nouvelle à l'égard du sud de la Métropole, dont notre commune est aussi liée.

Prévisions pour le téléphérique de Toulouse :
Une cabine accueillera 35 personnes (dont la moitié des places seront assises)
Une cabine toutes les 1 minute 30
8 000 personnes par jour,
1500 passagers par heure
---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Un nouveau magasin au Fenouillet

D'Marques au Fenouillet

La requalification du Fenouillet grâce au projet Ode à la Mer ressemble de plus en plus à une Arlésienne avec l’installation régulière de nouveaux commerces censés disparaître fur à mesure. Surtout avec l’arrivée d’une nouvelle clientèle captive de jeunes (Campus et foyer de jeunes travailleurs).

Dernière arrivée, la boutique "D’Marques" en face du Campus, juste à côté du nouveau théâtre Odéon. Comme sont nom l’indice, c’est une sorte de mini magasin d’usine dédié aux vêtements et chaussures de marque. Vous y trouverez des penderies de sweats ou des empilements de boites de chaussures type sportswear (Adidas, Nike, Vans, Redskins,…).

Trois garçons s’activent dans le magasin et derrière le comptoir pour votre service, ce sont les trois gérants des lieux, tous péroliens. De l’entrepreneuriat bien de chez nous donc.

Ouvert tous les jours sauf dimanche, de 10h à 19h. 


D Marques à Pérols

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Municipales 2020: SOS Pérols déploie sa stratégie

SOS Pérols Municipales 2020

Le collectif citoyen "apolitique", c’est ainsi qu’il aimait être baptisé, a fait long feu. De ce feu, certains ont su tirer leurs marrons puisque les deux principales figures de ce collectif ont décidé de se lancer aux prochaines municipales en soutien à des candidates déclarées. 

La continuité d’un combat associatif dans l’arène politique peut tout à fait être crédible, à condition de ne pas dénaturer le mandat pour lequel vous avez été élu, surtout si vous faites ce même reproche à votre adversaire. Pas sûr que les adhérants de SOS Pérols aient eu leur mot à dire ! Pas plus qu’ils n’ont eu leur mot à dire sur la discrétion de l’association au sujet de la révélation de gabegie d’argent communale du Gymnase Collet Besson, ou celui du fonctionnaire de la mairie payé à ne rien faire (>> voir notre article)

Les lanceurs d’alerte pour dénoncer le faux apolitisme de SOS Pérols se voient donc ainsi confortés dans leur mise en garde passée. A moins qu’ils ne se soient juste trompés sur le sens général du mot "politique" en omettant sa partie plus restrictive de "politique du règlement de compte personnel". 

La stratégie de SOS Pérols, en diversifiant ses soutiens aux deux principales candidates opposées au Maire actuel, pose ainsi clairement les bases à peine cachées d’une fusion au second tour sous la bannière « Tout sauf Rico ! ».

---------- Pérols ----------

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.
[...] Lire l'article en entier

Philippe Saurel sauve Cambacérés avant la défaite


Une inauguration à la va-vite… au milieu des fêtes de fin d’année… en catimini (sans élus, ni grands médias)… à seulement 50 jours des élections… est un signe qui ne trompe pas. Comme un air de sauvetage des meubles, de signature de dernière minute à graver dans le paysage en guise d’héritage.

De toutes les grandes promesses de chantier à proximité de Pérols, le quartier Cambacérès sera donc le seul du règne Saurel à voir le jour, la première pierre étant enfin posée. Ode à la Mer, le grand stade de foot (toujours simple communiqué médiatique), le palais des sports du handball, resteront donc dans les tiroirs pour toujours. On ne lui donnera même pas crédit de la nouvelle gare TGV, choix de Georges Frêche - que Saurel a pourtant hardiment défendu - mais qui risque de passer elle aussi à la trappe pour partie avec son successeur(euse).

Parceque l’après-Saurel va s’inscrire dans la démagogie anti-urbaniste la plus féroce. Celle de ceux qui croient se donner bonne conscience en sauvegardant 2 ou 3 champs d’une dizaine d’hectares chacun, à l’abandon, desséchés en été (donc soumis au risque d’incendie), à la biocénose pauvre, même pas jolis à regarder tellement des détritus au vent les parsèment. Ces urbains néo-experts autoproclamés en ruissellement des sols en sont convaincus : les champs sont les remparts indiscutables aux inondations, eux qui n’habitent même pas à proximité pour constater que tout est vierge de constructions habitables en aval (zones inondables sanctuarisées dans les PPRi ultra strictes). A l’inverse, silence complet au sujet de l’extension du PEB (Plan d’Extension au Bruit) de l’aéroport, bien contents qu’ils sont de pouvoir prendre l’avion (au diable le bilan carbone !) pour aller visiter les natures sauvages des autres vantées dans leurs émissions de globetrotteurs préférés. Enfin bref ! 

Perolsblog a sorti sa calculette pour additionner les voix des anti-capitalistes rouges et des anti-capitalistes verts aux dernières élections (Européennes 2019). Le total est inégalable par les concurrents aux prochaines municipales, surtout si une partie de la gauche vient en renfort au second tour par opportunisme. Seule l’alliance de la droite modérée avec l’ultra-droite peut espérer damer le pion, mais l’interdit moral s’y oppose contrairement à gauche, va comprendre ! 

Si urbanisme il y aura, ce sera seulement pour construire des écoles afin d’y semer du personnel de l’éducation pourvoyeur de voix à la gauche radicale, ou des logements sociaux afin d’y pérenniser un électorat également favorable à cette même gauche. Encore plus de fonctionnaires, encore plus d’aides sociales, … c’est l’état qui paye après tout ! A charge pour lui d’augmenter les impôts des "salauds" de riches égoïstes et pollueurs ! 

Le plus ironique dans l’histoire, c’est que les opposants au Maire de Pérols n’ont pas de mots assez forts pour se plaindre de la vampirisation de notre commune par Montpellier, mais seront les thuriféraires acharnés de la Métropole quand celle-ci sera aux mains de l’extrême-gauche verte. Vous verrez.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Perolsblog et la chocolaterie

Chocolat Amandeous à Montpellier

On n’a pas d’usine Willy Wonka à proximité de Pérols, mais on a la prestigieuse boutique Amandeous. 45 minutes avec le tram vite oubliées si on est un authentique Oompa Loompas, fan de VRAI chocolat !

Une nouvelle fois, il faut savoir mettre sa fierté de périurbain de côté pour aller affronter la gentry du Clapas, et la Cour des Miracles de l’urban street. Mais le jeu en vaut largement la chandelle pour réussir ses fêtes de fin d’année en évitant d’humilier sa famille avec du chocolat de supermarché ultra sucré.

Ne vous fiez pas à vos premières impressions en déboulant devant la boutique, ce n’est pas Ladurée ou Fauchon niveau devanture ! L’intérieur non plus, quoique pittoresque (hôtel classé du 17e siècle), n’est pas immense ni particulièrement extraordinaire pour un endroit renommé. L’important c’est le produit car on est vraiment sur du haut de gamme avec une réputation méritée en guise de label. Le visuel dans les vitrines ne trompe pas avec des chocolats aux allures de fait-main, loin des trucs industriels bien démoulés et tout brillant.

Vous avez un doute, demandez à déguster, c’est permis ! Attention, ca peut faire un choc, tellement on n’est plus habitué au goût du vrai cacao, avec son côté un peu amer et torréfié. Ca se décline en trois saveurs classiques : chocolat noir, chocolat au lait et chocolat blanc. Vous y trouverez aussi d’autres friandises à base de chocolat bien sympathiques, foncez-y  !

TROUVER CET ENDROIT
Amandeus
23 rue de l’Aiguillerie à Montpellier
04 99 67 52 43
Site web : www.amandeous.fr

Chocolat Amandeous à Montpellier


Chocolat Amandeous à Montpellier

Chocolat du Clapas

Chocolat du Clapas

Chocolat du Clapas

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier