Derniers articles

Idée de sortie : balade en mer la plus près de Pérols

Balade en bateau depuis Carnon

On passe devant tout le temps, on la contemple en permanence, mais on ne la pratique jamais enfin de compte. Si, juste pour y faire trempette en été, rarement plus. Pourtant une solution simple existe pour naviguer dessus sans effort : la balade payante en bateau. 

Pour toi perolsblog-lecteur nous sommes allés fureter sur le port le plus proche de Pérols, celui de Carnon.

En réalité, on n’a pas cherché bien longtemps puisque l’attraction "BateauCarnon" est un incontournable avec son petit stand d’accueil à l’extrémité sud de la place Saint-Marc (celle des restaurants), bordant le bassin ouest du port de plaisance. 

C’est un petit bateau de croisière, baptisé "Sillages V", qui ne peut accueillir que 10 à 12 personnes, donc mieux vaut réserver (téléphone ou sms). 

Trois parcours sont proposés. Nous, on a choisi la tournée des "grands-ducs" : Carnon/Port Camargue/Grau-du-Roi/Grande-Motte, soit 2h45 de déconnection complète et de bol d’air iodé. Pour oublier ce satané coronavirus qui nous plombe nos vacances, c’est un minimum ! 

On a kiffé l’ambiance décontracte à bord car on peut s’allonger à la proue sur des coussins, façon croisière sur le yacht du copain blindé qu’on rêverait d’avoir. Surtout avec le décor lorsqu’on visite les marinas de Port Camargue, où se prélassent sur leur balcon les «Premiers de cordée» comme dirait notre cher Président de la République. On est loin de la croisière, serré sur un banc à supporter les commentaires ininteressants du voisin "relou".

On a surtout kiffé les rencontres (voir notre vidéo dessous) : un vieux voilier tout droit sorti de la pub pour la fameuse boîte de thon, ou les mouettes au cul des chalutiers du Grau-du-Roi rentrant de la pêche. Le lendemain, on a lu dans la presse qu’un rorcal avait même été filmé sur notre parcours. Non mais sérieux, vous attendez quoiiiii ?


TROUVER CET ENDROIT
Place Auguste MEYNIER
34130 CARNON
Site web : bateau-carnon.fr
Facebook : facebook.com/BateauCarnonSillagesV
Téléphone : 06.13.10.20.73

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Confirmé ! Pérols était bien un lieu historique prédominant

Histoire de Pérols

Cette fois, on pense avoir trouvé le graal en termes de carte géographique. Ca va être dur d’en trouver une plus ancienne qui soit du domaine public. La plus vielle carte géographique mentionnant notre village (>> voir notre ancien article) remontait à 1650. Celle-ci est datée de 1640, mais sûrement plus ancienne dans sa conception (et pas sa publication) au vu des noms.

La grande nouveauté est le nom de Pérols orthographié "PERAUT" et même "PERAUD" pour l’étang attenant. Les plus anciens noms répertoriés étaient jusqu’alors : "PEROTZ" ou "PEROTS". Pas étonant pour des époques où l’oral primait sur l’écrit, le géographe devant se contenter de la prononciation fluctuante des locaux dans un Royaume de France où les patois locaux étaient encore la norme.

Une confirmation cependant : Pérols était bien un lieu majeur au sud de Montpellier. Ni Lattes, ni Palavas n’y figurent. À l’est de Montpellier (entre Lez et Salaison), seuls Castelnau et Pérols forment des bourgs d’importance.

Autre confirmation : la renommée de Pérols est attestée par le nom que portait le gigantesque étang qui allait de Maguelone jusqu’au sud de Lunel.

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Stade de foot : Pérols dans les pas de Décines-Charpieu !

Stade MHSC à Pérols

Le Président de la Métropole et Maire de Montpellier a confirmé son souhait dans les médias. Un stade en lieu et place du projet commercial de Ode à la Mer (Shopping promenade) abandonné par son prédécesseur la veille des élections municipales.

Inutile d'épiloguer plus encore sur ce choix ni les responsabilités passées de chacun dans cet imbroglio politico-juridique, le vote démocratique a sifflé la fin de la partie et s’impose à nous ! Reste pour notre maire à signer le permis de construire.

La bonne nouvelle pour Pérols, c’est le plan d’accompagnement de ce stade qui semble inclure une prise en compte de l’avenir de notre zone commerciale du Fenouillet (qui devait aller à Ode), sans doute par une prise en charge, via les collectivités, d’une requalification repensée sur son lieu actuel.  

Autre bonne nouvelle pour le contribuable métropolitain, le projet de stade serait 100% privé.

Si le projet aboutit, Pérols va se retrouver dans le même cas que Décines-Charpieu, petite commune en périphérie d’une grande ville qui a été choisie pour l’installation du dernier grand stade de foot en France (Olympique Lyonnais). Décidé en 2007, les travaux ont débuté en 2013 (suite à des recours) pour une inauguration en 2016... soit 9 ans ! Au pire, il faudrait donc attendre 2029 pour nous. Au mieux, ce serait 2024 ou 2025, sachant que les recours purgés de Ode pourraient faire une sorte de jurispridence contre de nouveaux recours abusifs. 

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Révolution française : Pérols change de nom

Cosme Lapadus

Allez savoir ce qu'il s'est passé dans la tête de la poignée de révolutionnaires locaux du moment pour débaptiser Pérols et nous dénicher ce nom de "Cosme-Lapalus" !!!

On comprend leur logique anti-chrétienne de virer les mots "Saint" ou "Sainte" des noms de communes, mais pour "Pérols", on ne voit pas ! La meilleure hypothèse pencherait vers une référence à un nom d'un leader révolutionnaire du coin, sûrement l'initiateur du projet.

Une certitude, Pérols a subi là une punition, prouvant la haine que les révolutionnaires acharnés de l'époque lui portaient. Trop conservatrice, trop fédéraliste (régionaliste), trop girondine (gauche provinciale de terroirs),... qui sait, peut-être trop chrétienne ?

On est le 25 vendémiaire 1793 (oui, dans leur délire, même le calendrier a été modifié !!!), l'Assemblée Nationale de l'époque passe aux mains des ultras révolutionnaires (les Montagnards) trouvant le processus de la révolution trop mou, et mettent en place un régime dictatorial (La Terreur). La suite est dans les livres d'histoire avec la chute de leur dictateur en chef (Robespierre et sa milice des Sans-Culottes) et un retour à plus de normalité.

Rajout : erreur de notre part, on a modifié : c'est Lapalus et non Lapadus... Tellement ce nom n'évoque rien, on s'emmêle les pinceaux ! 

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Diffamation et dénonciation calomnieuse, le Maire contre-attaque

Protection fonctionnelle du Maire de Pérols

Qu'on se le dise, son 2ième mandat ne sera pas celui de l'impunité pour ses détracteurs comme durant le 1er où insultes sur les réseaux sociaux, menaces et tentatives d'intimidations à son encontre sont restées impunies. 

Lors du conseil municipal d'hier, notre Maire, qui avait opté pour la stratégie du silence afin de ne pas faire de la publicité à ses diffamateurs pendant la campagne, décide de sortir l'artillerie lourde en activant une demande la "Protection Fonctionnelle". C'est une assistance juridique que chaque fonctionnaire ou élu peut demander à son administration de tutelle s'il s'estime victime d'une infraction dans le cadre de ses fonctions. 

En cause, un tract électoral (avec des mentions explicites comme «votez», «2nd mandat du Maire», etc...) distribué la veille du 2nd tour, signé de la société en charge de l'ancienne Cabane de Pérols. Une initiative franchement perfide (à charge pour la justice de la qualifier de "dénonciation calomnieuse et diffamatoire" ou pas) et surtout totalement illégale ! 

Inutile d'expliquer l'aspect illégal tellement il est évident (violation de l’article L49 du Code électoral qui interdit de diffuser ou de faire diffuser la veille du scrutin par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale). 

Nous, c'est le côté faux-semblant qui nous a filé de l'urticaire à la lecture du contenu : 

- D'abord cet appel du pied vers les électeurs qui leur ont craché dessus (les hors «unanimité») qui nous dégoutte particulièrement à PérolsBlog alors que nous étions dans le camp d'adverse à dénoncer ces opposants politisés de la Cabane d'une malhonnêteté évidente. (voir notre article

- Ensuite ce long récit d'une dichotomie névrotique d'un Maire qui soutient un projet de la Cabane mordicus, mais à qui on reproche sa présence et son engagement auprès de la Cabane !!!

- La perle c'est quand même cette affirmation de "repas et consommations non acquittés" par le Maire. "Non acquittés" ou "non facturés" ? Le tract ne le précise pas car la nuance est d'importance puisqu'on fleurte là avec un aveux de corruption active et de trafic d'influence actif de la part des gérants du lieu. On aurait bien aimé nous aussi pourvoir partir sans payer (ou ne pas signer de note de crédit) sans être inquiété. En tout cas, on peut vous affirmer n'avoir jamais vu un serveur prendre en photo des consommations de clients comme preuve ultérieure. 

- Pour finir, cette curieuse similitude entre une phrase du tract et celle du tract sournois de Md Gianiel (à 3 heures de la clôture de la campagne du 1er tour) : 

1- «CONTRAIREMENT aux allégations répétées de Mr Rico, l'affaire "La Cabane" N'EST PAS RÉGLÉE». (Tract de La Cabane)

2- «CONTRAIREMENT à ce qu'affirme Mr Rico, l'affaire du restaurant "La Cabane" N'EST PAS RÉGLÉE». (Tract de Md Gianiel)

On vous laisse juge ! 

D'après la rumeur, les distributeurs du tract auraient été pris en photo. Ils sont donc exposés eux-aussi à des poursuites : "Ceux qui, à l'aide de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manœuvres frauduleuses, auront surpris ou détourné des suffrages, ... seront punis d'un emprisonnement d'un an et d'une amende de 15 000 euros". (Art L. 97 du code électoral).

--------- Pérols ----------

[...] Lire l'article en entier

Idée de sortie : prendre le train à vapeur des Cévennes

Train à vapeur des Cévennes

Ça tombe bien, il réouvre lundi (post confinement) !  Un incontournable, surtout quand on habite à environ 1 heure de voiture depuis Pérols.

En réalité, c’est un double voyage : touristique et dans le temps. Vous admirez les contreforts des Cévennes, assis dans un train, mais vous faites aussi un bon de 2 siècles en arrière avec la locomotive à vapeur.

Le spectacle commence déjà à la gare où vous pouvez, depuis le quai, assister au ravitaillement en eau de la locomotive. La bête de métal consomme 100 litres d’eau au kilomètre, soit 1300 litres pour les 13 km jusqu’à Saint-Jean-de-Gard, le terminus.

Le trajet dure 45 minutes avec une halte à la Gare de la Bambouseraie (créée spécialement pour ce site très touristique). Le train circule à 20km/h, pas seulement pour vous faire languir mais surtout parcequ’il empreinte une ancienne voie de chemin de fer de montagne plutôt périlleuse avec viaducs, pont métallique, tunnel,... Il suit la rivière du Gardon de Saint-Jean (affluent du Gardon).

Les wagons sont panoramiques (sans fenêtre) pour profiter du paysage, mais attention à la fumée de la loco si le vent est en votre défaveur. N’oubliez pas de changer de côté au retour pour voir l’autre côté du décor.















TROUVER CET ENDROIT
Place de la Gare
30 140 ANDUZE


--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Deux nouvelles rues à Pérols

ZAC Saint Vincent Pérols

Petite devinette : quel rapport entre les noms de rue "Aramon" et celui de "Carignan" ? Dur, dur ? Voici un indice "ZAC Saint-Vincent". Tic tac, tic tac… vous ne voyez toujours pas ? Nouvel indice : Saint-Vincent est le Saint Patron des Vignerons. Là, ça coule de source si on sait que l’Aramon et le Carignan sont des cépages. 

Welcome dans la ZAC dédiée au vin, clin d’œil au passé viticole de Pérols. Avec le sel et la pêche, c’était la troisième richesse du village dans les temps immémoriaux. Il ne reste absolument plus rien de cet héritage à part 1,5 hectare de vigne adossé au Domaine de la Pailletrice (visible depuis l’Avenue Georges Frêche), sans oublier notre Cave Coopérative. L’urbanisme a tout remplacé sans trop de regret, car c’était un vin de table peu réputé sur des terres trop caillouteuses pour faire un bon raisin.

Logiquement, la fête de ce nouveau quartier devrait donc être le 22 janvier, jour de la Saint-Vincent. Coïncidence, ce Saint est mort une quarantaine d’années après Saint Sixte II, dans les mêmes conditions, c’est à dire persécuté par les empereurs romains.

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

La revanche des «hystériques» !

Electsions municipales Jean-Pierre RICO

C’est le terme employé pour qualifier ceux qui ne votent pas pour elle, dans sa dernière vidéo de campagne d’Isabelle Gianiel, principale opposante au Maire, sans soulever la moindre réaction de sa part (>> voir à 15 :11 dans la vidéo).

Le processus démocratie légitime a donc tranché en faveur de la liste du Maire sortant. Une victoire sans bavure qui frôle les 50% des électeurs exprimés (à 33 voix prés) avec un écart net de 16 points sur sa principale rivale.

Un scrutin trois jours avant les vacances d'été qui a totalement démobilisé l'électorat, ici comme ailleurs. Avec 51,67 % d'abstention, on reste sur la même base du premier tour, ce qui permet d'établir une comparatif significatif.

Seule la liste du Maire a réussi à convaincre des indécis pour le second tour. Un renfort non décisif car avec son score du 1er tour, il gagnait aussi.

La liste d'Unir Pérols ne semble avoir progressé qu'en siphonnant quelques voix à sa rivale puisque l'écart est presque un inversement proportionnel. Le "Tout sauf Rico !" n'a donc pas fonctionné dans l'électorat de Cathy Prost, confortant ainsi le choix de cette dernière de ne pas s'allier et sauver une forme d'éthique.

L'électorat RN, très important à Pérols, n'a de son côté joué aucun rôle d'arbitre, il est allé à la pèche.

Au moment de conclure cet article (4 jours après le scrutin*), seule la perdante Cathy Prost a publié un communiqué sur sa page facebook de campagne pour remercier ses électeurs et respecter le choix des autres. Par contre, aucun communiqué de Isabelle Gianiel, dans la logique de sa campagne où l'électeur, traité "d'hystérique" quand il ne vote pas pour elle, n'aura pas eu plus d'égard qu'un pion utile à un ego revanchard.

*Rajout : curieusement un communiqué vient d'être posté sur leur site 4 h après cet article. Les hystériques sont lu apparemment, une bonne nouvelle ! Hystériques-Lives-Matter ! ;-)

2nd tour municiaples 2020 à Pérols
--------- Pérols ----------
CARTES - PHOTOS

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.
[...] Lire l'article en entier

Plaques commémo à Pérols

Mourir dans la dignité

Tenter de "faire lien" et "donner une âme" à travers l’hommage et le souvenir, un domaine où Pérols n’a pas été en reste ces dernières années.

La vie commémorative d’une commune, ce ne sont pas que les cérémonies, ce sont aussi les plaques ! Souvent inaugurées dans la discrétion, elles ont toutes un objectif : honorer quelqu’un ou quelque chose.

Petit safari photo pour ceux qui ont raté un épisode ! Lors de votre prochaine déambulation, vous n’aurez plus l’excuse du « J’savais pas ! ».

AFFDO à Pérols

Statue de Gérard Boutin à Pérols

Hommage Arnaud Beltrame à Pérols

Croix de Mission à Pérols

Place du Souvenir Français à Pérols


--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Promesses électorales : baisser les impôts à Pérols = du grand n'importe quoi !

Impôts à Pérols

Non, personne n'a envie de revive une nouvelle augmentation d'impôts drastique dans 2 ans ! Pérols a déjà donné… et tiré les leçons semble-t-il ! Du coup, quand on tombe sur un prospectus électoral dans notre boîte aux lettres qui nous promet "une diminution de la taxe foncière de 20%", on voit rouge… et on le dit !

Sans chiffrage*, ni explication sur la manière de compenser cette diminution démesurée de la taxe foncière dans la principale part des recettes communales, c'est la porte ouverte au naufrage budgétaire, et forcement à une future augmentation contrainte des impôts comme en 2016. Il y a deux ans, la Chambre régionale des comptes d'Occitanie a déjà eu Pérols dans le collimateur, pas sûr qu'elle apprécie de devoir se pencher à nouveau sur son cas.

20% de baisse de la taxe foncière, c'est presque 1,5 millions en moins pour la commune. Disons-le tout net, c’est sabrer le principal poste de ressources financières de notre commune. Un suicide !

Pour une mesure de justice sociale, la chose est encore plus discutable car les principaux bénéficiaires de cette diminution seront les grands promoteurs (sociétés immobilières et bailleurs sociaux) qui se sont accaparés au fil des dernières décennies le domaine constructible de notre commune, sans oublier la poignée des multi-propriétaires historiques qui se partagent une partie du centre du village. La diminution sera pour eux et non pour leurs locataires dont le loyer camoufle la taxe foncière. En somme, privilégier les revenus du capital au détriment du pourvoir d’achat.

Plus inquiétant encore, dans ce même prospectus les auteurs se réjouissent de l'abandon d'Ode à la Mer, donc des recettes supplémentaires qu’auraient généré la taxe foncière "sur la bati économique professionnelle" estimées à un minimum de 500 000 euros/an, sans oublier les d'emplois perdus. Et de poursuivre avec un slogan "Stoppons la bétonisation", laissant supposer un frein total à la construction habitable, donc aux nouvelles recettes foncières supplémentaires !

*Pour info, la candidate chiffre la surimposition de Pérols à "1 MILLION d'euros depuis 2016" (site web) puis 2,6 MILLIONS (sur une autre com de sa page facebook) ! ! !

Impôts à Pérols


--------- Pérols ----------
CARTES - PHOTOS

L’exercice du droit de réponse est accessible à travers la fonction "Commentaires" en bas de chaque article en respect du Décret n°2007-1527 relatif au droit de réponse applicable aux services de communication au public en ligne.
[...] Lire l'article en entier

Circuit court : le magasin Locavorium aux portes de Pérols

Thibaux de Locavorim Mauguio

On l'a trouvé ! En bout de la Zone d'Activité de Fréjorgues Est, ce magasin incarne la quintessence du concept de localisme cher à notre blog. Concept qui vient de prendre un coup de boost avec la crise du coronavirus : une alimentation saine et raisonnée n'a jamais été autant d'actualité pour aider nos défenses à se prémunir d'une épidémie, le premier geste barrière en somme. Commençons à reconstruire le monde de demain par l'alimentation, une nécessité !

À elle toute seule, l'enseigne résume le projet, contraction de "Locavore" (mouvement sociétal d’actualité) et le suffixe latin "rium" qui signifie lieu ou structure.

C'est le deuxième établissement de la marque, après celui ouvert fin 2015 à Saint-Jean-de-Védas, preuve que l'idée trouve son chemin. A l'origine du projet, trois associés ayant lié connaissance en école d'agronomie, des passionnés, pas juste une histoire de business plan à la sauce greenwashing. Entrepreneurs de terrain aussi, puisque lors de notre passage, c'est Thibaux que nous avons croisé dans les rayons en conseil clientèle.  

On connaît bien le triptyque Circuit-court/Bio/Commerce-solidaire, par contre on oublie souvent "saisonnalité". En gros, manger de saison pour respecter une sorte de chrono-biologie saisonnière (bien connue de la médecine chinoise sous le nom de "Théorie des Cinq Mouvements") pour être en symbiose avec son terroir. A Lacavorium, c'est un peu le leitmotiv ; ne cherchez pas des fruits et légumes hors saison, encore moins des produits qui ont voyagé (bananes, mangue, kiwis,…) ! Privilégiez les batavias du Cailar, les poireaux du Capestang, les pommes d'Arles, les haricots plats de Mauguio,... !

Un lieu à mettre en favoris dans votre GPS ou votre carnet d’adresses, si une alimentation saine fait partie de vos priorités.

Locavorium Fréjorgues

Locavorium Fréjorgues


Locavorium Fréjorgues

Locavorium Fréjorgues

Locavorium Fréjorgues

TROUVER CET ENDROIT
Locavorium
114 rue du Rajol
ZAC de Fréjorgues Est, Mauguio


--------- Pérols ----------

[...] Lire l'article en entier

Access Mode : une enseigne locale de chaussures choisit le Fenouillet

Access Mode au Fenouillet

La devanture laisse penser à un magasin de chaussures discount, voire un magasin d'usine. Détrompez-vous !

Il suffit de pousser la porte pour se rendre vite compte qu'on est en fait dans un endroit de standing plutôt que dans une logique de grossiste avec les éternels empilements de boites au milieu de la boutique en guise d’étal. De l'espace, des rayonnages bien ordonnés et fournis, de la lumière,... l'endroit est soigné ! 

"Mode" et "Confort" sont les qualificatifs qui définiraient le mieux la marchandise. Concept suffisant pour attirer une clientèle fidèle puisque c'est le 3ième magasin de l'enseigne à ouvrir en 10 ans (déjà un à La Grande-Motte, un autre à Juvignac). 

Le gérant (voir interview vidéo plus bas) n'est un pas étranger puisqu'il a été pérolien dans sa jeunesse. Il connaît donc parfaitement les enjeux économiques de la Zac du Fenouillet. C'est le retour d'enseignes connues comme Darty, Gifi, B&M, laissant augurer un nouvel élan économique de la zone, qui l'ont décidé à s'installer.



TROUVER CET ENDROIT
Access Mode
Avenue du Languedoc
ZAC du Fenouillet, , 34470 Pérols


--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Ode : Michaël Delafosse devra aussi rendre des comptes à Pérols

Michaël Delafosse abandon Ode à La Mer

S’il est élu Président de la Métropole, les pérolien(nes) n’oublieront pas sa responsabilité indirecte auprès des électeurs dans l’abandon du projet Ode à la Mer, et ses conséquences économiques désastreuses pour notre commune.

Particulièrement sa vidéo tournée à Pérols, chef d'œuvre de populisme vert (>> voir ici), avec le chiffre bidonné de 100 000 m² de commerces prévus, alors qu’il n’était en réalité que de 61 000 m² (soit presque 1/3 de moins) !!! 

On se souviendra aussi qu’il a délibérément enfreint le pacte de la Métropole en s’ingérant dans les affaires d’une autre commune que la sienne sur un projet pourtant voté par son propre camp politique au Conseil de la Métropole. Pire, dans sa vidéo, il assume crânement son choix de vouloir privilégier les commerces du centre de Montpellier, au détriment de ceux du Fenouillet !

50 millions, c’est la somme minimum que le Groupe Frey, porteur du projet Ode, est en droit de demander à la Métropole pour le préjudice. Une somme qui aurait sans doute été bien plus importante si l’actuel Président de la Métropole avait passé le délai du 30 juin (clause de revoyure). 

Il appartient donc au futur maire de Pérols de demander à son tour des comptes pour le préjudice économique subi par notre commune. Depuis 2006, date à laquelle la métropole achète les terrains de Ode, on a laissé croire aux acteurs économiques locaux que le Fenouillet n’avait plus aucun avenir à cause de sa requalification vers Ode ! 14 ans (! ! !) de mensonges qui ont fait fuir les nouveaux commerçants, laissé des surfaces de ventes vides, baissé le prix du m², abandonné des parkings aux prédateurs en caravanes (et leurs déprédations à nettoyer),…  

Et comme la démagogie écologiste n’en est plus à un revirement près, monsieur Delafosse milite dorénavant pour installer un stade de foot à la place de Ode ! Peut-être pour calmer son allié politique, Cyril Meunier maire de Lattes, vent debout contre l’arrêt du projet Ode et son extension vers les Hauts de Lattes. On attend avec impatience la réaction de notre candidate pérolienne, elle aussi écolo-opportuniste, Cathy Prost ! 

A suivre donc…

--------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Deuxième fournée de masques distribués par la mairie

Distribution de masques à Pérols

30 fois, c’était le nombre maximum de lavages pour le masque distribué par la mairie le 7 mai dernier, soit 30 jours aujourd’hui (à raison d’une utilisation par jour). Il fallait donc renouveler la distribution d’un nouveau masque pour le mois à venir.

Avec un petit bonus cette fois, puisque la mairie à distribuer un masque en plus de la Métropole. De quoi nous protéger jusqu’à mi-juillet, en espérant que l’épidémie sera éteinte d’ici là. 

Avec 18 000 masques (deux par habitant) de munitions, Pérols est donc parée pour palier à l’urgence en cas de 2ième vague, ou l'apparition d’un "cluster" dans la commune.

Vidéo de la 2nd distribution

Vidéo de la 1er distribution


 --------- Pérols ----------
[...] Lire l'article en entier

Histoire : dimanche de Pentecôte à Pérols

Consul des mers à Pérols

Le dimanche de Pentecôte a longtemps eu une place particulière à Pérols, date d’une coutume locale durant laquelle devait être désigné le premier magistrat du village. 

Après l’église, où on célébrait l’intronisation par le Saint-Esprit des apôtres du Christ (Pentecôte), les notables du village se réunissaient ensuite pour introniser le premier magistrat du village. 

A l’époque, on ne parle pas de "Maire" ni de "Conseil Municipale" mais de "Premier Consul" et de "Consulat". Contrairement à d’autres endroits du Languedoc, le Premier Consul n’est pas élu par le suffrage des habitants, mais nommé par le Consulat (assemblée de notables et chefs de familles). Il entre en fonction pour un an et ne peut se représenter l’année suivante. Une fois élu, il reçoit le fameux chaperon rouge symbole tangible du pouvoir communal (équivalent à l’écharpe tricolore actuelle). 

Il faudra attendre mai 1696, suite à la création d’office de Maire par Louis XIV en août 1692, pour la nomination du 1er Maire de Pérols : Ignasse Estelle. Suivront d’autres, dont un certain Vitou en 1772, nom désormais célèbre à Pérols.

Maire et Premier Consul cohabiteront jusqu’à la Révolution française de 1789. Aprés seul le Maire,  élu au suffrage direct par les contribuables, détiendra l’autorité sur une commune.

--------- Pérols ----------

[...] Lire l'article en entier