Derniers articles

Le festival Simple Fest déboule à Pérols, quésaco ?

Simple Fest 2019 à Pérols

Annoncé en mars, c’est la seconde édition du genre, la précédente ayant eu lieu à Montagnac l’an passé. Cette année ça se passe chez nous. Rien d’étonnant puisque le grand manitou est la célèbre Mutuelle des Motards, fleuron de l’économie locale, installée sur la commune depuis 3 ans. 

Cette année les organisateurs ont opté pour deux sites séparés : un pour héberger les festivaliers (3 hectares sur les berges de l’Etang de Pérols), un autre pour les festivités (Arènes de Pérols et alentours). Autre changement, la gratuité (seul le concert avec Négresses Vertes de vendredi sera payant).

Au menu, trois jours avec un panel d'animations: 
- expo de vieilles motos (en guest star : l’Indian 1941 de Steve McQueen),
- expo de vieilles guitares (des frères jumeaux Thomas et Bertrand Bollé de Montpellier),
- concour de skate (sur une piste aménagée de 7m), 
- démonstration du catch mexicain (samedi 15h),
- concours de motos transformées (1000€ à la clés),
-  etc …

Deux balades en journée pour les motards sont prévues :
- vendredi : direction le Lac du Salagou (198 km A/R) avec concert durant le pique-nique,
- samedi : direction le Cirque de Navacelles (184 km A/R) avec pique-nique.

Les 3 concerts débuteront à 17h dans les arènes :
- jeudi : My life is a week end boozig & co (Electro)
- vendredi : Les Négresses Vertes (Rock Alternatif) + Club Océan (Hard Rock)
- samedi : Cachemire (Punk rock) + Bukowski (Metal Rock) + Venus Lips (Rock sudiste)

La grande exclue pour les habitants sera la réouverture de la cave coopérative de Pérols, transformée pour l’occasion en galerie d’art, où seront notamment exposées les productions de 3 photographes (Yvan Molinier, Polo Garat, Miranda de Platas) et 3 artistes plasticiens (Michel Soubeyrand, Maxime Lhermet, Mateo Venancio).

Titulaires du permis A, amoureux des motos retros, fans de music rock, mais aussi passionnés de l’univers du road trip ou des odeurs de cambouis, tous se retrouveront en plein air sous le soleil de Pérols pour ce 2nd Simple Fest du 22 au 24 août.

NB : pour assister aux concerts (même ceux gratuits), il faut obligatoirement réserver : réservation ici

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Pourquoi pas une aire de covoiturage à Pérols ?

Covoiturage à Pérols

Ce 15 août le département inaugurait sa 11e aire de covoiturage dans l'Hérault. L'occasion de dévoiler les 7 futures aires en projet. Et là grosse déception : toujours rien de prévu dans le sud de la Métropole ! 

En général, on choisit toujours un endroit avec un nœud routier pour en implanter une. Il suffit de regarder une carte pour s'apercevoir que la commune de Pérols est toute désignée, à la jonction de la D66 et l'avenue de la Mer vers Montpellier. C'est LE passage obligé pour les habitants de la Grande Motte, Le Grau du Roi et Aigues-Mortes à l'est, et d'une partie des habitants du littoral ouest obligés de travailler à l'est de la Métropole. La proximité de l'aéroport, la nouvelle gare TGV, le futur Ode à la Mer plaide encore plus pour une implantation chez nous.

Si on a la place pour construire une future aire de passage aux gens du voyages (qui n'empêchera d’ailleurs pas les occupations illégales, comme on le voit à Lattes actuellement) on devrait bien trouver de la place pour une aire de covoiturage bénéfique à notre environnement. Une étude prouve que le covoiturage sur des petits déplacements répétés (ex : domicile-travail) est plus salutaire que les longues distances (>> voir article).

En plus, ca n’est pas qu’un simple parking car le Département, dans le cadre de ses compétences en matière d’insertion économique et sociale, envisage d’y développer une offre de services confiée à des structures œuvrant dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. Parmi les services qui pourraient être proposés : repassage, entretien du véhicule, etc. 

Une initiative à inscrire sur le programme des futurs candidats aux prochaines municipales à Pérols.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Idée sortie : monter dans la tour de Palavas et admirer la vue

Phare de Palavas

Difficile d’habiter à Pérols sans tester le seul monument qui toise en permanence notre perspective vers la mer, de l’autre coté de l’étang du Méjean. A'ment donné, faut arrêter d’ignorer mais essayer de monter en compétence sur le sujet. On enfourche son vélo et on va voir la bête de prés. 

Il porte le nom de "Le Phare de la Méditerranée" mais n’a rien d’un phare, c’est en réalité un restaurant/bar panoramique.

Pour l’histoire, c’était la fameuse tour carrée en pierre (Redoute de Balestras) qu’on longe en passant sur la départementale entre Palavas et Carnon. Recouverte par un énorme château d’eau de béton en 1943, elle a été ensuite déplacée sur le petit Etang du Levant en 1993. Restait le château d’eau, mais laid et sans utilité avec l’arrivée de l’eau courante. En 1998, le château d’eau est donc transformé en restaurant pour un budget d’environ 4 millions d’euros.

Château d'eau à Palavas

Le hic, c’est qu’il faut raquer juste pour monter ! C’est 3 euros (1 euro pour les 3 à 12 ans, gratuit pour les -3 ans). On achète le billet en bas au guichet avant d’aller aux ascenseurs. En réalité, on ne peut monter qu’au bar panoramique du 11e étage, intitulé pont-promenade, pour admirer la vue (pas obligé de consommer). Pour profiter du 12e étage, il faut obligatoirement manger au restaurant. Comptez un minimum de 40 euros/personne pour le restaurant (fourchette basse), en somme vous payez la « taxe sur la vue ajoutée »  ! 

Evidemment il faut y aller pour le déjeuner (de 12h à 14h), sinon au dîner vous ne verrez que des lampadaires allumés la nuit vus du ciel. Il est vivement recommandé de réserver par téléphone avant. C’est fermé le lundi.

Petit conseil : pour digérer joyeusement, faites un tour après dans le petit parc public au pied de la tour (Parc Saint-Pierre) : une merveille !

Restaurant le Phare de la Méditerranée Palavas-les-flots

Restaurant le Phare de la Méditerranée Palavas-les-flots

Restaurant le Phare de la Méditerranée Palavas-les-flots

Restaurant le Phare de la Méditerranée Palavas-les-flots

Restaurant le Phare de la Méditerranée Palavas-les-flots

Restaurant le Phare de la Méditerranée Palavas-les-flots

Restaurant le Phare de la Méditerranée Palavas-les-flots

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

J’ai honte, mais encore plus honte pour les élus de Lattes !!!

Richard D. Macon et Joseph E. Gordon Lattes

Aujourd’hui marque le 75e anniversaire de la mort Richard D. Macon et Joseph E. Gordon. Des noms forcement oubliés, vu que nos décideurs locaux les ont rayé de l’agenda commémoratif.

Pourtant ce sont ceux de deux véritables modèles, dignes de figurer au panthéon des anonymes qui nous réconcilient avec l’humanité (>> voir mon article). 

Au-delà de simples héros de guerre abattus dans notre ciel, ils étaient une incarnation rayonnante de la lutte contre les préjugés et le racisme, bien avant un Martin Luther King ou un Mendela. De surcroît, morts pour la liberté des autres, blancs en l’occurrence, à 8000 km de chez eux ! Quoi de plus admirable ? 

En ce jour anniversaire, aucune commémoration, ni évocation, ni le moindre bouquet de fleur de la Mairie de Lattes sur la stèle installée devant le cimetière Saint-Jean. Il ne s’est trouvé personne dans le personnel municipal pour noter cette date ! Un oubli qui en dit long sur beaucoup de chose. 

Ni une ni deux, j’ai foncé à Auchan acheter un bouquet afin de réparer cette insulte faite à la mémoire collective. Dieu vous garde mes fréros ! Perols Blog ne vous oublie pas !

NB : « En 2019, ma commune, elle assure » clame le slogan de la page facebook officielle de la ville de Lattes. Tu parles ! Limite, on aurait préféré que la stèle soit installée à Pérols. On a peut-être l’obsession des commémos, mais cela évite de tomber dans le déshonneur.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Ficelle d’Argent : Cadenas conserve son trophée

La Ficelle d'Argent 6 Joachim Cadenas

Chaque année, la Ficelle d’Argent vient conclure la saison de l’élite de la Course camarguaise dans les arènes de Pérols. Un trophée taurin qui fait la renommée de notre commune depuis 1974 en consacrant des pointures de la discipline, comme le célèbre raseteur Jacky Siméon, l’enfant du village.

Cette édition 2019, 45e du nom, n’a pas fait exception en mettant de nouveau en lumière le raseteur star du moment (Cocarde d’Or 2019 + Palme d’Or 2019), déjà vainqueur à Pérols l’an passé, l’arlésien Joachim Cadenas

Comment aurait-il pu en être autrement, à lui tout seul il a raflé la moitié des attributs en jeu ce dimanche, avec en point d’orgue une superbe 1er ficelle (la seule) arrachée à Lou Guechou, un taureau solide et craint. Moins en réussite face à Attila, désigné meilleur taureau du plateau, Cadenas a fait quand même le spectacle.

Côté raseteurs d’expérience, Amine Chekhkhade a tenu son rang surtout aux glands. Jamel Bouhargane, par contre, avait moins la baraka sur ce concours. 

Petit coup de chapeau à la pépite montante de Lunel, Yassin Naïm. C’est lui qui réussit in-extremis a arracher la seule ficelle d’Attila, avant son retour au toril, pour le montant jackpot de la journée à 400 euros ! 

Le temps de revenir de la plage, les spectateurs ont fini par remplir l’arène au fur et à mesure. Bon choix puisque le spectacle a offert plus de sensations sur la deuxième partie avec des cocardiers adeptes des planches.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Même le logo de la ville !

Nouveau logo de Pérols

Après les partisans du laïcisme intégral bafoués dans leurs convictions par les références catholiques à Saint-Sixte II, lors de la fête annuelle de la commune, voici l’affront fait aux réfractaires à la culture taurine !

Mauvaise nouvelle pour eux, qui attendent sûrement avec impatience la fin des fêtes estivales imprégnées de courses taurines : même le logo de la ville est contaminé ! De quoi prolonger l’allergie toute l’année, tel un crucifix aux yeux des vampires.

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le symbole placé devant le nom de la commune est une allusion volontaire au chapeau andalou coutumier des cavaliers dans la culture taurine. Damned ! 

Pour la suite de l’histoire au sujet du logo, l’accent sur le "e" de Pérols est une allusion à l’accent local dans le langage, encore bien présent chez les "péroliens de souche". D’ailleurs l’homographie est reprise dans le titre du journal municipal intitulé "L’Accent pérolien".

Moralité, si tu n’aimes pas les fêtes patronales, ni la culture taurine, ni l’accent prononcé,… bienvenu en enfer à Pérols dans ton pire cauchemar !




---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Fêter la Saint-Sixte, est-ce bien laïc ?

Fête de la Saint Sixte à Pérols

Certains habitants de Pérols ont légitimement le droit de se poser la question dans notre pays juridiquement laïc (même si l’essentiel de notre histoire, notre morale publique, nos mœurs, notre calendrier,… sont d’inspiration chrétienne). A cet égard, la Mairie de Pérols se garde bien de mettre une référence religieuse sur ses affiches annonçant les festivités de la Saint-Sixte (même si elle est bien obligée de conserver le nom).

En fait, la réponse est OUI ! La vénération publique des saints, comme à d’autres endroits du monde, fait partie désormais du "patrimoine culturel immatériel" reconnu par l’Unesco, donc la France qui en est membre. On peut d’ailleurs lire ceci sur le site de l’Unesco : « Bien que fragile, le patrimoine culturel immatériel est un facteur important du maintien de la diversité culturelle face à la MONDIALISATION croissante ». 

En somme, la Saint-Sixte incarne une partie de la culture à Pérols, que cela plaise ou non ! A charge pour les mécontents de créer leur propre fête pérolienne dans la durée (plus d’un siècle) et la faire ensuite inscrire au patrimoine immatériel.

Au fil du temps, le caractère religieux de la fête votive (du latin "votum" = promesse solennelle faite à -ou aux- Dieu) s’est estompé pour devenir un moment de défoulement rural après le labeur des récoltes et avant celui des vendanges. Par contre, il existe toujours le moment sacré de la Messe dédiée au Saint Patron, suivie de la procession avec sa statue.

En quoi Saint-Sixte II est-il saint ? 

Pas à cause de sa fonction de Pape, tous les Papes ne sont pas des Saints, mais par son martyr (>> voir notre page dédiée à Saint-Sixte II). On le sait moins, mais d’une certaine façon, s’attirer les bonnes grâces de Saint-Sixte II, c’est aussi lutter contre l’influence des serviteurs du démon. Un truc à invoquer lors d'un exorcisme. En effet, notre Saint a été condamné à la peine capitale par l’empereur Valérien sous l’influence d’un certain Macrin, son conseiller adepte des démons et de la théurgie maléfique. Ce dernier était partisan d’exterminer tous les chrétiens, ennemis capitaux des démons et des magiciens.

Leçon de catéchisme au sujet des Saints
Un(e) Saint(e) est une spécificité du catholicisme et de l’orthodoxie (absente chez les protestants, les juifs et les musulmans). Ne pas confondre avec les Anges, non humains, qui portent souvent le titre de "Saint".
Les saints sont des hommes ou femmes proposés aux croyants comme modèles de vie en raison de leur comportement exemplaire ou leur élévation spirituelle.
L’idée est de permettre aux gens qui ont du mal à s'adresser directement à Dieu dans certaines situations de péché, d’avoir des intercesseurs, sorte d’interlocuteurs (sans tomber dans l’adoration proscrite). Les Saints ayant mené une vie humaine, ils ont pu être en situation de péché eux aussi, donc connaissent mieux le sujet.
Invoquer un mort est normalement interdit par toutes les religions du livre, assimilé à de la sorcellerie ou de la nécromancie. Un Saint en revanche n’est pas vraiment mort puisqu’il a le privilège de vivre spirituellement auprès de Dieu.

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

120 athlètes à Pérols pour la 1er édition du Montpellier Throwdown

Montpellier Throwdown au M34 Crossfit South

Si l’événement est passé inaperçu dans l’actualité pérolienne, il n’en a pas été de même dans l’univers Crossfit du sud de la France. La preuve, 120 athlètes ont répondu présent pour cette toute nouvelle compétition inédite dans l’agglomération, dont certains venus par exemple de Clermont-Ferrand. Auxquels il faut rajouter la présence d’une 30aine de bénévoles pour l’arbitrage et la logistique, sans oublier un petit public de passionnés et des stands de sponsors.

Une prouesse à mettre au bénéfice de la toute nouvelle salle de crossfit "M34 Crossfit South" au Fenouillet (derrière Auchan), ouverte débût mai. Vous êtes peut-être passés devant leur énorme logo en devanture représentant le dieu Poséidon, clin d’œil à la Méditerranée toute proche.

Montpellier Throwdown 2019

C’est quoi un Throwdown ? Réponse : un tournoi open mixte, fréquent dans le Crossfit, ouvert à toutes les catégories d’âge. Il peut s’étaler sur un ou deux jours, durant lequel les athlètes doivent réaliser une série d’exercices physiques dévoilés au dernier moment (Workout). Les gagnants se voient remettre des lots, en plus du titre sur leur CV de sportif.

Un succès assez inattendu pour un événement organisé en seulement un mois. Bruce, le gérant des lieux, nous apporte la réponse : « C’est grâce notamment à une bonne communication en amont et avoir su répondre à un besoin sur la région de Montpellier ! ». Un marketing qui a fait mouche donc !

Pour ce nouvel établissement, c’est un démarrage en fanfare. La proximité du tram, de l’avenue de la Mer, des nombreux parkings alentours,… étaient déjà des atouts précieux, l’aura de cette compétition en est dorénavant un autre. Merci à "M34 Crossfit South" de faire profiter Pérols de cette notoriété !

Plus d'infos sur la nouvelle salle de Croosfit pérolienne : >> voir leur page facebook

Montpellier Throwdown 2019

---------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier